Quelles sont les charges calculées dans mon endettement ? 

Lors d’une demande de crédit, la banque vérifie plusieurs paramètres sur la situation de l’emprunteur. Notamment son taux d’endettement, ce dernier met en perspective la part du budget destinée au remboursement des charges de crédit. Cependant, avant de le calculer, il paraît nécessaire de savoir ce qu’il le compose.

Naturellement, on pourrait penser que le taux d’endettement comprend l’ensemble des dépenses d’un foyer, or la subtilité est que seule une partie des charges est prise en compte dans le calcul de l’endettement.

Les charges comprennent uniquement les charges fixes ou récurrentes comme :

  • Les mensualités de l’ensemble des encours bancaires souscrits (regroupement d’emprunt, crédit consommation, prêt immobilier, crédit auto…) ;
  • Pour les locataires, les charges liées à leur habitation, c’est-à-dire le loyer (charges comprises) et les frais de parking ;
  • Le versement d’une pension (alimentaire…).

De ce fait, toutes les autres dépenses ne sont pas prises en compte dans le diagnostic de l’endettement. En effet, les dépenses de la vie courante comme les factures d’internet, de carburant, d’énergie, etc… ne sont pas du ressort du taux d’endettement mais du reste à vivre. Bien que les autres dépenses ne soient pas nécessaires au calcul de l’endettement, elles rentrent tout de même dans le champ de décision de la banque dans le fait d’accorder ou non le financement demandé.

Attention : La prise en compte de la pension alimentaire peut varier selon les banques.

Qu’est-ce que le taux endettement ?

Le taux d’endettement représente le poids des charges récurrentes sur le budget d’un foyer. Simplement, exprimé par un pourcentage, il correspond à la partie du revenu destinée au remboursement des différentes mensualités.

Actuellement, une limite est fixée sur le niveau d’endettement maximum d’un ménage qui est de 35 %. De ce fait, un emprunteur ne peut octroyer qu’un peu plus d’un tiers de son argent pour s’acquitter des sommes dues chaque mois.

Au-delà du seuil de 35 %, les banques considèrent qu’un endettement plus important rendrait difficile le remboursement des crédits dans de bonnes conditions. Plus le souscripteur est endetté et plus le risque d’un défaut de paiement est réel, par conséquent que l’argent prêté ne soit pas rendu.

En plus de représenter un danger pour le créancier comme pour l’emprunteur, un endettement important et non maitrisé peut être un critère de refus à une demande de crédit.

Pourquoi calculer son endettement ?

À la vue de son importance, il est essentiel de calculer son endettement pour plusieurs raisons. D’abord, pour connaitre la part du revenu dédiée au remboursement des charges. Pour éviter un déséquilibre dans le budget, il est préférable de savoir jusqu’à quel niveau il est possible de s’endetter sans que cela n’affecte négativement son quotidien.

D’un autre côté, en ayant connaissance de votre endettement, vous pouvez présenter un projet de financement cohérent à l’organisme prêteur. Un projet cohérent est un projet qui a de fortes chances d’être accepté. Naturellement, un endettement important peut remettre en cause l’accès à un nouvel emprunt au vu du risque encouru par le créancier et le demandeur.

Afin de se préparer convenablement pour son financement, il existe des outils de simulation de taux d’endettement permettant de le calculer.

information-button
Réduisez vos mensualités grâce au rachat de crédits
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir