Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Principe du prêt personnel

Le prêt personnel est une offre de crédit à la consommation qui vous permet d’emprunter un montant pour régler vos dépenses ponctuelles en biens et services et financer tous vos projets. D’après la loi Lagarde, vous pouvez emprunter jusqu’à 75 000 euros sur une durée déterminée pouvant aller jusqu’à 84 mois, soit 7 ans (voire plus sous certaines conditions).

Le prêt personnel ne nécessite qu’une description verbale à la banque de l’usage que vous allez faire du capital emprunté. C’est vous qui décidez à quel moment et pour quel besoin vous souhaitez faire usage de l’argent versé sur votre compte après le déblocage de votre prêt personnel.

Bon à savoir : Vous pouvez faire la demande d’un prêt personnel sans avoir à fournir un justificatif de projet (devis, facture, bon de commande…). Il offre donc plus de souplesse pour financer vos besoins en comparaison par rapport à un crédit conso affecté dont les fonds sont réservés à l’unique usage décrit dans le contrat.

Quels types de projets pouvez-vous financer grâce au prêt personnel ?

Avec un prêt personnel, vous êtes en capacité d’utiliser l’argent emprunté pour toutes les dépenses que vous souhaitez. C’est donc à vous de choisir les achats de biens et de services et les projets de vie que vous comptez vous offrir, hors projet immobilier.

Cet emprunt est généralement une solution de crédit adaptée pour ceux qui envisagent de financer un ou plusieurs de ces projets à la fois :

  • acheter des biens d’équipement (appareils multimédias, électroménagers, meubles et d’autres produits de consommation),
  • s’offrir des loisirs (vacances, voyage…),
  • réaliser de petits travaux ou une nouvelle décoration sans fournir de preuve d’achat,
  • se préparer à un événement de vie (mariage, naissance),
  • acquérir un véhicule neuf ou d’occasion (auto, moto, camping-car, bateau…),
  • aider un proche (études des enfants, dépenses de santé, donation…),
  • faire face aux aléas de la vie (factures, frais de réparation d’un véhicule, dégât des eaux, changement de chaudière…),
  • obtenir une trésorerie de précaution, etc…

Quels sont les avantages du crédit personnel ?

Le prêt perso est une offre flexible car vous n’avez pas à transmettre de justificatif de projet pour obtenir un accord de financement. Le capital qui vous est versé peut être dépensé au moment voulu.

C’est aussi un crédit à la consommation polyvalent : vous pouvez décider d’emprunter une somme pour un ou plusieurs projets en une seule demande jusqu’à 75 000 €. Tous vos besoins, hors achat immobilier, sont par conséquent couverts par cette offre.

Si vous avez en tête de concrétiser un projet sans être en mesure de quantifier la somme exacte nécessaire, tel qu’un mariage ou un voyage par exemple, le prêt personnel est également la solution idéale. En effet, il n’est pas toujours possible d’estimer vos projets avec des devis et d’anticiper les dépenses imprévues.

Reconnue comme une solution de crédit rapide, le temps passé entre votre demande sur le formulaire en ligne et le déblocage des fonds peut effectivement ne prendre que quelques jours. Sans obligation de présenter des justificatifs pour vos projets, vous allez gagner un temps considérable pendant la préparation en amont de votre demande et durant l’étude de faisabilité menée par votre conseiller expert.

Crédit personnel : quels sont les points de vigilance ?

Le prêt personnel peut financer votre nouvelle voiture ou des travaux de rénovation dans votre domicile, mais il ne s’agit pas toujours du financement le plus approprié. Il peut être plus économique pour vous d’emprunter un crédit à la consommation affecté si le montant de votre projet est élevé. En effet, les taux des crédits affectés sont plus bas que ceux des prêts perso non affectés. Privilégiez donc le crédit auto ou le prêt travaux.

Notre conseil : Si vous achetez un bien immobilier accompagné d’un projet travaux, n’hésitez pas à demander de le financer dans votre prêt immobilier. Le coût global de l’opération n’en sera que plus avantageux pour vous, en comparaison d’un prêt personnel, grâce aux taux records des financements immobiliers.

Comment souscrire facilement un prêt personnel en ligne ?

Pour souscrire rapidement un prêt personnel, il suffit de réaliser une demande en ligne en ayant pris soin de préparer en amont les informations sur votre besoin et celles sur votre situation.

Vous devrez indiquer ces éléments :

  • le montant que souhaitez emprunter et la durée pour le rembourser,
  • les revenus et les charges de votre foyer,
  • votre situation professionnelle,
  • votre situation familiale,
  • vos crédits en cours de remboursement.

Les documents personnels nécessaires à l’étude de votre demande sont très courants : ceux de nature professionnelle (contrat de travail, bulletin de salaire…), financière (avis d’imposition, relevés de compte…) et personnelle (pièce d’identité, justificatif de domicile…). Votre conseiller expert vous écoutera pour comprendre vos besoins et il vous aidera à monter très facilement votre dossier.

Aucun justificatif de projet n’est requis, vous allez donc gagner un temps considérable à ne pas faire le tour des professionnels pour éditer des devis ou des bons de commande. Une vraie bouffée d’air qui assouplit vos démarches administratives.

Quel est le taux pour un prêt personnel ?

Le taux d’un crédit personnel varie suivant les offres commerciales des différentes banques. Avec nos partenaires bancaires, nos experts sont en mesure de comparer gratuitement les offres et de vous proposer un prêt personnel avec le meilleur taux en vigueur par rapport à votre situation.

Le calcul de votre taux d’intérêt débiteur, et donc du coût des intérêts bancaires, va dépendre de plusieurs critères :

  • le montant du crédit et la durée de remboursement souhaitée,
  • les revenus de votre foyer,
  • votre situation professionnelle,
  • votre situation patrimoniale,
  • les critères et les éventuelles offres promotionnelles des banques.

Notre conseil :

Plus vous choisissez une durée de remboursement longue, plus le taux d’intérêt débiteur de votre crédit perso va augmenter. Veillez donc à fixer une durée ni trop longue et ni trop courte pour obtenir un équilibre entre le montant de la mensualité et le coût de l’opération.

Chaque établissement bancaire doit également respecter une limite de taux, appelé le taux d’usure, qui vient plafonner le Taux annuel effectif global (TAEG) qu’il est possible de proposer dans une offre de prêt personnel. Le TAEG est un indicateur qui permet de calculer le coût total d’une opération de crédit (taux débiteur + taux d’assurance de prêt + frais divers).

Les taux d’usure des financements sont mis à jour chaque trimestre par la Banque de France et ceux des prêts personnels dépendent de la catégorie des crédits de « trésorerie », soit la famille des prêts à la consommation.

Il existe trois taux d’usure pour le crédit personnel selon le montant emprunté :

  • un pour les prêts inférieurs ou égaux à 3 000 euros,
  • un autre pour les prêts supérieurs à 3 000 euros et inférieurs ou égaux à 6 000 euros,
  • et un dernier pour les prêts supérieurs à 6 000 €.

Quels sont les principaux critères d’acceptation du crédit personnel ?

Le prêt personnel s’adresse à tous quelle que soient votre situation personnelle, professionnelle et patrimoniale.

Avant d’émettre un avis favorable, nos experts doivent vérifier, après votre demande de financement, que vous êtes capable de rembourser l’emprunt sans que votre budget ne soit déséquilibré. Une analyse de la situation personnelle, professionnelle et financière est donc obligatoire.

Le taux d’endettement et le reste à vivre de votre foyer sont parmi les indicateurs élémentaires afin de calculer les effets de l’ajout d’une mensualité de prêt avant et après l’opération. Si aucune loi ne réglemente un seuil maximum, nos partenaires financeront généralement votre projet personnel si votre taux d’endettement ne dépasse pas 33 %. Il est possible de dépasser cette limite si vous conservez un reste à vivre suffisamment élevé pour maintenir votre budget à l’équilibre.

Simulez votre prêt perso sans justificatif de projet avec un conseiller

Avant de souscrire un crédit non affecté, vous devez réaliser une demande de crédit personnel en ligne pour obtenir un premier résultat. Vous serez par la suite accompagné par un conseiller expert qui se chargera d’étudier la faisabilité de votre projet. Il vous aidera à vous projeter en réalisant différente propositions.

Si vous remboursez déjà des prêts en cours, vous pouvez financer votre projet personnel grâce au regroupement de crédits. Cette opération bancaire permet de rassembler plusieurs emprunts (immobilier, conso, prêt personnel, crédit renouvelable…) au sein d’un seul prêt. Le regroupement ou rachat de crédits est une alternative au prêt personnel car vous pouvez inclure dans l’opération le montant pour votre nouveau projet ou une trésorerie utilisable sans restriction.

Nos réponses à vos questions sur le prêt personnel

1. Peut-on avoir un prêt personnel sans justificatif de revenu ?

Attention à ne pas confondre le crédit personnel sans justificatif de projet avec un crédit sans justificatif de ressources. En l’occurrence, les banques exigent toujours des justificatifs sur la situation personnelle et financière des emprunteurs pour chaque financement, y compris pour un crédit personnel. Seule l’utilité des fonds n’est pas à justifier par des documents (devis, bon de commande, preuve d’achat…).

2. Quel est le délai pour obtenir un prêt personnel ?

La demande de crédit personnel et son analyse peuvent être plus rapide qu’un crédit conso affecté puisque l’usage des fonds doit être indiqué par une simple explication orale, ce qui peut accélérer les étapes. En revanche, vous devrez patienter jusqu’à la fin de votre délai de réflexion légal de 7 jours, porté à 14 jours depuis la loi Hamon, pour obtenir le déblocage des fonds sur son compte bancaire. En cas de rétractation à partir du 8ème jour et jusqu’au 14ème jour, la somme versée par la banque doit être restituée.

3. L’assurance emprunteur est-elle obligatoire pour un prêt personnel ?

L’assurance de crédit est une garantie facultative. Avant de donner son accord, la banque peut toutefois exiger que vous souscriviez un contrat afin de couvrir l’opération en cas de décès et d’invalidité pendant la période de remboursement.

4. Mon projet personnel dépasse 75 000 €, que faire ?

SI votre projet personnel nécessite que vous empruntiez plus de 75 000 €, il ne sera pas possible de demander un prêt personnel. Si vous êtes actuellement propriétaire d’un ou de plusieurs logements, vous pouvez les mettre en garantie pour obtenir une trésorerie égale à environ 50 % de la valeur de vos biens. C’est le principe du prêt de trésorerie hypothécaire qui est une solution pour vos projets supérieurs à 75 000 €.