Rachat de crédit refusé : comment l’expliquer ?

Vous pouvez subir un refus pour un rachat de crédit, ou regroupement de crédits, soit par votre banque soit par un courtier qui ne dispose pas de l’ensemble des partenaires bancaires.

Plusieurs explications, relative à votre situation financière, sont à même d'expliquer un refus après une demande pour regrouper vos emprunts :

  • votre taux d'endettement actuel est très élevé, un taux d'endettement supérieur à 50 % peut conduire à une réponse négative ;
  • votre reste à vivre est insuffisant, même dans l'hypothèse de débloquer l'opération et de réduire vos échéances ;
  • vous êtes actuellement en CDD, en contrat d'intérim ou au chômage ;
  • votre revenu n'est pas stable et est inférieur au SMIC ;
  • vous êtes à la fois fiché à la Banque de France et locataire de votre logement ;
  • votre comportement bancaire et la gestion de vos comptes sont jugés risqués (accidents de paiement à répétition par exemple).

Un refus après une demande de rachat de crédit immobilier ou consommation peut aussi survenir si votre dossier est incomplet :

  • vous avez oublié d’indiquer des éléments positifs concernant vos revenus ou votre situation (revenus locatifs, pension alimentaire, complémentaire retraite…),
  • vous n’avez pas assez précisé la nature de vos dettes (ex : en cas de retard d’impôt, si vous avez signé un moratoire avec l’administration fiscale, la somme ne sera pas considérée comme une dette globale).

En fournissant le plus de documents justificatifs pendant le montage de votre dossier, vous allez augmenter vos chances d'avoir, après l'analyse de faisabilité, un accord de finacement.

Solutis va comparer les critères et les offres parmi toutes nos banques partenaires spécialisées en rachat de crédit afin de vous trouver la solution sur la durée la plus adaptée, pour baisser vos mensualirés, et au taux le plus bas.

S’il s’avère qu’aucun partenaire n’accepte votre dossier pour un motif personnel en cours (instance de divorce non réglée, attribution d’un bien immobilier non finalisée lors d’une succession…) ou pour une situation provisoirement dégradée (chômage partiel ou technique), n’oubliez pas qu'elle peut s’améliorer. L'opération peut donc être acceptée ultérieurement.

Je réalise ma demande rachat de crédit

Quelle solution en cas de refus de rachat de crédit ?

Si vous constatez une amélioration notable de votre situation, après avoir obtenu un refus pour votre rachat de crédit, présentez-nous à nouveau votre dossier, c'est la meilleure solution à envisager. En effet, un refus n’est pas définitif dans le temps. Un dossier refusé peut être accepté quelques mois plus tard. Les experts Solutis feront leur maximum pour vous trouver, dans les meilleurs délais, un organisme bancaire partenaire qui accepte de financer votre demande de rachat de prêt, refusée par le passé.

De cette manière, effectuer une nouvelle simulation du rachat de vos crédits, particulièrement dans ce genre de moment, peut vous mettre sur la piste et vous permettre d’observer si l’amélioration de votre situation est suffisante pour pouvoir reconsolider vos finances.

En règle générale, il est possible d'effectuer une nouvelle demande de rachat de crédit 3 mois après que votre dossier ait été refusé une première fois. Si vos comptes en banque sont dans le vert, que vous n'avez pas eu, ou très peu, d'incident de paiement et que vous ou un co-emprunteur est titulaire d'un contrat de travail stable (CDI), alors c'est que vous avez vos chances d'obtenir un accord de financement, même en cas de refus de rachat de crédit quelques mois précédents. Une étude de votre situation personnelle et professionnelle va permettre de constater une amélioration budgétaire, vous rendant éligible à l'opération dans le but de diminuer vos mensualités et de financer vos nouveaux projets.

De plus, si vos revenus ont augmenté depuis votre demande refusée, soit parce que vous avez trouvé un emploi soit parce que vous avez eu une promotion dans votre travail, c'est un argument qui peut conduire à un avis favorable pour obtenir un rachat de crédit. Assurez-vous d'avoir en parallèle une bonne gestion de vos comptes, ce qui permettra d'améliorer davantage la qualité de votre dossier qui va se présenter pour une nouvelle étude d'éligibilité.

Bon à savoir : en tant que courtier avec une expérience de plus de 20 ans dans l'intermédiation bancaire pour les particuliers, vous pouvez vous tourner en toute confiance vers nos conseillers afin de trouver une solution de financement appropriée. En comparant les critères de plusieurs banques sur le marché, vous allez accroître vos chances d'avoir un accord avec l'un de nos établissements partenaires. Ne vous contentez donc pas d'aller voir uniquement votre conseiller bancaire.

Quels sont les motifs quand on me refuse un rachat de crédit ?

Les refus sur le formulaire de rachat de crédit

Vous pouvez avoir un refus après la validation de votre demande de regroupement de crédit en ligne sur notre formulaire car :

  • vous ne remboursez qu’un seul crédit et vous n’avez pas de nouveau projet ou de besoin en trésorerie ;
  • votre taux d’endettement actuel est trop élevé pour un reste à vivre trop bas ;
  • vous êtes actuellement fiché Banque de France sans être propriétaire d’un bien immobilier.

Les refus durant l’étude de votre rachat de crédit

Lorsqu’un expert de Solutis étudie votre éligibilité, après votre demande de regroupement de crédits validée, un refus qui survient à cette étape peut avoir plusieurs explications. Les motifs les plus fréquents sont les suivants :

  • vous avez des dépenses régulières dans des jeux d’argent et de hasard (loterie, casino, courses hippiques…) ;
  • vous faites l’objet d’une procédure de surendettement qui vous empêche d’obtenir un nouveau prêt ;
  • vous avez des sorties ou des entrées d’argent anormales que vous ne souhaitez pas expliquer ;
  • vous exercez une profession avec un contrat de travail précaire ;
  • vous êtes régulièrement à découvert ;
  • nos partenaires bancaires estiment risqué le financement de votre projet car vous n'êtes pas suffisamment solvable, etc…

Quel que soit le motif à l'origine du refus d'un rachat de crédit demandé auprès d'un organisme de prêt, aucuns frais ne peuvent vous être facturés d'après les dispositions prévues par la loi MURCEF datant de décembre 2001.

Un refus en rachat de crédit est-il systématique pour une personne fichée Banque de France ?

Si vous êtes fiché auprès de la Banque de France, vous obtiendrez généralement un refus de la part des organismes de financement pour votre demande de rachat de crédit. Sous condition, nos partenaires bancaires sont néanmoins en mesure de financer les fichés qui sont propriétaires d’un ou de plusieurs biens immobiliers. Les locataires et les personnes hébergées qui sont fichés auront toutefois un refus après une demande.

Si vous êtes fichés FICP ou FCC, c’est que vous avez eu un ou plusieurs incidents de paiement (chèques, carte de paiement, crédit et découvert bancaire). Dans ce cas, nous vous conseillons de régulariser vos dettes et de demander à votre organisme bancaire de supprimer le fichage auprès de la Banque de France.

Bon à savoir : 

Une fois que vous ne figurerez plus dans les fichiers de la Banque de France, vous n’aurez qu’à renouveler votre demande de rachat de crédits auprès de Solutis pour étudier votre éligibilité. Si vous êtes en situation de surendettement, vous n’avez malheureusement pas accès au regroupement de crédits.

Rédigé par Mathieu Dubuffet - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 09/11/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience