• L'accession à la propriété est un rêve que beaucoup de Français ont en commun et pour le transformer en réalité, cela demande souvent d'obtenir un crédit immobilier. Si deux sources de revenus sont privilégiées par les banques, un ménage possédant un seul salaire peut-il prétendre à devenir propriétaire grâce à un emprunt bancaire ? Quelles sont les conditions pour faire un crédit immobilier avec un seul salaire ? Quels sont les points d'attention ? Retour sur les modalités d'un tel financement.

Prêt immobilier avec un seul salaire : est-ce possible ?

Vous envisagez sérieusement de posséder votre chez-vous, que ce soit une maison ou un appartement, alors un passage à votre banque semble plus que nécessaire. Le moyen le plus fréquent pour acheter votre bien immobilier est de faire appel à un emprunt bancaire. Seulement, un aspect vous inquiète, votre foyer ne possède qu'un seul salaire pour obtenir un crédit immobilier. Si votre salaire est élevé, votre dossier devrait être facilement finançable. En revanche, si vous touchez une rémunération dans la moyenne ou au SMIC, l’emprunt sera plus difficile à obtenir. Mais mettez fin à vos sueurs froides, il est tout à fait possible que la banque accepte de vous financer, malgré la présence d'un revenu unique.

Mais soyez averti, la banque sera d'autant plus attentive aux moindres détails, alors assurez-vous de mener à bien et sérieusement l'ensemble des démarches menant à l’obtention de votre prêt à l'habitat. Si dans les faits, elle encouragera plus souvent la souscription d'un financement bancaire à deux, c'est-à-dire deux co-emprunteurs ayant chacun une rémunération fixe et régulière, le crédit immobilier avec un seul salaire n'est pas désespéré.

Le plus important lorsqu'un ménage possédant une seule source d'argent souhaite faire l'acquisition d'un bien immobilier, est de présenter un projet cohérent et rassurant aux yeux de la banque. Pour cela, il est recommandé de respecter un certain nombre critères qui sont essentiels pour obtenir un crédit immobilier.

Bon à savoir : les revenus pris en compte par une banque, dans l’étude d’une demande de prêt, sont les rémunérations d’une activité professionnelle, les primes, les 12e et 13e mois, les revenus fonciers et une éventuelle pension alimentaire perçue. Bien qu’ils soient considérés dans la décision d’un accord, les allocations familiales, le RSA et le chômage ne sont pas ajoutés dans le calcul de la capacité d’emprunt immobilière.

Comment devenir propriétaire avec un seul revenu ?

Si au premier abord devenir propriétaire avec un seul salaire semble être un rêve lointain voire irréaliste, détrompez-vous, chaque année des foyers se retrouvant dans la même situation que vous parviennent à obtenir le fameux sésame pour acheter une maison : un crédit immobilier.

Néanmoins, vous devrez mettre toutes les chances de votre côté si vous souhaitez devenir l'heureux propriétaire de votre bien immobilier. Dans un premier temps, vous devrez évaluer votre taux d'endettement. En effet, cet élément est un premier indicateur très significatif pour votre futur préteur. Ce dernier représente la part de vos revenus alloués au remboursement d'une ou de plusieurs dettes. Par exemple, si chaque mois vous êtes prélevé pour votre crédit auto, car vous avez fait l'acquisition d'une voiture, alors votre taux d'endettement sera par conséquent plus élevé qu'une personne ne possédant aucun emprunt en cours.

A savoir qu'il existe un seuil à ne pas dépasser pour un emprunteur concernant son taux d'endettement. Actuellement, la limite fixée par les banques est de 35 %. Il est donc impossible pour tout emprunteur d'engager plus d'un tiers de ses revenus dans le remboursement de ses mensualités de crédits. Au-delà, les organismes bancaires considèrent que le crédit immobilier pourrait être néfaste à votre situation et ne pas vous laisser suffisamment de revenus pour vivre convenablement.

En cas d'un seul salaire pour emprunter un prêt immobilier, car vous êtes célibataire ou que votre conjoint est au chômage, au RSA ou en période d’essai, la présence d'un apport pourrait rassurer la banque prêteuse. Concrètement, vous allez apporter une partie de l'argent nécessaire à l'acquisition de votre maison ou appartement. Grâce à cette injection de liquidités, le capital que doit vous prêter la banque sera moins important.

De ce fait, être capable de se constituer un apport dans le cadre d'une acquisition immobilière future est un fait qui sera être apprécié dans vos démarches pour être propriétaire. Cela exige d'épargner un minimum chaque mois, sachant que le ménage dispose d'un seul salaire, cette prouesse concernant la gestion de vos comptes peut vous rapprocher d'un accord avec votre banque.

Comment financer et acheter une maison seul et sans apport ?

Bien que de ne détenir qu'un seul salaire et être dans l'impossibilité d'injecter un apport vous éloignent des conditions optimales pour obtenir un crédit immobilier, ne faites pas pour autant une croix sur votre projet de devenir propriétaire. Dans ce cas présent, il est conseillé de constituer un dossier béton.

La première chose à faire est de vérifier si votre acquisition immobilière est cohérente avec votre situation. En effet, si vous espérez de la banque, qu'elle vous accorde les fonds pour acheter votre maison, alors vous devez vous assurer que votre projet est réalisable. Fiez-vous à votre capacité d'emprunt pour savoir combien vous êtes capable d'emprunter. Une fois calculée, vérifiez si la valeur du bien est similaire ou inférieure au capital que vous pouvez emprunter avec votre seul salaire et votre situation financière actuelle.

De plus, assurez-vous d'avoir un passif bancaire sain, c'est-à-dire qu'aucun retard de paiement ou découvert bancaire ne puisse être constaté. La banque porte en estime la bonne tenue du compte bancaire de l'emprunteur. Si ce dernier est responsable et semble être quelqu'un de confiance, la banque peut envisager d'accorder les fonds.

Si votre banque reste réfractaire à vous donner un crédit immobilier, pour que vous puissiez acheter votre maison, alors les autres alternatives s'amincissent. Les deux principales choses à faire sont dans un premier temps de revoir votre projet d'achat. En vous reportant sur un bien moins onéreux, vous aurez alors besoin d'emprunter moins et donc plus de chances d’obtenir un financement de la part de votre banque.

Étant donné l’importance d’une telle décision, il peut être recommandé d’attendre que votre situation s’améliore, notamment que votre conjoint obtienne lui aussi un CDI. De cette façon, vous aurez une capacité d'emprunt plus importante et la banque sera bien plus rassurée de constater la présence de deux revenus réguliers et fixes.

Notre conseil : comparez les offres de prêt immobilier en ligne ou en agence en mettant en concurrence plusieurs établissements bancaires. Si l’un refuse, un autre pourrait se positionner car chaque organisme dispose de ses propres critères de financement.

information-button
Adaptez votre capacité de remboursement en regroupant vos prêts
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Combien puis-je emprunter avec un seul salaire ?

Le salaire a son importance lors d’une demande de crédit immobilier, il doit être régulier et surtout en lien avec un contrat pérenne, comme par un exemple un CDI, un poste de titulaire de la fonction publique, une profession libérale ou encore un statut d’artisan.

Le montant du salaire permet de déterminer le capital qu’une personne peut emprunter, c’est-à-dire que la mensualité ne pourra excéder 33% du montant des revenus, même si le foyer ne bénéficie que d’un seul salaire. Pour calculer le montant qu’il est possible d’emprunter avec son salaire, il suffit de se rendre sur l’outil de calcul de la capacité d’emprunt.

Outre la part qu’un emprunteur peut accorder au remboursement d’un prêt immobilier, la faisabilité du financement repose également sur le comportement bancaire de l’emprunteur, à savoir l’absence de rejets ou d’incidents de paiement.

Souscrire un prêt immobilier avec un seul salaire et des crédits en cours

De nombreux emprunteurs remboursent par le biais du seul salaire du foyer un ou plusieurs prêts à la consommation ayant permis de financer une automobile, des loisirs ou un achat de consommation. Pour ces emprunteurs, le cumul d’une nouvelle échéance de prêt immobilier peut être problématique, il est cependant possible de revoir à la baisse les échéances actuelles en ayant recours au rachat de crédit.

L’intérêt étant de faire racheter les crédits pour rembourser une seule mensualité réduite, mieux adaptée aux capacités de remboursement du foyer. Le taux d’endettement était un motif de refus par les banques pour obtenir un crédit à l’habitat ? Grâce à cette nouvelle mensualité plus faible, ce taux est lui aussi réduit. Le projet d’achat d’un logement peut alors être financé plus facilement.

Si la capacité financière du ménage le permet, il est alors envisageable de souscrire un prêt immobilier avec un seul salaire. Là encore, une étude de faisabilité est indispensable pour valider ou non le projet de financement.

Je réalise ma demande rachat de crédit