Comment obtenir un rachat de crédit sans hypothèque ?

Rachat de crédit sans hypothèque

Selon leur profil, les emprunteurs peuvent garantir leur regroupement de crédit sans hypothèque. Ils peuvent ainsi se tourner vers le cautionnement.

Rachat de crédit sans hypothèque : quel est son fonctionnement ?

Le rachat de crédit sans hypothèque est une opération bancaire où un foyer va regrouper ses prêts en cours de remboursement dans une seule mensualité sans prendre de garantie hypothécaire. Soit parce qu’il s’agit d’un rachat de crédits à la consommation, qui ne réclame pas la souscription de cette couverture, soit parce qu’un organisme de caution s’est porté garant de l’opération.

Quels emprunts regrouper dans un rachat de crédits sans hypothèque ?

Les prêts compatibles à s’insérer dans un rachat de crédit sans hypothèque sont tous ceux relevant de la famille du crédit à la consommation comme le crédit conso affecté à un projet (auto, travaux, voyage…), le prêt personnel non affecté, le crédit renouvelable voire même une Location avec option d’achat (LOA). De plus, il est tout à fait possible d’ajouter des dettes financières complémentaires telles que des dettes fiscales, des découverts bancaires et des dettes entre particuliers entre autres.

Un foyer peut aussi inclure un prêt immobilier, mais pour que le rachat de crédit soit sans hypothèque, la part de son ou ses encours à l’habitat doit être inférieure à 60% du montant total regroupé. En cas de besoin signalé lors de la demande de rachat de crédit sans hypothèque, l’emprunteur peut faire part de son intention de financer un nouveau projet. Les fonds nécessaires à sa réalisation pourront s’additionner au montant total racheté durant le regroupement de ses emprunts actuels.

Comment fonctionne la garantie hypothécaire ?

Une hypothèque consiste à engager un bien immobilier pour garantir un emprunt bancaire. Il s’agit d’une couverture parfois exigée par la banque à l’origine du financement pour débloquer le capital et qui vise à prévoir le risque de non-remboursement de la créance. En cas de défaut de paiement des mensualités, elle peut déclencher la garantie pour saisir l’habitat afin de le mettre en vente. Le montant de la transaction, une fois le logement vendu, revient alors de droit à l’établissement prêteur.

Il est à noter que la mise en place d’une garantie hypothécaire nécessite d’enregistrer l’acte auprès d’un notaire. Cet acte notarié nécessite que l’emprunteur débourse des frais. Ils sont directement intégrés dans le nouveau financement et remboursés sur toute la durée de l’emprunt. Les frais hypothécaires ne mettent donc pas en danger le budget du foyer après la signature de l’acte notarié.

La caution, l’alternative pour un rachat de crédit sans hypothéquer son logement

Les locataires et les personnes hébergées sont les principaux intéressés par un regroupement de crédit sans hypothèque puisqu’ils ne sont pas propriétaires d’un bien immobilier, ils ne peuvent pas y avoir recours. Les propriétaires peuvent juger que cette opération est idéal s’ils souhaitent éviter de mettre une hypothèque sur une maison ou un appartement qu’ils possèdent. Cette couverture peut en effet effrayer car elle représente un risque pour le patrimoine immobilier. L’idée de voir son bien saisi par un huissier peut rendre certains emprunteurs réfractaires à l’hypothèque.

Pour les propriétaires qui souhaitent regrouper leurs crédits immobiliers et à la consommation sans hypothèque pour baisser leur mensualité, la solution du cautionnement est alors envisageable. Le rachat de crédit sans hypothèque sera donc un rachat de prêts avec cautionnement. Avec la caution, une société se porte garant et essaiera de mettre en place des solutions alternatives avant d’envisager une éventuelle saisie en cas de difficultés financières.

Dans tous les cas, ce projet nécessite de réaliser une étude au préalable afin qu’un analyste puisse juger de sa faisabilité. En rassemblant les informations relatives aux crédits en cours et à la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur, cette expertise permettra de vérifier si le regroupement de prêts sans hypothèque grâce à la mise en place d’une caution est possible.

Simuler un rachat de crédit sans garantie hypothécaire

Pour lancer l’étude de son projet, l’emprunteur doit effectuer une demande de rachat de crédits sans hypothèque sur le formulaire en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement fournit en quelques minutes une première estimation de la nouvelle mensualité qu’il est susceptible de rembourser après le déblocage de l’opération. Bien qu’à distance, l’interlocuteur dédié se charge de conseiller l’emprunteur et de l’accompagner durant toutes ses démarches et jusqu’à la réussite de son projet, à condition que les éléments fournis témoignent qu’il dispose d’une capacité suffisante à rembourser le nouveau financement.