Pourquoi faire un rachat de crédit quand on veut investir dans l’immobilier locatif ?

Rien n’empêche d’avoir envie d’investir dans l’immobilier locatif quand on a déjà plusieurs crédits conso en cours, type autos par exemple, des crédits personnels ou renouvelables.

Une solution existe : le rachat de crédits. Le fait de regrouper tous ses crédits en une seule mensualité permet de baisser votre taux d’endettement et augmenter ainsi votre capacité d’emprunt.

Votre taux d’endettement est alors réduit et il est alors possible d’envisager un prêt pour faire un investissement locatif. Avec un endettement optimisé, vous pourrez obtenir de meilleures conditions de financement pour votre projet…

Bon à savoir : Les intérêts d’un prêt immobilier en cours sont déductibles de l'impôt, mais uniquement pour les emprunts contractés pour l'achat ou la construction de son habitation principale et dont l'offre de prêt a été émise avant le 1er janvier 2011. La déclaration d'ouverture de chantier ou l'acquisition du logement doit dater d’avant le 30 septembre 2011. Il est aussi possible de déduire les différents frais engagés au titre de votre crédit, et notamment les agios bancaires, les frais de dossier et l’assurance emprunteur… Si le prêt a servi à acquérir un logement, ensuite loué, les intérêts sont déductibles (sans condition de date).

Le rachat de crédit immo pour réduire les charges mensuelles

Si vous avez plusieurs crédits immobiliers qui ont servis à financer des biens qui sont ensuite loués, il est possible de les regrouper en une seule mensualité pour réduire les charges mensuelles. Le principe étant de rééchelonner la durée pour réduire le montant des échéances de prêts, qu’il s’agisse de prêts immobiliers mais aussi de prêts à la consommation.

Il faut aussi envisager le rachat de crédit avec trésorerie pour des investissements dans l’immobilier

Lors d’un rachat de crédit il est possible de demander une trésorerie complémentaire. Il s’agit d’une somme d’argent supplémentaire vite disponible qui est incluse au montant total du nouveau et unique crédit. Ceci permet de concrétiser de nouveaux projets tout en restant dans sa capacité de remboursement. Et ce nouveau projet peut être d’investir dans l’immobilier locatif…

  • en investissant dans le papier-pierre ou dans l’achat de parts de scpi (lien à mettre )
  • en finançant des travaux dans une location pour la louer plus facilement ou plus chère
  • en finançant par exemple l’achat de meubles pour passer en location meublé, plus rentable que la location nue
  • disposer d’un apport pour un prêt immo

Que deviennent les avantages fiscaux liés aux prêts immobiliers en cas de rachat de crédit ?

Si des crédits immobiliers rachetés répondaient à plusieurs dispositifs de défiscalisation (Loi Pinel, loi Malraux, Monuments historiques, Censi-Bouvard, Denormandie), il est toujours possible de conserver les avantages fiscaux acquis précédemment mais sous conditions. Pour plus d’informations, nous vous conseillons de contacter nos experts qui pourront répondre à vos questions à ce sujet.

Dans tous les cas il faut mentionner sur la déclaration d’impôts qu’un rachat de crédit a été effectué. Le Fisc peut éventuellement demander au contribuable de produire des justificatifs de l’ancien et du nouveau prêt.

Bon à savoir : l’investisseur peut déduire de son revenu foncier les pénalités de remboursement anticipé du crédit et les frais de dossier du nouveau crédit en tant que charges.

Investissement locatif : simulation gratuite de rachat de prêts

Dans le cadre d’un projet de rachat de prêts, il est fortement recommandé de demander une étude auprès d’un organisme spécialisé tel que Solutis. Des conseillers financiers sont experts dans les études de regroupement d’emprunts immobiliers pour des investisseurs locatifs. Il suffit de remplir le formulaire de demande puis de le valider. Cette demande d’étude est entièrement gratuite et sans engagement.

information-button
Financez votre investissement en réduisant vos mensualités grâce au rachat de crédits
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

 

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir