Jusqu'à -60% sur vos mensualités.

Vous êtes ?

Propriétaire Locataire Hébergé

Que ce soit pour rééquilibrer son budget, financer un nouveau projet ou réduire ses échéances, le rachat de prêts s'adapte à votre situation financière.

Simulation gratuite & sans engagement
Simulation gratuite &
sans engagement
Votre résultat affiché en moins de 3 min
Votre résultat affiché
en moins de 3 min
Demande sécurisée & confidentielle
Demande sécurisée &
confidentielle

Rachat de crédit pour emprunteur locataire

Rachat de crédit locataire

Le rachat de crédit pour locataire est une opération bancaire permettant à un foyer qui loue son logement de regrouper plusieurs de ses prêts en un seul avec une nouvelle échéance personnalisée à son budget.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit pour locataire ?

Le rachat de crédit est une opération bancaire qu’un locataire peut souscrire afin de faire racheter ses prêts en cours par une nouvelle banque pour les regrouper dans une seule mensualité réduite. Le locataire peut profiter de cette occasion pour revoir les modalités de remboursement en réajustant la durée du nouveau crédit et le montant des échéances payées à date fixe.

Avec un seul crédit, l’emprunteur locataire bénéficie d’un seul prélèvement sur son compte bancaire. Ce regroupement de prêts permet aussi de renouer avec une sérénité financière, de retrouver un taux d’endettement raisonnable et une capacité d’emprunt suffisante pour les foyers en location.

Selon la composition des emprunts rachetés par le nouvel organisme bancaire, l’offre de rachat de crédit pour locataire peut être de deux natures : soit un rachat de crédits à la consommation, qui est l’offre la plus souvent proposée aux locataires, ou un rachat de crédit hypothécaire.

Rachat de crédit locataire : quelles sont les raisons d’en faire la demande ?

Le rachat de crédit est une opération qui peut répondre à plusieurs problématiques rencontrées par les locataires :

  1. Rééquilibrer son budget

Que faire avec une charge de crédit excessivement élevée tout en réussissant à garantir les dépenses du quotidien ? Certains foyers sont en effet en difficulté après une perte de revenu, une nouvelle naissance ou pour avoir souscrit un trop grand nombre de crédits.

Cette accumulation de mensualités peut mettre en danger un locataire et le conduire vers une situation de malendettement voire de surendettement. Grâce au rachat de crédit, un foyer en location va réussir à retrouver un équilibre budgétaire qu’il a pu perdre en allégeant le montant de ses remboursements d’emprunt.

  1. Réduire son taux d’endettement pour de nouveaux projets

Un locataire peut avoir des envies d’achat immobilier qui est souvent conditionné à un déblocage de crédit. Cependant, une banque financera rarement un nouveau projet, qu’il soit à l’habitat ou à la consommation, si le taux d’endettement dépasse 33 % après l’ajout de la nouvelle échéance.

En réduisant ses mensualités avec un rachat de ses prêts en cours, l’endettement d’un locataire va diminuer et sa capacité d’emprunt va augmenter. Il peut alors concrétiser ses projets (immobilier, auto, travaux, voyages, biens d’équipement, etc…) et même demander d’inclure le montant nécessaire directement dans l’opération, un rachat de crédit avec nouveau projet. Le montant de ce nouveau financement est déterminé en fonction des besoins et de la capacité de remboursement de l’emprunteur analysés lors d’une étude de faisabilité.

  1. Choisir sa date de prélèvement et simplifier son budget

Que faire quand les rentrées d’argent ne coïncident pas vraiment avec les dates où les mensualités sont prélevées ? En regroupant ses crédits, le locataire va se débarrasser de deux contraintes : ne plus devoir gérer plusieurs mensualités avec la mise en place d’un prélèvement unique et choisir la date qui convient pour une meilleure gestion de ses paiements jusqu’au terme du contrat.

Rachat de crédit pour locataire : quels sont les prêts à regrouper ?

Un locataire qui souhaite procéder à un rachat de prêt en cours de remboursement peut le faire pour plusieurs types d’emprunts.

