Les conditions de rachat de crédit

Crédit

L’éligibilité au regroupement de crédits se détermine sur la situation financière de l’emprunteur et les crédits qu’il rembourse actuellement. Voici les principales conditions concernant les offres de rachats de prêts.

Éligibilité au rachat de crédits : conditions de prêts

Pour regrouper ses crédits, il faut naturellement avoir des emprunts à faire racheter. Un regroupement peut se faire à partir de deux prêts, auxquels il est possible d’ajouter un montant dédié à un nouveau financement (facultatif). En termes de montant, ce financement peut s’établir à partir de 1 500 € (critère évolutif en fonction des normes des établissements de crédits) et peut s’étaler sur une durée de 420 mois maximum (soit 35 ans), pour un regroupement de prêts immobilier. La nature des crédits n’est pas un frein à l’opération, il est tout à fait possible de regrouper des crédits immobiliers, des prêts à la consommation affectés et non affectés mais aussi des prêts conventionnés (voir notre infographie sur les crédits éligibles au rachat de prêts).

Éligibilité au rachat de prêts : conditions financières

Tout comme un crédit classique, l’emprunteur doit répondre à des normes pour obtenir son financement. Les établissements de crédits exigent des revenus stables et un contrat de travail pérenne pour l’emprunteur et/ou le co-emprunteur, c’est-à-dire CDI, fonctionnaire titulaire, profession libérale, auto entrepreneur (avec ancienneté), etc… L’état de santé des finances est également examiné lors d’une étude de faisabilité, les analystes calculent le taux d’endettement (il ne doit pas dépasser 50%), le taux de reste à vivre (c’est-à-dire la somme restante après déduction des charges) et le ratio ou quotité hypothécaire pour les propriétaires.

Simuler son éligibilité au regroupement de crédit

L’étude de faisabilité au regroupement d’emprunts est gratuite, c’est-à-dire qu’aucun frais ne peut être demandé à l’emprunteur tant que l’offre de contrat de crédit n’est pas signée et le délai de rétractation dépassé. Il peut ainsi simuler son projet et obtenir une estimation de sa future mensualité réduite. Cela permet de comparer sa situation actuelle avec celle proposée. Les critères d’éligibilité peuvent varier d’un mois à l’autre (suivant les politiques des établissements de crédits), une demande soldée par un échec peut s’avérer être faisable quelques mois plus tard. L’emprunteur peut simuler à tout moment son projet pour rester informé des normes en vigueur.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis