Est-ce que l’assurance de prêt renouvelable est obligatoire ou facultative ?

Avec le temps, les offres bancaires se sont adaptées aux besoins des clients et le crédit renouvelable, anciennement crédit revolving, en fait partie. Bien que ce type de crédit à la consommation se démarque des autres par le fait d'être souvent associé une carte de paiement, il reste un produit bancaire. Concrètement, dès que l'emprunteur appose sa signature sur le contrat, à chaque fois qu'une partie de la réserve d'argent est utilisée, elle devra obligatoirement être remboursée.

Ainsi, selon les achats effectués, vous aurez la responsabilité de vous acquitter à date fixe de vos mensualités pour que la réserve d'argent retrouve son état initial. Pour cela, votre contrat étaye les conditions de remboursement comme le montant à rembourser mais aussi la période. En effet, afin de reconstituer le capital emprunté, plusieurs mois voire années seront nécessaires.

La question d'une souscription à une assurance est pertinente étant donné que plusieurs milliers d'euros peuvent être à rembourser pendant un laps de temps conséquent. Toutefois, la législation n'impose aucune souscription d'une assurance emprunteur. De fait, l'adhésion à une protection est facultative et repose sur le bon vouloir de son souscripteur. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, assurer son crédit renouvelable permet de se prémunir contre certains risques et surtout la possibilité d'un défaut de paiement.

Attention : certains établissements prêteurs peuvent exiger l'adhésion d'une assurance de prêt pour accepter d'octroyer le crédit renouvelable en question.

Quel est le fonctionnement d’une assurance pour un crédit renouvelable ?

Comme dit précédemment, il n’existe aucune obligation de souscrire une assurance emprunteur. Mais disposer d'un assureur peut s'avérer utile dans différentes situations. En effet, des évènements imprévisibles peuvent venir impacter le remboursement de votre crédit renouvelable. En cas d'un décès, d'une perte d'autonomie ou encore suite à un licenciement, il pourrait devenir difficile d'honorer les mensualités à cause, notamment, d'une perte de revenu. La souscription d'une assurance-crédit permet d'éviter une dégradation trop importante des conditions de remboursement ou, dans le pire des cas, l'impossibilité de s'acquitter du capital restant dû.

Le fonctionnement d'une assurance reste relativement simple. Pour cela, il suffit de trouver un assureur qui décide de couvrir votre crédit renouvelable. Généralement, l'établissement prêteur se propose d'assurer le crédit à la consommation en question. Toutefois, il est possible d'opter pour une protection extérieure, c'est ce qu'on appelle la délégation d'assurance.

Pour que l'assureur veuille vous protéger, il est fort probable qu'il exige la souscription de garanties essentielles. Il est commun que les principaux accidents de la vie soient inscrits sur le contrat à travers la garantie décès et la garantie perte d'autonomie partielle ou totale. Par la même occasion, selon l'activité professionnelle, ou encore l'état de santé de l'emprunteur, des garanties optionnelles supplémentaires peuvent être souscrites. Ainsi, en échange d'une cotisation mensuelle, vous et votre famille êtes protégés en cas d'aléa de la vie. Les remboursements des échéances seront alors garantis par l'assureur.

Conseil : prenez le temps de prendre connaissance de chaque contrat et de faire une comparaison. L’objectif principal est de trouver l'offre qui correspond le mieux à votre situation personnelle et professionnelle. Il est grandement conseillé de lire le contrat dans son intégralité, ainsi que les différentes clauses qu'il comporte (coût, durée du crédit, les garanties, le délai de carence et de franchise, etc...)

Quel est le coût pour assurer son crédit renouvelable ?

Si assurer son crédit à la consommation peut se révéler très utile, il reste à savoir quel est le coût d'une assurance emprunteur pour couvrir le remboursement de son prêt renouvelable. Le prix va être fixé en fonction de plusieurs critères, mais aussi selon l'assureur. C'est pour cela, il est important de comparer les différentes offres car des écarts peuvent être constatées entre chaque contrat.

À titre indicatif, le coût d’une assurance est égal à environ 0,2 à 0,6 % du capital emprunté. Ce pourcentage est variable selon l'âge de l'emprunteur, son état de santé ainsi que sa profession. Une assurance plus chère s'explique par la prise en compte d'un risque de défaut de remboursement plus important, notamment en cas de problèmes de santé.

La méthode de calcul de la cotisation est modulée en fonction de la nature du contrat. En effet, le coût peut être fixé en fonction du capital emprunté notamment si c'est une assurance de groupe. Dans le cas d'une assurance individuelle, il est plutôt question d'une cotisation basée sur le capital restant.

Comment résilier une assurance facultative pour un prêt renouvelable ?

Si après la souscription d'une assurance emprunteur pour votre crédit renouvelable, vous jugez que celle-ci n'est plus adaptée à votre situation ou alors qu'elle devient trop coûteuse, alors vous allez vous demander s’il est possible de résilier son assurance.

Etant donné qu'il s'agit d'une protection facultative, l'emprunteur a tout à fait le droit d'enlever la couverture dont bénéficie son crédit à la consommation. En termes de démarche, ce dernier devra envoyer une lettre recommandée deux mois avant l'échéance annuelle, s'il souhaite résilier son assurance de prêt.

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir 

  • Quel est le montant maximum d’un crédit renouvelable que l’on peut emprunter ?

  • Crédit renouvelable sans justificatif

  • Fonctionnement du crédit renouvelable