Rachat de crédits pour investissement locatif

Un investisseur locatif peut recourir au regroupement de crédits afin de réduire ses mensualités, une opération qui permet de rassembler plusieurs prêts immobiliers et consommation en un seul.

Investissement locatif : le prêt immobilier

La plupart des investisseurs ont recours au prêt immobilier pour se lancer dans les investissements locatifs, cela permet de financer l’acquisition du bien ainsi que les frais engendrés par le crédit et l’achat du bien immobilier.

Il est possible de cumuler plusieurs emprunts immobiliers afin d’acquérir plusieurs biens et donc percevoir des revenus locatifs plus importants. Simplement, l’accumulation de crédits peut entrainer un alourdissement des charges mensuelles, ce qui peut être réduit avec le rachat de crédits. Le principe étant de rééchelonner la durée pour réduire le montant des échéances de prêts, qu’il s’agisse de prêts immobiliers et prêts à la consommation.

Rachat de crédit immobilier pour investisseur locatif

Le regroupement de prêts immobiliers propose à un investisseur locatif de réajuster ses charges de prêts par rapport à ses revenus (revenus classiques et revenus fonciers). L’idée étant d’allonger la durée de remboursement pour alléger le montant de la nouvelle mensualité réduite. Il est par ailleurs possible d’inclure dans le financement un montant affecté à un nouveau projet (des travaux par exemple).

Dans le cadre de la mise en place de cette opération, les établissements de crédits spécialisés proposent des études adaptées aux profils d’investissements locatifs, c’est par ailleurs le cas avec le calcul du taux d’endettement différentiel.

Rachat de crédits pour investissement locatif

Investissement locatif : simulation gratuite de rachat de prêts

Dans le cadre d’un projet de rachat de prêts, il est fortement recommandé de demander une étude auprès d’un organisme spécialisé tel que Solutis. Des conseillers financiers sont expertisés dans les études de regroupement d’emprunts immobiliers à destination des investisseurs locatifs.

Il suffit de remplir le formulaire de demande puis de le valider, le résultat sera rapidement communiqué, de plus cette demande d’étude est entièrement gratuite et sans engagement.

L’immobilier locatif, un investissement qui plaît aux Français

Avec l’assurance-vie, l’investissement locatif truste les premières positions du classement des placements préférés des Français. Dans une enquête réalisée au printemps de l’année 2016, les Français souhaitant préparer convenablement leur retraite misent majoritairement sur l’immobilier à destination locative. Avec 65 % d’avis positif, ce placement arrive en tête devant l’assurance-vie (62%).

En investissant dans la pierre, les épargnants attendent des rendements annuels de l’ordre de 2 % à 7% en fonction du bien et de sa localisation géographique.

De plus, face à des placements d’épargne qui deviennent de moins en moins intéressants, l’immobilier locatif demeure une valeur sûre. A titre de comparaison, les épargnes réglementées stagnent sous la barre des 1 % tandis que l’assurance-vie contractée sur des fonds en euros devrait afficher une moyenne de 2 % pour l’année 2016.

Investisseur locatif, les avantages du regroupement de prêts

Placer des fonds dans l’immobilier à destination locative peut s’avérer être un bon placement. Si les placements sont a priori sans risques, il faut toutefois entretenir le bien mis en location. A ce titre, le bailleur est tenu par des droits mais aussi des obligations. Les travaux d’entretien du bien sont à intégrer dans le calcul de rentabilité nette.

Que ce soit pour un simple embellissement intérieur ou une rénovation de fond en comble, l’enveloppe allouée aux travaux peut vite se transformer en un budget conséquent. En prévision de ces dépenses, l’investisseur locatif ayant plusieurs emprunts en cours peut se tourner vers le rachat de ses crédits. Qu’ils soient de nature immobilière ou destinés à la consommation, les prêts peuvent faire l’objet de cette opération bancaire. L’emprunteur verra ainsi son taux d’endettement diminuer. A noter, que lors d’un rachat ou d’un regroupement, il est possible, sous conditions, d’intégrer le financement d’un nouveau projet tels que des travaux de gros œuvres ou de moindre importance (remise en peinture, ravalement, nouvelle chaudière, toiture, etc…).


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis