L’installation d’une piscine représente plusieurs milliers d’euros d’investissement

Installer une piscine chez soi, c’est un peu le rêve de tout le monde. Pour peu que vous ayez un jardin et des enfants, une telle installation est presque indispensable. Seulement, cela coûte de l’argent. Par conséquent, vous devez vous assurer d’avoir le budget nécessaire, ce qui n’est pas forcément le cas pour la grande majorité des gens.

C’est pour cela que de nos jours, de plus en plus de personnes contractent des prêts pour ce genre de projet. Pour vous faire un ordre d’idées, les tarifs des piscines, en fonction de leurs dimensions et des modèles, coûtent entre 10 000 et 40 000 € et parfois même le double pour un modèle haut de gamme. La qualité des matériaux et les options que vous comptez vous offrir (toit, bâche automatisée, pompe de filtration, etc…) vont jouer beaucoup sur le tarif final.

Difficile, dans ces conditions, de sortir autant d’argent. Il faut donc souvent passer par la case du financement. Mais si vous craignez d’accumuler trop de crédits ou que votre banquier vous refuse tout simplement votre demande de prêt, notamment si votre taux d’endettement est élevé, il vous faut trouver une alternative.

Réussir à financer sa piscine avec un rachat de crédit : nos conseils

Il existe plusieurs offres pour vous aider à financer votre piscine et l’une d’entre elles consiste à opter pour le rachat de crédit, aussi connu sous le nom de regroupement de prêts. Concrètement, si vous avez déjà des crédits en cours, il est possible de regrouper ces emprunts grâce au rachat de prêt, puis d’inclure dans le capital total un montant dédié au financement de votre projet.

L’avantage de choisir le rachat de crédit, pour financer votre piscine ouverte ou fermée, est que vous ne rembourserez plus qu’un seul emprunt. La nouvelle mensualité sera également plus allégée par rapport au total de vos charges avant opération. Si, par exemple, vous avez un prêt immobilier en cours et un crédit auto, vous serez en capacité de tout regrouper, pour n’avoir qu’une seule échéance, tout en ajoutant le montant correspondant au prix de l’installation et de l’aménagement de votre nouvelle piscine ainsi que du matériel d’entretien.

information-button
Assainissez vos finances et financer l'installation de votre piscine
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Quelles sont les offres de prêts pour financer l’achat d’une piscine ?

A condition d’avoir la capacité d’emprunt à réaliser une nouvelle demande de financement, il existe d’autres solutions, en dehors du regroupement de crédits, pour vous permettre d’acquérir votre future piscine.

Le crédit conso affecté à l’achat d’une piscine

Parmi les aides possibles, on retrouve le prêt personnel affecté. Ce prêt est un dérivé des crédits à la consommation, à la différence qu’il est octroyé pour financer d’un projet bien précis. Un devis avec le prix de la piscine à acquérir devra, dans ce sens, être présenté pour qu’une banque vous accorde le financement, en plus d’en avoir la capacité budgétaire.

Avec ce type de crédit conso, vous pouvez acquérir une piscine jusqu’à 75 000 €. Les taux nominaux sont fixes, ce qui est plutôt intéressant, mais plus la durée du crédit est longue, plus les taux sont élevés. Il est donc préférable de rembourser ce financement rapidement pour limiter le coût total des intérêts bancaires.

Le crédit renouvelable : une offre peu adaptée pour des projets d’envergure

Le crédit renouvelable représente une somme d’agent mise à votre disposition qui, au fil des paiements et des remboursements, se renouvelle. Ce type de crédit permet de financer des projets jusqu’à 6 000 €. Toutefois, il est préférable de n’emprunter que de petites sommes et de les rembourser au plus vite, car les taux d’intérêt sont très élevés.

Il faut se montrer prudent avec le crédit renouvelable, il est possible de rentrer rapidement dans un engrenage infernal où il peut être difficile d'en ressortir. En effet, cette réserve de trésorerie est plus utilisée pour gérer une dépense imprévue de la vie courante. Ce n'est donc pas la solution la plus adaptée pour financer l’installation d’une piscine dans votre extérieur, à moins de se contenter d’un modèle coûtant seulement quelques centaines d’euros.

Le prêt immobilier pour la construction d’une piscine haut de gamme

Peu de personnes le savent, mais il est aussi possible de financer un projet de piscine avec un prêt immobilier. Cette offre propose des taux d’intérêt assez faibles et permet d’étaler le remboursement sur plusieurs années. Néanmoins, un prêt immobilier sera accessible pour financer des projets dont l’investissement débute à plus de 75 000 €.

Cette offre sera donc à étudier pour les modèles de piscines les plus élaborées et les plus chères à l’achat. Pour s’offrir un modèle dont les matériaux sont nobles et très résistants à l’usure et dont les options de confort sont nombreuses, ce type d’emprunt peut s’avérer être une alternative intéressante.

Taux d’endettement élevé : regrouper ses prêts et intégrer le coût de la piscine

Un crédit vous engage et doit être remboursé. C’est pourquoi, il est impératif de bien vérifier sa capacité d’emprunt pour vérifier si votre reste à vivre est suffisant pour que vous ne sombriez pas dans du malendettement après avoir réalisé votre projet. Il ne faut surtout pas négliger le taux d’endettement afin de ne pas se retrouver, plus tard, dans l’incapacité de rembourser le prêt de votre piscine. C’est pour cela que si vous avez d’autres crédits en cours, il faut étudier le choix du rachat de crédits plutôt que de rajouter une ligne de prêt supplémentaire, au risque de vous endetter davantage.

Il y a un certain nombre d’offres de financement bancaire en mesure de financer votre bassin d’eau personnel. Il faut cependant bien peser le pour et le contre et surtout, bien vérifier que vous soyez capable de rembourser le crédit sélectionné.

Beaucoup de personnes ne connaissent pas les avantages octroyés par un rachat de prêt. Pourtant, en choisissant cette solution, vous pourrez financer votre piscine tout en ayant une gestion plus saine de vos comptes en réduisant vos charges fixes regroupées dans ce nouvel emprunt. N’avoir qu’une seule échéance mensuelle est aussi beaucoup plus simple à gérer contrairement à plusieurs mensualités qui sont prélevées chaque mois à des dates différentes.