Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Qu’est-ce qu’un courtier immobilier ?

Un courtier en immobilier est un professionnel qui joue le rôle d’intermédiaire entre ses partenaires bancaires, qui sont en capacité de financement, et des particuliers qui cherchent à obtenir une offre de crédit immobilier avec les meilleures conditions, souvent un taux d’intérêt très bas.

Grâce aux banques avec lesquelles un courtier est partenaire, il est capable de rechercher et de comparer plusieurs offres de financement pour une personne souhaitant acheter un logement ou faire racheter un prêt immobilier en cours. Le courtier propose donc une prestation de service, à aucun moment il est en capacité de vous octroyer les fonds pour votre projet, la capacité à financer un prêt immobilier est réservée aux établissements bancaires.

À noter : si la plupart des particuliers qualifient les intermédiaires avec le terme « courtier », la désignation officielle retenue par l’ACPR est Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP).

Un courtier peut être un IOBSP exclusif, c’est-à-dire qu’il va être en mesure de proposer une offre provenant d’un partenaire bancaire unique. En étant IOBSP non-exclusif, le courtier en immobilier peut soumettre à plusieurs de ses partenaires les demandes de financement de ses clients puis négocier et sélectionner en toute indépendance la proposition la plus intéressante en matière de taux d’intérêt et de conditions de remboursement.

Quelles sont les missions du courtier lors d’une demande de crédit immobilier ?

Les avantages à financer son prêt à l'habitat avec un courtier en immobilier

Un courtier en immobilier est en capacité de vous accompagner pour plusieurs de vos projets :

  • soit pour souscrire un nouveau crédit immobilier afin de financer l’achat d’un logement neuf ou ancien, une VEFA, un investissement locatif, des parts d’une SCPI, des gros travaux, etc…
  • soit pour faire racheter votre prêt immobilier en cours par une nouvelle banque dans le but de diminuer le coût total de l’opération.

Que votre projet soit de financer un logement ou de réaliser un rachat de crédit immobilier, la mission du courtier est de vous accompagner tout au long de votre parcours. Avec son devoir de conseil, c’est un partenaire en qui vous pouvez avoir confiance, qui est transparent et clair et qui est de votre côté durant toute sa prestation de service.

Un expert qui peut vous accompagner dès le début du projet immobilier

Dès le début, le courtier en immobilier peut intervenir pour vous aider à préparer au mieux votre projet. Pour l’achat d’un nouveau bien, il va par exemple effectuer lui-même le calcul de votre taux d’endettement, le montant de votre capacité d’emprunt et faire l’estimation de votre budget d’achat. Durant son analyse, il va pouvoir vous donner une réponse quant à la faisabilité de votre projet et vous conseiller au mieux.

La phase préparatoire avant de lancer son financement est très importante car elle va vous permettre de réaliser par la suite vos visites immobilières en ciblant des biens dont les prix de vente sont compris dans votre budget. Si vous avez déjà trouvé un logement et que le compromis de vente est signé, vous pouvez tout à fait faire appel à un courtier à cet instant. Il vous aidera à trouver une offre rapidement avant expiration de votre compromis.

Gagner du temps en laissant à l’intermédiaire la partie administrative

Le rôle du courtier est ensuite de s’occuper de tout ce qui peut vous paraître technique. Très simplement, il est présent pour vous faciliter la vie en lui confiant toutes les tâches administratives nécessaire à la souscription d’un crédit immobilier. Vous allez donc en finir avec la paperasse car c’est à lui que revient le montage du dossier en vue de demander votre financement.

Il va rassembler vos documents justificatifs et vous conseiller au maximum afin de constituer un dossier solide. L’objectif est de soigner le plus possible votre profil emprunteur en recensant les critères qui vont appuyer la qualité de votre demande. L’ensemble doit contribuer à augmenter vos chances de bénéficier de meilleures offres de financement.

Un courtier en immobilier pour comparer les offres et négocier le meilleur taux

Comparer des propositions de prêt immobilier sans faire appel à un courtier peut être long et fastidieux. En effet, vous devez prendre le temps de positionner les multiples RDV et appels téléphoniques et faire vous-même la tournée des banques pour mettre en concurrence les offres.  Votre comparaison des offres et des taux risque donc de se limiter à seulement quelques propositions.

En déléguant votre demande de crédit à un courtier immobilier, c’est à la fois un temps considérable que vous allez gagner, mais également l’assurance d’être conseillé par un interlocuteur unique. Très rapidement, le courtier réceptionnera les offres d’un grand nombre de ses partenaires bancaires sur plusieurs durées de remboursement et vous conseillera quelle proposition retenir. Évidemment, il ne tiendra qu’à vous de choisir celle qui convient le mieux par rapport à votre besoin.

Parce qu’un courtier en immobilier peut traiter un volume de dossiers financés très important, il dispose d’un pouvoir de négociation avec ses partenaires. Son objectif est clair : défendre votre dossier en valorisant votre profil emprunteur dans le but de négocier le meilleur taux de crédit immobilier du moment et de baisser le coût total de votre futur financement.

Le courtier peut réduire le coût de l’assurance du crédit immobilier

Un courtier peut également réaliser votre délégation d’assurance de prêt pour réduire davantage votre Taux annuel effectif global (TAEG) ainsi que le coût total de votre crédit immobilier. En effet, si l’intermédiaire est partenaire avec des compagnies d’assurance, il peut rechercher pour voir un contrat aux garanties personnalisées.

Plutôt que de souscrire l’assurance emprunteur de la banque qui vous finance, déléguer son contrat chez la concurrence permet souvent de payer une prime mensuelle moins chère qui peut vous faire économiser jusqu’à plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros sur la durée totale de votre prêt immobilier. Le courtier spécialisé en immobilier peut par conséquent intervenir à toutes les étapes de votre financement pour tenter d’en réduire son coût.

Les avantages à faire appel à un courtier en prêt immobilier

En résumé, contacter un courtier pour souscrire un prêt à l’habitat ou faire un rachat de crédit immobilier présente plusieurs avantages pour un emprunteur :

  • le courtier est mandaté pour trouver les meilleurs taux d’intérêt nominaux par rapport à la situation de l’emprunteur et dispose d’une force de négociation auprès de ses partenaires bancaires ;
  • il est capable de négocier le montant des frais de dossier et de possibles Indemnités de remboursement anticipé (IRA) afin de réduire davantage le TAEG de l’emprunteur ;
  • les prestations du courtier incluent une prise en charge totale de la demande allant de la préparation du projet, du plan de financement, du montage du dossier, des contacts avec les banques et de la comparaison des offres ;
  • l’intermédiaire fait gagner un temps précieux en accélérant les démarches de l’emprunteur ;
  • le courtier est un expert dans son domaine, ce qui permet à l’emprunteur de profiter de conseils adaptés qui vont contribuer à la réussite de son projet et à sa satisfaction.

Combien coûtent les frais de courtage d’un courtier après un crédit immobilier ?

Lorsque vous réalisez une demande de financement auprès d’un courtier en immobilier, la démarche est gratuite et sans engagement. Vous pouvez donc être accompagné par un courtier pour qu’il compare des offres de crédit immobilier pour vous, sans pour autant être dans l’obligation d’aller jusqu’au bout de votre démarche.

La rémunération du courtier est effectivement versée par l’emprunteur uniquement si son prêt immobilier est signé puis ses fonds débloqués. Cette rémunération a pour nom les frais de mandat, ou frais de courtage dans un langage plus courant. Elle représente un certain pourcentage du capital total emprunté, en moyenne jusqu’à 1 %. Pour la souscription d’un prêt immobilier, les frais de courtage sont négociables.

Notre conseil : la loi MURCEF interdit tout versement d’argent à un intermédiaire bancaire, ou tout organisme de financement, du moment que les fonds d’un crédit ne sont pas virés sur le compte de l’emprunteur. Tout professionnel digne de confiance ne vous demandera donc jamais que vous lui versiez une commission ou une provision dès le début de votre relation. Si un professionnel, qui se fait passer pour un courtier, vous réclame une somme d’argent rapidement, refusez et ne lui transmettez aucune information personnelle ni document vous concernant.