Quels sont les tarifs pour aménager une nouvelle cuisine dans son logement ?

Pour ce qui concerne le prix des cuisines, celui-ci dépend du type que l'on souhaite acquérir. Les cuisines en kit constituent une solution intéressante du point de vue financier, dans la mesure où leur aménagement ne nécessite pas de personnalisation. Beaucoup de modèles sont disponibles sur le marché et il faut compter entre 4 000 et 6 000 € pour en obtenir une.

Les cuisines sur mesure permettent une adaptation parfaite aux dimensions de l'espace prévu pour leur installation dans son logement. En contrepartie, la fourchette de prix s'avère plus élevée. Celle-ci se situe entre 8 000 et 10 000 €.

Enfin, il existe des cuisines équipées qui comprennent la fourniture d'un équipement électroménager. Cela peut concerner un frigo, une plaque de cuisson, un four ou encore un micro-onde par exemple. Ces meubles bénéficient alors d'une installation encastrée, ce qui va augmenter le tarif attendu, le prix peut alors osciller entre 5 000 et 10 000 €.

Notre conseil : prévoyez une enveloppe budgétaire suffisamment large pour payer les mobiliers de la cuisine, mais aussi tous les à-côtés : renouvellement de l’électroménager et rénovation de la décoration de la pièce (carrelage, murs, peinture…). Au total, ce sont quelques milliers d’euros supplémentaires qui peuvent être nécessaire en fonction de vos critères.

Estimer son budget avant d’acheter sa cuisine

Avant de vous lancer dans l’achat d’un nouveau projet de rénovation ou d’extension de sa cuisine, il est important dans un premier temps à procéder à l'évaluation de votre budget. Pour ce faire, il faut connaître l'ordre de prix du type de cuisine que vous souhaitez acquérir.

En prenant attache avec un cuisiniste, le professionnel pourra ainsi vous rédiger un devis complet. N’hésitez pas faire le tour des magasins pour comparer les tarifs et acheter votre cuisine avec au prix le plus bas. Si le prix indiqué correspond à une somme dont vous disposez, il est possible d’envisager de payer comptant.

Le paiement au comptant comporte quelques avantages, compte tenu du fait qu'il n'est pas nécessaire d'effectuer de démarches auprès d'une banque. De plus, il n'y a pas d'intérêt ni de frais de dossier dont il faut s'acquitter. Attention tout de même à ne pas décaisser une grande partie de vos économies. Après que vous ayez investi dans votre cuisine, une certaine marge de liquidité doit être conservé pour vos projets futurs et en cas d’imprévu. Si la somme issue de votre épargne est serrée, il existe toutefois plusieurs financements bancaires pour financer l’achat de votre cuisine toute neuve.

Le rachat de crédit pour financer une nouvelle cuisine

Le rachat de crédit est une opération envisageable lorsqu'on est déjà concerné par le remboursement d'un ou de plusieurs prêts, mais aussi le financement d’un nouveau projet comme le renouvellement de sa cuisine. L'objectif consiste ici à regrouper ses crédits en un seul. L’opération vise par la même occasion à obtenir une mensualité moins élevée et donc à réduire son taux d’endettement. Les crédits en question peuvent être de différentes natures, comme un prêt immobilier ou encore un crédit voiture.

Faire racheter ses prêts va ainsi donner la possibilité de pouvoir financer un nouveau projet, comme une cuisine par exemple. Cela passe notamment par une prolongation de la durée du prêt et implique l'obtention d'une mensualité moins contraignante. L'emprunteur conserve ainsi un reste à vivre acceptable tout en étant en mesure de faire aboutir son projet.

information-button
Faites racheter vos crédits et financez l'installation de votre cuisine
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Quelle sont les offres de crédit pour financer sa cuisine ?

Si l'on décide d'adhérer aux solutions de financement proposées par les banques, les cuisinistes ou les entreprises de mobilier, il est possible d’opter pour 3 possibilités de crédit à la consommation, en dehors du rachat de prêts. Il s'agit du crédit affecté, du prêt personnel et du crédit renouvelable.

Le crédit affecté au montant total du coût de la cuisine

Lors de l'achat d'une cuisine, le cuisiniste peut accorder un financement par le biais d'un crédit affecté à la vente. Il est alors possible d'échelonner le paiement sur 3 à 24 mois. Il peut s'agir également d'un crédit à rembourser à échéance d'une période fixée.

Il convient de noter que ce financement est valable uniquement pour la cuisine et ne peut être en aucun cas utilisé pour un autre achat. Cela signifie que si la vente de la cuisine est annulée, l’emprunt va suivre aussi le même sort.

Les conditions du prêt personnel

La demande de prêt personnel doit être faite auprès d'un établissement financier. Celui-ci peut être utilisé pour financer le projet que l'on souhaite, contrairement à un crédit à la vente qui, lui, est ciblé. Ainsi, il est possible de compléter l'achat d'une cuisine par celui des ustensiles de cuisine, d'une table à manger, de plusieurs chaises... De même, il est envisageable de modifier la décoration d'un intérieur ou effectuer une rénovation de la pièce.

Ce type de prêt est parfaitement adapté à ces situations. Il faut savoir que les taux pratiqués sont relativement élevés, mais il le taux nominal peut être réduit si le prêt personnel est de nature affectée. C’est-à-dire qu’il soit réservé exclusivement pour payer la cuisine.

Crédit renouvelable : pour une cuisine d’un petit budget

Ce crédit permet d'avoir accès à une somme d'argent que l'emprunteur peut utiliser à sa guise. Il est possible de se servir partiellement ou entièrement de cette somme. Le crédit renouvelable se caractérise par le fait que la réserve d'argent se renouvelle en même temps que l'on effectue les remboursements.

Du fait des intérêts élevés, ce crédit est déconseillé pour un achat important et plus particulièrement pour une cuisine qui peut coûter facilement plusieurs milliers d’euros.

Comment emprunter un financement pour acheter une cuisine si on a des crédits en cours ?

Lorsque vous souhaitez réaliser un investissement important en souscrivant un nouveau crédit, il peut sembler difficile d'y parvenir quand plusieurs prêts sont déjà en cours (crédit auto, prêt personnel, crédit immobilier…). Toutefois, pour le savoir, il faut que la banque examine l’état de votre situation financière. Les prêts en cours de remboursement, et les mensualités associées, vont être pris en considération dans cette étude. La banque s'attachera notamment à déterminer si vous serez en mesure de supporter une nouvelle mensualité qui viendra s'ajouter à celles existantes.

En effet, les banques cherchent avant tout à éviter les situations de défaut de paiement. Les éléments tels que le reste à vivre et le taux d'endettement vont faire l'objet de la plus grande attention, mais aussi comment vous arrivez à gérer vos comptes au quotidien. La banque pourra ainsi déterminer votre capacité d'emprunt que vous pouvez utiliser pour financer votre projet cuisine.

Dans le cas où votre situation n'offre pas de garanties convaincantes, le conseiller peut se voir contraint de refuser de vous débloquer un nouvel emprunt. Si c’est du fait de votre taux d’endettement, alors le rachat de crédit peut vous permettre de le baisser, en diminuant vos échéances de crédit total chaque mois, pour ensuite réussir à financer le montant de votre nouvelle cuisine.