Crédit renouvelable sans justificatif

Crédit

Le crédit renouvelable est un emprunt à la consommation permettant de régler des achats par différé, c’est-à-dire que la somme est débloquée en fonction du besoin et la réserve d’argent se recharge dès lors que les sommes dues sont remboursées. Il est nécessaire de fournir des justificatifs pour ce type de prêt.

Carte de paiement avec prêt renouvelable : les justificatifs

Aucun organisme financier ne peut à ce jour sur le sol Français accorder un crédit sans demander un minimum de justificatifs à l’emprunteur, c’est-à-dire au moins sa carte d’identité, ses relevés de comptes, son avis d’imposition et son loyer ou mensualité de prêt immobilier. En qualité d’établissement financier, le prêteur a un devoir de conseil et doit s’assurer de la solvabilité de son client, de plus il est nécessaire de disposer de ces éléments pour lutter contre le blanchiment d’argent et le terrorisme. En revanche, aucun justificatif ou pièce de dossier n’est demandée pour le montant souhaité, bien que dans la plupart du temps ce prêt est proposé avec une carte de paiement et lié à une offre promotionnelle.

Qui peut proposer un prêt renouvelable ?

Les banques, enseignes de magasins ou de grandes distributions, les organismes de crédit ou encore les enseignes de vente par correspondance peuvent proposer des solutions de paiement en plusieurs fois. En fait, il s’agit presque systématiquement de crédits renouvelables associés à des cartes de crédit. Si ces dernières se limitaient autrefois aux grandes enseignes de consommation, on les retrouve de plus en plus au sein des sites internet e-commerce qui profitent de ces offres financières pour conclure des ventes, notamment dans le domaine de l’ameublement, de l’équipement de la maison ou encore de l’High Tech.

L’alternative aux crédits renouvelables

Les prêts renouvelables sont certes pratiques avec leur système de rechargement automatique mais ils ont tendance à être coûteux et ont par ailleurs fait l’objet de nombreuses réformes par le passé puisque cet emprunt était très souvent impliqué dans les dossiers de surendettement. Ce n’est pas forcément le mécanisme du crédit qui est remis en cause mais bel et bien son utilisation, voire sa suraccumulation au sein des foyers tricolores. Par conséquent, plutôt que de cumuler des emprunts avec un système de recharge automatique, il est parfois préférable de réunir tous ses crédits en un seul, et bénéficier d’une mensualité fixe. Cette opération, c’est tout simplement le regroupement de crédit, un contrat dans lequel on peut d’ailleurs inclure un montant de nouveau projet.


Comprendre le regroupement de crédits en vidéo
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
On parle de nous dans la presse
Les Echos
L'express
France Culture
Challenges
La voix du nord
Boursier.com