L’ensemble des crédits à la consommation d’un locataire peuvent tout d’abord être rachetés et regroupés dans une mensualité, qu’ils soient de nature affectée à un projet ou non affectée. Les prêts de cette famille éligibles au rachat de crédit pour locataires sont les suivants :

  • crédit auto
  • prêt travaux
  • crédit renouvelable
  • prêt personnel

Un locataire qui rembourse un ou plusieurs prêts immobiliers, ordinaires ou/et conventionnés, d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif par exemple, peut aussi inclure ce type de financement dans un rachat de crédit. Les dettes additionnelles d’une personne en location peuvent enfin être ajoutées dans le regroupement de crédits comme un découvert bancaire, une dette fiscale, une dette familiale, un retard de loyer, etc…

Locataire : quelles sont les modalités de rachat de crédit ?

La durée d’un rachat de crédit locataire dépend de la nature de l’opération. Un rachat de crédit à la consommation d’une personne en location est remboursé sur au minimum 1 an (12 mensualités) et sur une durée maximale de 12 ans (144 mensualités) contre 5 ans (60 mensualités) et jusqu’à 35 ans (420 mensualités) pour un rachat de crédit immobilier.

Un rachat de crédit à la consommation proposé à un locataire est l’opération généralement privilégiée pour ce profil. Elle consiste à regrouper au minimum deux emprunts ou un seul prêt accompagné d’une enveloppe pour un nouveau projet. Un prêt immobilier peut être inclus dans un rachat de crédit conso, mais le montant racheté doit être inférieur à 60 % des encours totaux que locataire regroupe.

Un rachat de crédit immobilier intervient quand la somme des encours d’un ou plusieurs prêts immobiliers regroupés est supérieure à 60 % des encours totaux. Cette opération oblige le locataire à couvrir le financement avec une garantie hypothécaire sur un logement. La banque peut aussi glisser une trésorerie supplémentaire destinée à financer un projet conso ou immo au sein d’un rachat de crédit à l’habitat.

Comment faire un rachat de crédit en étant locataire fiché Banque de France ?

Un locataire inscrit dans le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) et le Fichier central des chèques (FCC) de la Banque centrale française ne peut pas obtenir un rachat de crédits en vue de regrouper ses emprunts. La réglementation interdit les organismes de financement de réaliser ce genre d’opération, comme tout crédit ordinaire, pour les locataires fichés dans le but d’éviter d’aggraver encore plus leur situation financière.

Seuls les locataires interdits bancaires qui sont propriétaires d’un bien immobilier existant peuvent, à condition d’une étude de faisabilité approfondie, faire racheter leur crédit. Ils doivent en revanche hypothéquer leur logement pour couvrir le montant débloqué après le rachat de crédit locataire.

Rachat de prêt pour locataire : ce que Solutis vous propose

Mandaté par de grands établissements financiers, Solutis est spécialisé dans les offres de regroupement de crédits, notamment pour les emprunteurs locataires. Fort de son expérience et de sa certification ISO 9001, Solutis vous propose, dans le cadre de votre projet de rachat de prêt locataire, de regrouper en un seul tous vos encours pour un montant total compris entre 1 500 euros et 100 000 euros, d’étaler jusqu’à 12 ans votre durée de remboursement, sans garantie hypothécaire.

Bon à savoir : une dérogation peut être demandée si le montant dépasse les 100 000 euros ou si le taux d’endettement est nettement supérieur à 50 % de vos revenus nets. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas éligibles à ces critères, il faut savoir que Solutis est en mesure de vous proposer d’autres offres de rachats de crédits vous permettant de réorganiser et d’optimiser vos finances.

Rachat de crédit locataire : simulation gratuite en ligne avec Solutis

Solutis vous propose également de réaliser gratuitement et sans engagement une simulation de rachat de crédit locataire. Cela vous permet de savoir, avec les critères d’octroi et les taux actuels, quelles sont les offres auxquelles vous pouvez prétendre. Cette simulation réalisée en quelques minutes vous permet aussi de prévisualiser le montant de vos futures mensualités et d’évaluer les effets d’une telle opération sur votre budget.