Comment réduire mon train de vie ?

Il est difficile de réduire ses dépenses et sa façon de consommer, notamment lorsqu’il s’agit d’habitudes de consommation, il est cependant possible de réduire ses mensualités.

Revoir son train de vie avec le rachat de crédits

Les Français ont tendance à vouloir gagner plus mais rarement à vouloir dépenser moins. C’est un état d’esprit logique qui vise à toujours faire mieux et donc à augmenter ses revenus pour consommer plus. Il est plus facile de demander une augmentation ou de réaliser des heures supplémentaires pour augmenter ses revenus que de diminuer ses dépenses.

De plus, les ménages ne peuvent pas ou ne parviennent pas toujours à anticiper les imprévus financiers, ce qui peut créer des écarts importants en fin de mois. De plus, l’accumulation des crédits et les dépenses lourdes peuvent totalement déséquilibrer une situation et la conduire à du surendettement.

Une opération permet de revoir le train de vie d’un ménage en lui proposant de réduire ses mensualités, c’est le regroupement de crédits.

Réduire les mensualités et son train de vie

L’idée de ce financement est de rassembler plusieurs prêts en un seul, ce qui permet d’allonger la durée de remboursement et donc de réduire le montant de la mensualité qui devient unique. L’opération peut entrainer une majoration du coût total du crédit.

Ainsi, le ménage continue de rembourser ses crédits mais avec une mensualité plus petite et unique, cela permet de réduire une partie de son train de vie et limite les complications financières qui ont lieu chaque mois.

C’est une piste à envisager, il en existe d’autres pour parvenir à rééquilibrer une situation, comme par exemple réduire ses dépenses courantes (téléphonie, internet, électricité, chauffage) et ses dépenses de consommation (alimentation, habillement, équipement de la maison, etc..). Il est d’ailleurs conseillé de fixer un montant à ne pas dépasser pour chaque dépense.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis