• Découvrez quels sont les tarifs pour acquérir de nouvelles fenêtres et effectuer la pose dans votre maison par des artisans menuisiers, puis les différents financements bancaires pour vous aider à financer ce projet de rénovation, tous proposés par Solutis.

Acheter et poser des fenêtres chez soi : combien ça coûte ?

Le prix d’achat d’une fenêtre est variable en fonction de plusieurs caractéristiques :

  • le matériau de l’encadrement (bois, aluminium, PVC…) ;
  • les améliorations esthétiques (couleur de l’encadré et du verre, nombre de vantaux…) ;
  • la taille du modèle à poser (format carré, rectangulaire ou ovale) ;
  • les modes d’ouverture (ouverture standard, coulissante, en oscillo-battant…) ;
  • la résistance du vitrage et sa capacité d’isolation thermique et acoustique.

Plus la fenêtre que vous allez acheter puis poser est de qualité et de grande taille, plus son prix risque d’être élevé. Selon les modèles, le coût peut ainsi varier d’une centaine d’euros jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Votre budget se calcule en fonction de vos capacités financières, puis des devis que vous réaliserez par la suite.

La qualité de fabrication des fenêtres et du vitrage

Il est évident que la qualité des matériaux de fabrication de l’encadrement d’une fenêtre est un des critères qui auront le plus d’incidence sur le prix, à l’instar des améliorations esthétiques. À titre d’exemple, les matériaux les plus nobles, tels que le bois ou l’aluminium, seront plus coûteux. Pour obtenir un tarif plus accessible, il est recommandé de s’orienter vers des modèles en PVC qui sont bien moins chers. Ils offrent d’ailleurs un rapport qualité-prix très appréciable.

À savoir que le verre a aussi une incidence sur le prix. Il est évident que du double vitrage sera plus onéreux qu’un simple. En fonction de votre budget, vous pouvez également demander l’ajout d’options supplémentaires. Celles-ci peuvent se rapporter à la robustesse du verre, qui peut être plus solide contre les infractions, et être plus performant au niveau de l’isolation thermique et acoustique. Un vitrage plus haut de gamme contribue ainsi à réaliser des économies d’énergie, à assainir le logement en luttant contre l’humidité et à réduire les nuisances sonores provenant de l’extérieur.

Le coût de la prestation des artisans pour réaliser la pose

Dans le budget prévisionnel que vous allez devoir définir, il est essentiel de comptabiliser le coût de la main d’œuvre pour poser les fenêtres dans votre logement. L’intervention des artisans menuisiers pour effectuer la pose coûte généralement jusqu’à quelques milliers d’euros. Le prix demandé dépendra de l’étendue des travaux et des mensurations des fenêtres à remplacer. Concrètement, plusieurs critères entrent en ligne de compte pour calculer le coût de la pose :

  • le tarif horaire des artisans ;
  • la durée requise pour poser la ou les fenêtres ;
  • le matériel et la matière première mobilisés par les menuisiers ;
  • le type du matériau des fenêtres à installer ;
  • le type de pose : pose en rénovation (conservation de l’ancien encadrement) ou dépose totale (création d’un nouvel encadré) ;
  • les finitions facultatives.

En toute logique, c’est le facteur temps qui pèse le plus souvent sur le tarif total dans un devis pour poser des fenêtres. Plus la pose est la longue et plus le tarif sera important. Mais le coût d’une intervention peut sensiblement varier selon le chantier, vos exigences et la difficulté pour effectuer les travaux. Les ouvriers peuvent en effet vous facturer des suppléments pour toute demande complémentaire (peintures, isolation…).

Les prix estimés de l’achat et la pose de nouvelles fenêtres

Le prix pour installer en simple rénovation des fenêtres dans votre logement se décompose de la manière suivante : le tarif de la pose + le tarif par fenêtre. Voici des tranches de prix pour installer des modèles standards, soit du double vitrage composé de 2 vantaux avec une ouverture simple :

Type de matériau de la fenêtre Prix moyen d'une fenêtre + d'une pose Prix moyen d'une pose par fenêtre
Encadré en PVC Entre 200 et 500 € Entre 150 et 250 €
Encadré en bois Entre 400 et 800 € Entre 150 et 450 €
Encadré en aluminium Entre 500 et 900 € Entre 300 et 500 €

Bon à savoir : si vous arrivez à prouver que le changement des fenêtres va améliorer les performances énergétiques de votre maison, vous pouvez réduire votre facture en mobilisant différents dispositifs d’aide. Il peut s’agir de MaPrimeRénov, de la TVA réduite à 5,5 %, des primes des fournisseurs d’énergie ou encore de l’éco-PTZ. Néanmoins, les aides sont attribuées à condition de faire poser vos fenêtres par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

JE DÉMARRE MON ÉTUDE EN LIGNE

Regrouper ses crédits et obtenir une trésorerie pour financer le prix de nouvelles fenêtres dans son logement

En fonction du nombre de nouvelles fenêtres que vous souhaitez faire poser par des artisans dans votre maison ou appartement, vous allez devoir mobiliser jusqu’à plusieurs milliers d’euros. À défaut d’avoir assez de liquidités, ou de vouloir simplement préserver votre épargne, le coût de ces travaux requiert souvent de passer par la case du financement bancaire.

Mais comment réussir à financer vos fenêtres tout en remboursant déjà des crédits ? Il n’est pas facile pour vos finances de devoir être prélevé d’une nouvelle mensualité. Si vous amortissez des échéances d’un crédit auto et de votre prêt immobilier par exemple, vous risquez de déstabiliser votre budget en souscrivant un nouveau crédit à la consommation visant à payer le devis de vos fenêtres.

De plus, votre banque est aussi en droit de refuser de vous l’accorder si votre capacité d’emprunt est déjà grignotée. Si vos prêts en cours représentent près de 33 % de vos revenus, votre taux d’endettement pourrait vous barrer l’accès à un crédit pour ces travaux.

Baissez vos mensualités et financez la pose de vos fenêtres grâce au rachat de crédits

L’idée est donc se rassembler vos emprunts autour d’une seule mensualité réduite. C’est ce que permet le rachat de crédit, une opération réalisée auprès d’un établissement bancaire unique. En baissant vos mensualités, vous allez diminuer votre taux d’endettement et récupérer, par conséquent, votre capacité à financer le montant requis pour acheter et poser des fenêtres chez vous.

La somme inscrite sur le devis pour la rénovation des fenêtres de votre logement peut soit :

  • être comprise directement avec les capitaux restant dus de vos crédits en cours rachetés puis regroupés ;
  • être empruntée à l’aide d’un prêt personnel à demander après le regroupement des crédits.

Notre conseil : faire la demande d’un énième crédit conso pour financer vos fenêtres va vous coûter en temps et en frais bancaires. N’hésitez donc pas à partager votre besoin auprès du courtier ou de la banque qui va conduire le rachat de vos crédits.

information-button
Financer l'achat et la pose de vos fenêtres à l'aide du rachat de crédits
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Les crédits conso pouvant permettre d’acheter et d’installer des fenêtres neuves chez soi

En plus du regroupement de crédits, plusieurs offres bancaires rendent possible le financement d’un projet visant à rénover les fenêtres de votre domicile. Le coût total pour l’achat du vitrage et la pose, vos capacités de remboursement et vos attentes vont déterminer l’offre la plus optimale.

Le prêt personnel

D’abord, vous pouvez demander de souscrire un prêt personnel afin d’obtenir les fonds pour payer le devis. Ce crédit amortissable classique est une alternative commune et fonctionnelle pour financer des travaux.

Une fois emprunté, vous serez prélevé à date fixe d’une mensualité jusqu’à ce que le capital soit entièrement remboursé. Son coût est calculé avec un TAEG, lui-même composé des intérêts bancaires et des frais secondaires.

Le crédit renouvelable

Maintenant, il est aussi possible de payer l’installation de nouvelles fenêtres à l’aide de sa réserve d’un crédit renouvelable. Toujours accessible, elle peut être utilisée pour la dépense de votre choix. Si le changement de vos fenêtres n’était pas prévu et que le coût est estimé à quelques centaines d’euros, ce financement peut s’avérer utile en étalant la dépense sur plusieurs mensualités.

Le crédit renouvelable n’est toutefois pas adapté si votre projet est prévu depuis plusieurs mois. Les taux nominaux sont élevés, les intérêts bancaires risquent donc de vous coûter plus chers que si vous auriez emprunté un prêt personnel.

DEMANDE DE RACHAT DE CREDIT