Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Rachetez tous vos crédits dont votre crédit piscine et réduisez vos mensualités

Vous avez un prêt piscine ou un crédit travaux en cours, vous pouvez réduire vos mensualités. En regroupant le crédit piscine avec vos prêts immobiliers ou à la consommation en cours, vous obtiendrez une nouvelle mensualité en adéquation avec vos revenus.

Le rachat d’un crédit piscine et de vos autres dettes vont réduire jusqu’à -60% vos mensualités.

Faites racheter vos prêts pour financer un nouvel équipement pour piscine

Avec cette réduction des mensualités, vous retrouvez de la capacité d’emprunt. Vous pouvez donc inclure le financement d’un nouveau projet.

Le regroupement de votre crédit pour la piscine avec les autres prêts peut vous permettre de financer une autre installation comme un jacuzzi, un spa. Ou bien de couvrir votre bassin pour en profiter en dehors des beaux jours.

Le rachat de crédit avec piscine, un moyen de financer ce projet

Vous avez un ou plusieurs crédits en cours de remboursement ? Découvrez le rachat de crédits pour construire une piscine. Avec cet outil bancaire, vous financer votre projet sans augmenter votre taux d’endettement.

Comment ça fonctionne ?

Lors d’un regroupement d’emprunts (immobilier et consommation), vous pouvez inclure le financement de travaux, d’une voiture voire d’un nouveau bien immobilier. Construire une piscine sans creuser son taux d’endettement se révèle donc un projet viable grâce au rachat de prêts. Enfin, le rachat de crédit pour piscine ne s’adresse pas uniquement à ceux qui désirent en bâtir une.

Quelle piscine financer avec un rachat de crédit ?

Piscine enterrée ou hors-sol, le choix est vaste. Selon votre enveloppe, la piscine peut aussi atteindre le très haut de gamme. Le montant de cette installation peut chiffrer du simple au double, selon la difficulté du chantier mais aussi selon les matériaux employés.

Une piscine hors-sol à monter soi-même en kit ne nécessite pas le même financement qu’un bassin à débordement. Idem entre un local technique d’entretien, une piscine à filtration végétale ou un véritable pool house.

Si le budget est un point essentiel pour réussir la pose de la piscine, il faut aussi respecter la réglementation en vigueur.

A commencer par le dépôt d’un permis de construire ou la déclaration de travaux. Cela va dépendre des règles d’urbanisation de votre commune et aussi de la surface et du type de piscine que vous envisagez d’installer.

Un échange avec votre mairie vous permettra de savoir si votre terrain est piscinable en consultant le plan d’occupation des sols.

Installer une piscine, un rêve français

Vous avez pour projet d’installer une piscine. Ce bassin de nage représente un investissement considérable qu’il faut savoir anticiper. En moyenne, le prix d’une piscine est de l’ordre de 24 000 euros. Il faut aussi avoir en tête le coût d’entretien d’un bassin qui est d’environ 5 euros par mètre cube et par an.

Si vous disposez des fonds nécessaires, cet aménagement peut être réglé au comptant. Dans le cadre d’un achat immobilier dans l’ancien avec piscine, elle est incluse dans le prix de vente. Le crédit immobilier va couvrir l’acquisition du bien et de la piscine qui y est rattachée.

En ce qui concerne la pose d’un bassin dans votre extérieur, le crédit piscine semble adéquat. En réalité, ce prêt pour des travaux de piscine s’apparente à un crédit à la consommation si le capital emprunté est inférieur à 75 000 euros.

Si votre projet de piscine se chiffre à plus de 75 000 euros, un crédit immobilier devra être envisagé. Avec ce montant, votre bassin atteindra un standing digne des plus belles villas de la Riviera.

Mais l’emprunt n’est pas le seul financement disponible pour financer votre piscine. Avez-vous pensé au rachat de prêt immobilier. A l’aide d’un rachat de crédits, vous pouvez ajouter l’installation d’une piscine.

Peu importe la région dans laquelle vous résidez, vous êtes friands des piscines. Le marché hexagonal est d’ailleurs le deuxième au monde derrière celui des Etats-Unis. Longtemps considérée comme un signe extérieur de richesse, la piscine s’est démocratisée grâce aux aménagements dits « hors sol ». Le bassin enterré, lui, représente toujours un budget conséquent. La France en compte tout de même quelque 1,9 millions à titre privé. L’année dernière, le marché des piscines a connu une spectaculaire progression. Restrictions sanitaires obligent, les carnets de commandes des installateurs de piscine font le plein.