Prêt Immobilier Fonctionnaire

Pour les salariés de la fonction publique, les critères d’acceptation d’un crédit immobilier sont identiques à ceux d’un salarié du secteur privé. Cependant, les profils fonctionnaires peuvent prétendre à des conditions plus attractives.

Fonctionnaire : les options pour devenir propriétaire

Les fonctionnaires qui veulent acheter une maison disposent de deux options. La première consiste à déployer ses propres ressources financières en ayant recours à l’autofinancement. Étant donné que le coût du crédit est actuellement abordable, notamment grâce à des taux d’intérêt toujours très bas, cela reste une alternative peu adaptée à la situation présente. La seconde solution est de faire une demande de crédit en contractant un prêt immobilier fonctionnaire. L’acquisition d’un habitat demande un investissement de l’ordre de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de milliers d’euros en général. Une somme conséquente qui réclame bien souvent de faire appel à un organisme financier pour aider un ménage à réaliser son projet d’achat immobilier.

Simulation de crédit
Étape 1 - Votre besoin de financement
Crédits immobiliers :
Crédits consommations :
Étape 2 - Vos informations
Étape 3 - Vos coordonnées
%
(*) Champs obligatoire

Faire une simulation en ligne de crédit immobilier fonctionnaire

Avant de se lancer dans une phase de financement, le foyer doit effectuer une phase préparatoire en rassemblant un maximum d’informations sur ses besoins. Ce prêt à la particularité d’être amortissable sur le long terme puisque la période de remboursement des mensualités dure entre 10 à 30 ans en général.

C’est donc un engagement durable et à haute responsabilité. Une étude de faisabilité est réalisable en effectuant une simulation de prêt immobilier fonctionnaire gratuite et sans engagement grâce au formulaire en ligne. Cette phase permet d’avoir un premier aperçu sur la faisabilité du projet. Par la suite, un conseiller expert prend contact pour étudier plus profondément la demande de crédit immobilier.

Obtenir le meilleur taux de crédit immobilier lors de l’évaluation du profil emprunteur

Lors de l’analyse, l’établissement financier tient compte d’une multitude de caractéristiques liées au bien à acheter. Mais des critères relevant de la situation personnelle de l’emprunteur sont également évalués comme ses revenus, son patrimoine, son âge ainsi que son état de santé. De ce fait, un emprunteur doit présenter un bon profil pour obtenir des conditions de financement attractives. Pour cela, des revenus corrects ainsi que la preuve d’une bonne gestion du budget sont des arguments de négocier à valoriser auprès de l’organisme de crédit. En fonction de ces deux groupes d’informations, une offre est formulée avec un taux d’intérêt qui tient compte du taux d’usure pratiqué au dernier trimestre. En effet, cet indicateur, fourni par la Banque de France, plafonne le taux d’intérêt maximal qu’un professionnel de la finance peut proposer à son client. Par ailleurs, le crédit immobilier peut intégrer un taux d’intérêt fixe ou un taux variable.

L’assurance emprunteur pour assurer le crédit immobilier

Dans la très grande majorité des cas, le prêteur demande à ce que le futur propriétaire souscrive à une assurance emprunteur. Bien que ce ne soit pas une obligation légale, ce produit demeure indispensable pour assurer le remboursement du crédit en cas de défaillance. Les conditions de couverture sont déterminées par les garanties et la quotepart souscrites par le foyer lors de la formation du contrat. Elles vont ensuite déterminer la prime d’assurance que devra payer mensuellement l’emprunteur en plus de sa mensualité de prêt. Ce coût intègre le TAEG qui inclut aussi le taux d’intérêt nominal ainsi que les divers frais de dossier.


On parle de nous dans la presse
Les Echos
Le Figaro
L'express
France Culture
Challenges
La voix du nord