Crédit travaux

Travaux isolation

Le prêt travaux permet de financer la réalisation de travaux au sein de son habitat, que ce soit une maison, un appartement ou une construction, voici toutes les modalités de ce prêt.

Financer tous les types de travaux

L’acquisition d’un bien immobilier entraine bien souvent des travaux, sauf si l’emprunteur achète un bien totalement équipé et prêt à emménager, ce qui n’est pas le cas bien souvent. L’achat d’une maison ancienne peut entrainer des travaux de rénovation (isolation, fenêtre, toiture, décoration, aménagement…) tout comme un projet de construction (finitions intérieures, peintures, extérieurs). Ces petits et moyens travaux peuvent être financés de plusieurs façons, soit en incluant les sommes dans le prêt immobilier lié à l’acquisition du bien, soit en souscrivant par la suite un prêt travaux.

Concernant le gros œuvre (fondations, vide sanitaire, pose des mûrs, charpente…), il faut des fonds plus importants et donc recourir à un financement adapté, comme le prêt immobilier par exemple. Le plus important reste de définir le type de crédit et surtout le montant total à financer pour assurer la réalisation des travaux.

Les types de crédits travaux

Plusieurs prêts répondent au besoin de financer des travaux, tout dépend des attentes de l’emprunteur et du montant des opérations.

Le prêt personnel

Le crédit personnel à la consommation est un financement accordé sans justificatif, il permet de financer des travaux courts et ponctuels, dont le montant reste modéré. Exemple, ce financement répond parfaitement à un projet de réaménagement (home-staging), de peinture ou encore de décoration.

Le prêt travaux affecté

Cet emprunt permet de réaliser des travaux dont les montants sont plus importants que le prêt personnel mais les travaux doivent être justifiés par une facture ou un devis puisque le crédit est affecté au projet. C’est-à-dire qu’en cas d’annulation des travaux, le financement s’annule également. Le prêt pour travaux affecté est plafonné à un montant de 75 000 €.

Le prêt immobilier

Le prêt immobilier concerne deux types de projets : l’acquisition d’une maison et la réalisation de travaux sous conditions que ces derniers soient d’un montant supérieur à 75 000€. L’avantage de cet emprunt est son taux bas, mais cela entraine bien souvent une garantie, soit par caution, soit par hypothèque sur le bien immobilier concerné.

Le regroupement de crédits

Peu d’emprunteurs y songent mais le regroupement de prêts permet de financer des travaux, les crédits en cours sont rachetés et le montant des travaux est ajouté au financement, cela permet de rembourser une seule mensualité réduite et de la réajuster à ses capacités financières, c’est idéal quand un emprunteur a un ou plusieurs prêts différents en cours (voir notre page sur le rachat de crédit travaux).

Guide prêt travaux

Comment obtenir un prêt travaux ?

L’obtention d’un prêt travaux repose essentiellement sur le profil de l’emprunteur. Cela passe par une étude de sa situation financière et surtout de son taux d’endettement. Au-delà de l’étude de faisabilité, le profil de l’emprunteur est important, il doit justifier de revenus réguliers et disposer d’une situation bancaire saine, c’est-à-dire d’une absence de fichage en banque de France.

La démarche est relativement simple puisqu’il suffit de réaliser une demande de prêt auprès d’un organisme spécialisé en prenant soin de préciser le montant du projet des travaux ainsi que la situation financière de l’emprunteur. En fonction de la capacité de remboursement, une à plusieurs propositions sont envoyées à l’emprunteur. Ces organismes de crédit sont tout simplement les banques traditionnelles, les intermédiaires et les établissements de crédit.

La mise en concurrence est une pratique de plus en plus utilisée par les emprunteurs souhaitant obtenir les meilleures conditions de crédit (montant, taux, durée) cela dit il faut éviter de solliciter trop d’organismes en même temps, notamment quand il s’agit de comparateurs qui peuvent ensuite transmettre la demande à de nombreux organismes. Il faut idéalement concentrer sa demande sur maximum 3 entités afin de rester concentré sur son objectif et de pouvoir comparer plus facilement les offres. La demande de prêt travaux peut être effectuée en même temps, ou successivement en fonction des offres.

Simulation de crédit
Étape 1 - Votre besoin de financement
Crédits immobiliers :
Crédits consommations :
Étape 2 - Vos informations
Étape 3 - Vos coordonnées
%
(*) Champs obligatoire

Les prêts aidés pour travaux

Avec les différentes législations sur la transition énergétique liées à l’habitat, le gouvernement tricolore a mis en place différents types d’aides et de prêts pour aider les propriétaires à financer leurs travaux (voir ce lien), le but étant d’opérer une transition par étape vers un modèle plus compatible avec l’écologie, on parle alors de travaux permettant de rendre une habitation plus favorable à l’environnement : réduction de la consommation d’énergie, réduction des émissions de gaz à effet de serre…

Aides financières pour les travaux

L’État propose trois aides.

L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) est une subvention accordée pour la réalisation de travaux dans des logements anciens destinés au propriétaire ou au syndicat de copropriété. Cette aide est soumise à des conditions de revenus et doit concerner des travaux de réhabilitation (logement insalubre), d’amélioration (sécurité, adaptation aux personnes à mobilité réduite et performance énergétique).

La Caisse de Retraite propose une aide destinée à améliorer le logement suite à une perte d’autonomie (accès à l’étage, aménagement des pièces d’eau, motorisation des volets roulants…).

L’aide aux travaux d’insonorisation d’un logement proche d’un aéroport permet de soutenir financièrement les travaux permettant d’isoler sa maison contre le bruit du trafic aérien.

Prêts aidés pour les travaux

La Caisse d’Allocation Familiale propose un prêt étant destiné à des travaux de rénovation, d’amélioration ou d’isolation thermique. Un taux préférentiel est appliqué.

L’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt aidé de l’état permettant de financer des travaux de rénovation énergétique (voir le PTZ classique). Le montant est plafonné et remboursable sans intérêts. Comme toutes les aides et crédits de l’état, ce dernier est soumis à des conditions.