Calcul de taux endettement : simulation gratuite

Calculez simplement votre taux d'endettement grâce au simulateur en ligne. Pour obtenir votre taux d'endettement, il vous suffit de renseigner vos revenus et vos charges en glissant les curseurs sur la valeur correspondante :

Revenus

Revenu mensuel emprunteur

Revenu mensuel co-emprunteur

Revenu foncier mensuel

Charges

Loyer ou prêt immobilier mensuel

Mensualité de crédit

Pension alimentaire versée (mensuel)

Votre taux d'endettement est de: %

Quel projet souhaitez-vous financer ?

immo

Réduire mes mensualités et financer un nouveau projet

conso

Financer un crédit immobilier

rac

Financer mon prêt personnel

De 0 à 35% : endettement conseillé

De 36 à 49% : endettement élevé

50% ou plus : surendettement

Taux d’endettement : définition

Le taux d’endettement mesure la part des revenus mensuels d’un foyer consacrée au remboursement des charges récurrentes et des dettes, qui ne doit pas représenter plus d’un tiers. Il peut s’agir d’emprunts bancaires (crédit à la consommation et prêt immobilier), de prêts entre particuliers et de toute autre dette. Pour maintenir une situation financière à l’équilibre, la règle courante est que les revenus doivent représenter au minimum 3 fois le total des prélèvements réguliers et mensualités de crédit, assurances de prêt comprises.

Le taux d’endettement est un ratio qui fait partie des critères évalués par les établissements bancaires avant d’accorder une demande de financement. Pour obtenir plus facilement une réponse favorable, un emprunteur doit en général avoir un ratio qui n’excède pas 35 %, selon les règles imposées par le Haut Conseil de stabilité financière. Cela lui permettra de conserver un reste à vivre supérieur au seuil recommandé et de rembourser sans difficulté la mensualité du prêt qu’il souhaite souscrire et ses charges récurrentes actuelles.

Calculette taux endettement en ligne : comment fonctionne-t-elle ?

La calculette en ligne de Solutis, simple, gratuite et sans engagement, permet d’estimer automatiquement le pourcentage de taux d’endettement de son foyer en complétant plusieurs champs :

Les revenus du foyer :

  • les revenus mensuels de l’emprunteur ;
  • les revenus mensuels du co-emprunteur ;
  • le revenu foncier mensuel.

Les charges du foyer :

  • le loyer ou le(s) mensualités de crédit immobilier ;
  • le total des mensualités de crédit à la consommation en cours ;
  • le total des mensualités de prêt immobilier en cours.

La validation de ces champs permet à la calculette de fournir un résultat en indiquant le taux d’endettement du foyer. Une jauge avec 3 niveaux permet également d’identifier si sa situation financière est équilibrée :

  • De 0 à 35 %, l’endettement est considéré comme supportable, permettant de financer de nouveaux projets en empruntant un nouvel emprunt ;
  • De 36 à 49 %, l’endettement est indiqué comme élevé et dangereux pour sa stabilité financière ;
  • De 50 % à plus, le foyer est considéré en situation de surendettement et doit chercher à réduire son taux d’endettement.
Bon à savoir :

Le calcul du taux d’endettement est indicatif et ne représente pas un avis définitif. Une étude approfondie par un expert est nécessaire pour avoir un avis concret et affiné, car le taux d’endettement seul ne permet pas d’avoir une vision global de la situation financière d’un foyer.

Comment est calculé le taux d’endettement ?

Le calcul du taux d’endettement est simple à exécuter : il suffit de diviser toutes les charges récurrentes par les revenus mensuels et de multiplier le résultat par 100 pour obtenir le pourcentage final.

Voici en détail la formule d'un calcul de taux d’endettement = (Charges totales (mensualités de crédit + charges fixes) / Total des revenus du foyer (salaires nets mensuels + autres revenus)) x 100

Calcul taux d'endettement - formulaire = (charges/revenus) x 100

  • Le calcul des revenus pour le taux d’endettement :

En plus des salaires nets du foyer figurant sur les bulletins de paie, les revenus fixes à intégrer dans une simulation de taux d’endettement sont les revenus fonciers, en cas de détention d’un ou de plusieurs biens locatifs, les revenus professionnels non-salariés et une pension alimentaire. Les personnes qui ne perçoivent pas de salaire, mais une pension (retraite, allocation aux adultes handicapés …) doivent renseigner le montant perçu chaque mois.

Le caractère variable des allocations familiales conduit généralement les banques à ne pas les comptabiliser dans le calcul des revenus, à l’instar des primes exceptionnelles ou des indemnités. L’opération va cependant tenir compte des primes régulières et d’un 13ème mois, voire plus.

  • Le calcul des charges pour le taux d’endettement :

Pour calculer les charges, il suffit de réunir les mensualités en cours de remboursement. Toutes les échéances mensuelles des dettes en cours telles que les crédits à la consommation (crédit auto, prêt travaux, prêt personnel, crédit renouvelable…), le ou les prêts immobiliers et les crédits à taux zéro (PTZ et éco-PTZ) sont à additionner. Une pension alimentaire versée chaque mois doit aussi être ajoutée, tout comme le loyer d’un logement si la personne est en location.

Exemple de calcul du taux d’endettement

Monsieur et madame Dupont disposent d'un revenu mensuel total de 5 800 € nets et remboursent tous les mois 850 € de charges récurrentes.

Taux d'endettement du foyer : (850 / 5 800) x 100 = 14,6 %

Après calcul, le taux d'endettement du foyer atteint 14,6 %. Il peut ajouter jusqu’à un maximum de 1 180 € de mensualité de crédit pour financer un nouveau projet immobilier par exemple, tout en respectant le seuil maximal recommandé qui représente un tiers des revenus, soit environ 35 %. Avec 5 800 € de revenus au total, cela signifie que la capacité d’endettement maximum du foyer est de 2 030 € de charges par mois (5 800 x 35 %).

Exemple du calcul de taux d'endettement d'un foyer  
Revenus mensuels 5 800 €
Charges mensuelles 850 €
Taux d'endettement 14,6 %
Capacité de remboursement totale 2 030 €
Capacité de remboursement restante 1 180 €

A quoi sert le calcul du taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est calculé à l’occasion d’une nouvelle demande de crédit, pour estimer la capacité d’emprunt du foyer, pour évaluer le budget pour une acquisition immobilière ou afin de savoir si le foyer est surendetté.

1. Calculer son taux d’endettement pour analyser la faisabilité d’une demande de prêt :

Lors d’une demande de financement (prêt immobilier ou prêt personnel), le calcul du taux d’endettement fait partie de l’étude de faisabilité réalisée par la banque, qui s’assure que l’emprunt pourra être remboursé et accordé. Il est systématiquement évalué puisqu’il représente un indice de confiance sur le prêt ou non d’une somme d’argent. La loi précise que le prêteur a la responsabilité de formuler un devoir de conseil en analysant les risques de l’octroi d’un crédit.

2. Calculer son taux d’endettement pour connaître sa capacité d’endettement :

L’utilité de ce calcul permet au final de déterminer la capacité d’emprunt du foyer, c'est-à-dire le montant des mensualités de crédit qu'il est prêt à supporter dans son budget. Si le taux d'endettement est inférieur à 33 %, le montant calculé tiendra compte de cette limite pour déterminer la capacité de l'endettement du ménage ou du foyer.

3. Calculer son taux d’endettement pour fixer son budget d’achat immobilier :

De plus, calculer son taux endettement au préalable d’une souscription de crédit immobilier ou de crédit consommation est un bon moyen de préparer un investissement cohérent avec les revenus disponibles. En cas de projet immobilier, un ménage peut facilement estimer la mensualité maximale qu’il peut ajouter dans son budget sans dépasser le plafond de 33 %. Avec cette information, son champ de recherches devient plus aisé pour calculer son budget d’achat et identifier les logements qu’il est en mesure d’acheter, tout en contenant son taux d’endettement dans les limites attendues.

4. Calculer son taux d’endettement pour savoir si on est surendetté :

Un foyer qui rencontre des difficultés financières peut trouver utile de calculer son taux d’endettement afin de savoir si ses charges dépassent la limite recommandée des 33 %. En cas de taux supérieur, cela peut confirmer que les échéances sont trop élevés et qu’elles doivent être réduite. Si le taux d’endettement franchit le seuil de 50 %, le foyer peut être considéré comme surendetté. Des délais de paiement, la mise en place d’un nouvel échéancier, une renégociation des crédits ou un rachat de prêts doivent être envisagé. En dernier recours, le dépôt d’un dossier à la commission de surendettement de la Banque de France doit être effectué pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Quel est le taux d’endettement maximum autorisé ?

Les organismes bancaires et les institutions financières recommandent de ne pas dépasser un taux d’endettement de 33 % au maximum, soit un tiers des revenus. Au-delà, il y a un risque de surendettement, c’est-à-dire de ne pas pouvoir faire face à ses dépenses mensuelles.

