• Vous souhaitez changer de maison ou d’appartement en achetant un nouveau bien immobilier, mais vous n’avez pas encore vendu votre précédente propriété ? Découvrez avec Solutis les différentes solutions de financement pour emprunter la somme nécessaire à ce projet. Il peut s’agir d’une demande d’un nouveau crédit à l’habitat, d’un crédit relais ou d’un rachat de crédit.

Souscrire un nouveau prêt immobilier pendant la vente de son logement

Besoin de déménager après un changement de votre situation professionnelle ou simplement par l’envie de changer d’environnement ? Pour réussir ce projet, il faut trouver un organisme en mesure de financer le prix d’achat de votre nouvelle acquisition. Dans l’attente de vendre la première habitation dont vous êtes propriétaire, vous pouvez toujours faire la demande d’un deuxième crédit immobilier pour financer ce second bien. En effet, rien ne vous empêche de cumuler plusieurs financements à l’habitat.

Cela réclame néanmoins que vous en ayez la capacité financière. En d’autres termes, il faut prouver au prêteur votre solvabilité. Pour cela, les banques partenaires de Solutis vont vérifier un indicateur déterminant : votre taux d’endettement. S’il est inférieur à 35 %, une fois l’ajout de la nouvelle mensualité pour acheter votre bien immobilier, alors vous avez des chances d’avoir un accord de financement.

Au contraire, si votre taux d’endettement est déjà trop élevé, c’est ensuite le niveau de votre reste à vivre qui va compter. En effet, vous pouvez être éligible à un financement à l’habitat, même avec un endettement supérieur à 35 %, si vous gagnez des revenus importants et que votre budget restant, après le paiement de vos mensualités, est encore suffisant pour subvenir au coût de votre vie quotidienne.

Une fois que vous aurez conclu la vente de votre premier logement, vous n’aurez ensuite qu’à utiliser les fonds récupérés pour rembourser par anticipation l’éventuel crédit immobilier associé à ce dernier. Cela permettra de soulager votre budget en supprimant une mensualité de remboursement.

Notre conseil :

Si vous financez un nouveau logement, vous ne pourrez pas compter sur un apport immobilier provenant du prix de vente de votre première maison, si celle-ci n’est toujours pas vendue. Il s’agit d’un critère à prendre en compte pour calculer votre budget d’achat pour la seconde habitation.

Financer un nouveau logement avec un prêt relais avant la vente de sa première maison

Le crédit relais est un emprunt qu’une banque peut vous accorder pour que vous puissiez financer l’achat d’un second bien immobilier, en attendant de revendre votre première résidence principale. Vous pouvez toutefois emprunter jusqu’à 80 % de la valeur estimée de votre logement, actuellement en vente, qui sera mis en hypothèque au profit du prêteur en gage de garantie. Le ratio hypothécaire est généralement compris entre 50 et 80 %, avec une moyenne égale à 70 %.

C’est-à-dire que si l’estimation du prix de vente de votre bien, réalisé par un professionnel de l’immobilier, revendique une valeur de 200 000 €, alors votre prêt relais sera compris entre 100 000 et 160 000 €, sous condition d’accord.

Un crédit relais peut prendre deux formes suivant les ambitions de votre projet d’achat :

  • Le prêt relais sec qui est la forme traditionnelle de ce type de financement, où vous allez rembourser le montant des intérêts (calculé par un taux nominal, souvent le plus élevé possible dans les barèmes de l’immobilier) et de l’assurance, mais pas le capital.
  • Le prêt relais adossé qui permet de financer un logement plus cher que le montant du bien à vendre, le surplus étant obtenu à l’aide d’un crédit immobilier classique.

Dès lors que vous aurez réussi à vendre votre premier bien immobilier, vous devrez rembourser intégralement la banque pour clôturer le prêt relais. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est qualifié de crédit à court terme, car il n’a pas vocation à dépasser une durée de 2 ans. Son remboursement n’occasionne pas de pénalités.

Bon à savoir :

En plus d’être difficile à obtenir, le prêt relais est un financement à la fois coûteux et risqué, notamment dans le cas où vous n’arrivez pas à vendre votre premier logement. Demandez les conseils d’un expert Solutis pour qu’il vous aide à trouver une solution adaptée pour financer une deuxième maison, en attendant la vente de votre premier logement. En fonction de votre situation financière et personnelle, chacune des offres de financement peut se révéler plus ou moins apte à répondre aux besoins de votre projet.

Faire un rachat de crédit pour acheter une maison dans l’attente de vendre son ancien bien

Grâce à l’intervention de Solutis, vous pouvez demander de faire racheter le crédit immobilier adossé à votre premier logement. Il sera regroupé avec vos autres crédits à la consommation en cours. Dans le cadre de votre besoin, l’objectif de l’opération sera de réduire vos mensualités, de façon suffisante, pour que vous puissiez acquérir un nouveau logement, même si votre première propriété n’est pas encore vendue.

La baisse de vos échéances, une fois vos crédits regroupés chez un seul établissement bancaire partenaire de Solutis, est une aubaine pour votre capacité d’emprunt qui va se voir automatiquement gonflée. Le rachat de crédits est par conséquent adapté dès lors que le besoin de financer un nouveau projet, en l’occurrence l’achat d’un bien immobilier dans ce cas présent, est difficile du fait de votre situation financière vous l’empêchant.

Le montant dont vous avez besoin pour financer le nouveau logement peut être obtenu de 2 manières :

  • soit vous regroupez vos crédits puis vous effectuez ensuite une demande de crédit immobilier auprès de nos partenaires bancaires ;
  • soit vous étudiez avec votre conseiller Solutis la possibilité d’ajouter, dans votre regroupement de crédits, le montant du prix du bien à acheter.

Lorsque votre première résidence principale, mise en vente, aura trouvé un acheteur, vous serez en capacité de décider d’effectuer ou non un remboursement total ou partiel de votre regroupement de crédits avec la somme récupérée via la transaction.

Bon à savoir :

Vous êtes en difficulté après avoir emprunté un prêt relais, sans avoir réussi à vendre votre logement dans les délais impartis ? Ce crédit peut aussi être racheté et regroupés avec l'aide de nos conseillers experts.

Rédigé par Mathieu Dubuffet - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 5/08/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits