Rachat de crédit

Jusqu'à - 60 % sur mes mensualités¹

Ma demande gratuite

Je rééquilibre mon budget avec mon expert dédié.

ÉTUDE GRATUITE | SANS ENGAGEMENT | CONFIDENTIELLE

Crédit uniqueJe regroupe mes prêts dans 1 crédit unique
Je regroupe mes prêts
dans 1 crédit unique
Taux d'endettementJe réduis mon taux d'endettement
Je réduis mon taux
d'endettement
Nouveau projetJe finance mon nouveau projet
Je finance mon
nouveau projet

Basé sur le principe du prêt personnel, le mini crédit est destiné aux personnes exclues des solutions de financement classiques telles que le crédit à la consommation.

Qu'est-ce qu'un mini crédit ?

Un micro-crédit est un prêt d'un faible capital avec une durée de remboursement restreinte. Il sert à améliorer les conditions de vie de l'emprunteur et doit être demandé auprès d'un organisme social.

En ce qui concerne le capital emprunté, les montants sont moins importants que ceux sollicités lors d’un prêt à la consommation. Le mini crédit permet d’emprunter entre 300 et 5000 euros. Le remboursement peut alors s’étaler sur une durée comprise entre 6 mois et 4 ans, voire jusqu’à 5 ans.

Quant aux taux d’intérêt, ils sont nettement plus attractifs. Selon l’organisme prêteur, le taux du micro-crédit sera de 1,5 % à 4 %, soit moins qu’un prêt à la consommation classique.

A noter qu'aucun frais de dossier n’est facturé lors d’une souscription d’un mini-crédit.

Comment faire un micro crédit ?

Faire une demande de prêt pour financer un projet personnel implique de verser des pièces justificatives. Ces documents vont servir à l’établissement bancaire pour dresser la situation de l’emprunteur et sa capacité à rembourser un prêt. Toutefois, tout le monde ne justifie pas d’une situation suffisante pour y avoir accès. Dans ces conditions, il peut être compliqué d’obtenir un crédit, même pour une petite somme.

Néanmoins, il reste possible de financer un projet, sous conditions, à l’aide d’un mini-crédit. Le micro-crédit est une alternative pour les emprunteurs ayant des difficultés financières. S’il concerne les exclus du système bancaire, tout un chacun peut le solliciter auprès d'un organisme d'accompagnement social.

Qui ?

Les profils exclus des financements classiques, soit les personnes fragiles

Combien ?

Entre 300 à 5 000 € de capital. De faibles montants adaptés aux emprunteurs.

Quels taux ?

Entre 1,5 % et 4 % de taux d'intérêt sur une durée comprise entre 6 mois et 5 ans

Quels projets ?

Permis de conduire, formation professionnelle, des soins de santé

Micro crédit personnel : qui est concerné ?

Jeunes, salariés en CDD ou temps partiel, retraités à faibles revenus, demandeur d’emploi, étudiant, retraités, bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) et autres minima sociaux… sont entre autres les cibles des organismes proposant le mini crédit personnel. Il s’agit des profils qui sont bien souvent écartés des offres de crédit habituelles.

Quels projets financer avec un micro-crédit ?

Le capital obtenu à l’aide d’un mini-crédit peut servir à financer différents projets. Toutefois, le micro-prêt comporte une dimension sociale, et à cet effet, il doit servir au financement de projet personnel. Ce projet doit concourir à l’amélioration de la situation du demandeur. Par exemple, il devra servir à régler une formation professionnelle, un véhicule pour travailler ou le permis de conduire afin de se positionner sur le marché de l’emploi.

Il est donc nécessaire de passer par un organisme d’accompagnement social.

Le mini crédit n’a pas vocation à combler des découverts bancaires ou à racheter des prêts ni à se substituer aux dispositions d’aides sociales.

La réglementation du mini prêt

Comme il s’agit d’un prêt réglementé, l’emprunteur est protégé par la législation en vigueur, à savoir qu’il peut rembourser par anticipation son emprunt en cours en n’ayant aucunes pénalités et son taux d’intérêt sera calculé par rapport à celui des prêts à la consommation classiques.

De plus en plus sollicité par les Français à cause du climat social, économique et professionnel, le microcrédit est soumis à la législation encadrant le crédit à la consommation classique.

Par ailleurs, la loi n°2010-737 du 1er juillet 2010 a renforcé la législation sur le microcrédit. Cette loi portant réforme du prêt à la consommation impose aux établissements bancaires d’indiquer dans leur rapport annuel le montant et les caractéristiques des microcrédits qu’ils financent ou qu’ils distribuent.

La loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation précise les contours du mini crédit en France. Selon les textes, il s’agit d’un financement :

  • qui peut bénéficier d’une garantie publique
  • accordé à des personnes physiques confrontées à des difficultés financières
  • qui peut être complété par un accompagnement social adapté

Cette loi indique également que l’inscription des demandeurs de mini crédit au FICP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ne pourra pas constituer en soi un motif de refus.

Jusqu'à -60% sur vos mensualités¹
Votre projet*
(*) Champs obligatoire

Mini rachat de crédit

Mini rachat de crédits : ça existe ?

Un « mini rachat de crédit » n’est en fait qu’un regroupement de prêts incluant une petite somme à racheter. Il faut savoir que dans le domaine professionnel, les banques et intermédiaires bancaires utilisent le terme de « mini rachat de crédit » pour désigner les dossiers de clients ayant un montant relativement faible.

Ces dossiers sont traités de la même façon par les analystes que des dossiers avec des montants nettement plus importants. Un mini rachat de crédit s’adresse donc aux personnes dont le montant cumulé des mensualités reste relativement faible mais qui ne peuvent prétendre à un nouvel emprunt sans creuser leur taux d’endettement.

Mini rachat de prêts : les critères

Il faut savoir qu’un rachat de crédit est soumis à des normes. C’est le conseiller en charge du dossier qui va s’assurer du potentiel du projet. Pour cela, il va confronter la situation de l’emprunteur avec les normes des partenaires bancaires spécialisées en regroupement de prêts.

A ce jour, l’opération est possible à partir de 1500 € de crédits à racheter. Il est par ailleurs possible d’ajouter au financement un montant dédié à un nouveau projet. A noter : certains établissements sont spécialisés dans le financement des petits rachats de prêts.

Mini regroupement de crédit : étude et simulation

Il est possible de savoir rapidement si un mini regroupement de crédits est réalisable, par le biais de d’une simulation en ligne. Il faut alors remplir le formulaire de demande et, après validation, un analyste se charge d’étudier le dossier en détail une fois les justificatifs reçus.

Demand de crédit