Toutefois, la limite de 33 % de taux d’endettement n’est légalement pas obligatoire. C’est aux banques qu’il revient d’évaluer la capacité d’emprunt d’un foyer et les conséquences de l’ajout d’une nouvelle mensualité dans le budget. Chaque établissement peut appliquer sa propre politique. Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) demande en revanche à ce que les établissements de crédit limitent à 35 % le taux d’endettement pour 80 % de leur production annuelle de prêt immobilier depuis 2020.

Un ménage peut par conséquent dépasser ce seuil si ses revenus cumulés permettent de conserver un reste à vivre suffisant après la déduction des charges récurrentes. Par exemple, avec un revenu mensuel de 10 000 €, un ménage avec un taux d’endettement de 40 % pourrait disposer d’un reste à vivre satisfaisant pour subvenir au train de vie du quotidien. A l’inverse, un foyer qui dépasserait le seuil de 33 % avec un budget mensuel plus restreint de 2 500 € pourrait rencontrer des difficultés.

Le résultat d’un taux d’endettement est donc un indicateur d’aide à la décision pour l’octroi d’un prêt, mais n’est généralement pas suffisant pour qu’une banque se prononce sur la faisabilité d’un projet à financer. Une analyse au cas par cas avec une étude approfondie des ressources et de la situation personnelle du demandeur de prêt est indispensable.

7 questions fréquentes sur le calcul du taux d’endettement

Quel taux d’endettement en 2023 ?

Le taux d’endettement maximum autorisé en 2023 est de 35 % en 2023. Cette limite a été fixée par le Haut conseil de stabilité financière pour éviter que de trop nombreux ménages soient en situation de surendettement, mais également pour réduire les risques systémiques sur le système financier français.

Est-il possible de dépasser le taux d'endettement ?

Pour les foyers qui disposent de revenus élevés et d’un reste à vivre important, il est possible de dépasser le taux d’endettement maximum de 35 %. Il faut néanmoins présenter un bon dossier emprunteur, ne pas avoir d’incident de paiement et gagner la confiance de l’établissement prêteur en démontrant un comportement responsable. Dans le cadre d’un crédit immobilier, la présence d’un apport personnel et de garanties complémentaires peuvent permettre de s’endetter à plus de 35 %.

Comment faire pour baisser le taux d'endettement ?

Un emprunteur peut baisser le taux d’endettement de son foyer en ayant recours à un regroupement crédits, car l’opération va consister à réduire le montant de ses mensualités en allongeant la durée de remboursement des prêts rachetés et regroupés par une nouvelle banque. Il peut également effectuer un remboursement anticipé total d’un prêt en cours pour diminuer son endettement.

Quel salaire pour respecter le taux d’endettement ?

Pour emprunter un nouveau financement, il est courant que les banques exigent que les revenus du foyer (salaires, revenus locatifs…) soient au moins 3 fois supérieurs au montant de la mensualité du crédit. Il faut déduire de la mensualité de ce nouvel emprunt le total des échéances de remboursement d’éventuels prêts en cours.

Quel taux d'endettement pour un investissement locatif ?

Comme pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire, le taux d’endettement du foyer pour un investissement locatif ne doit pas dépasser un seuil compris 33 à 35 % s’il souhaite obtenir un accord de crédit immobilier auprès d’un organisme prêteur.

Est-ce que les revenus locatifs sont pris en compte dans le calcul du taux d’endettement ?

Les revenus locatifs et fonciers sont généralement pris en compte dans le calcul du taux d’endettement lors d’une nouvelle demande de crédit immobilier. Néanmoins, il faut savoir que certaines banques tiennent compte de ces ressources à hauteur de 70 % du montant total mensuel, qui est ensuite additionné avec les salaires pour calculer les revenus mensuels totaux du foyer.

La simulation de taux d’endettement est-elle gratuite ?

Le simulateur de taux d’endettement en ligne est entièrement gratuit et sans engagement. Pour obtenir un résultat, il suffit de renseigner les revenus et les charges du foyer, puis de valider la calculatrice. Il est possible de répéter l'opération autant de fois que nécessaire. Une fois que vous aurez la visibilité sur votre endettement, vous pourrez ensuite effectuer une simulation de crédit en ligne ou réaliser une demande de prêt.

Qui peut m’aider à calculer mon taux d’endettement ?

Une personne peut demander à être accompagnée par un conseiller financier pour l’aider à calculer son taux d’endettement et faire un point global sur sa situation financière et ses nouveaux projets à financer. Il peut s’agir du conseiller de sa banque personnelle, d’une autre banque concurrente, d’un organisme de prêt ou d’un courtier, à l’image de Solutis.

Mathieu Dubuffet

Rédigé par Mathieu Dubuffet - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 10/05/2024

Réduisez votre taux d'endettement et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite demande

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 25 ans d'expérience