• Renégocier son crédit immobilier, faire racheter ses crédits en cours ou encore financer de nouveaux projets…, le niveau actuel des taux d’intérêt peut permettre de baisser le coût global de son financement, mais aussi de privilégier certains secteurs et investissements locatifs. Voici quelques astuces pour profiter de la baisse du coût de l’argent et obtenez une offre de prêt à l'habitat avec les experts Solutis.

Taux d’intérêt : les raisons d’une baisse historique

Permettant de fixer le coût global d’un prêt ou d’un rachat de crédit, le taux d’intérêt (fixe ou variable) est un élément déterminant pour le choix du financement à souscrire. Les taux d’intérêt ont atteint des niveaux historiquement bas ces dernières années, les dossiers de crédit se retrouvent à être financés avec un coût très bas.

Ces baisses des taux immobiliers ne sont pas le fruit du hasard, mais elles résultent d’une politique monétaire décidée par Francfort, où siège la Banque centrale européenne.

Si cette institution agit à l’échelle européenne, ses décisions ont un impact sur les finances des Français, en particulier celles des emprunteurs. En effet, la BCE met régulièrement à jour ses taux directeurs. Ces taux représentent les niveaux auxquels les banques commerciales placent leurs liquidités.

En fixant des taux négatifs ou très bas, la BCE incite les établissements bancaires à prêter aux particuliers, cela dans un souci de dynamique économique. En clair, les banques ont plus d’intérêts à financer les projets immobiliers, de rachat de pret immobilier et rachat de crédit conso des particuliers ou emprunteurs au lieu d’épargner.

A cela s’ajoute une concurrence accrue entre les banques. Grâce aux taux moyens très bas, les Français sont en mesure de faire jouer la concurrence entre banque et courtier. Pour les banques, il est donc nécessaire de faire preuve de largesse pour être sûr de capter une clientèle en quête du meilleur taux immobilier.

Par ailleurs, avec la hausse des taux d’usure, l’évolution des taux d’intérêt pourrait être à la hausse dans mois et trimestre à venir. Cette tendance s'observe avec la remontée du taux moyen qui s'affiche à 1,82% en août 2022, selon l'Observatoire crédit logement, contre 1,04% un an plus tôt. Pour expliquer cette hausse, il faut prendre en compte les effets de l'inflation et la relève des taux directeurs de la BCE. En 2022, le crédit immobilier s'emprunte donc avec un coût plus cher par rapport aux années précédentes, bien que les taux restent à des niveaux plutôt faibles.

Achat immobilier en 2022 : c’est le moment

Le niveau attractif des taux de crédit a une conséquence positive pour les Français : leur pouvoir d’achat immobilier évolue. Les spécialistes calculent le nombre de mètre carré qu’il est possible d’acheter selon une mensualité donnée. Avec + 36% de pouvoir d’achat immobilier depuis 10 ans, la période est propice à l’acquisition immobilière. Les Français ne se font pas prier pour investir dans la pierre.

Ils sont nombreux à prendre rendez-vous avec leur conseiller bancaire en vue de concrétiser leur rêve. De plus, ils peuvent compter sur le coup de pouce financier que représente le prêt à taux zéro. Mais il n’est pas nécessaire d’être un jeune ménage ou d’être locataire pour profiter des taux bas. En effet, même pour un investissement immobilier locatif, il est intéressant de souscrire un emprunt immobilier.

Cette météo clémente sur les crédits immobiliers contribue au dynamisme du marché de la pierre puisque la barre du million de transactions a été franchie en 2019. Pourtant, malgré ces conditions attractives, certaines zones restent hors de prix. A Paris, où le mètre carré se négocie à plus de 10 000 euros, la baisse de taux immobilier ne suffit pas à contenir l’augmentation des prix. En revanche, dans les territoires ruraux, les opportunités d’acquérir des surfaces plus grandes existent bien.

La baisse des taux d’intérêt profite encore plus à une catégorie de Français : les emprunteurs premium. Ces clients sont qualifiés de « chouchous » des banques car ils présentent des profils recherchés. Ils bénéficient de hauts revenus et sont en mesure d’épargner de manière conséquente. Pour ne pas laisser cette clientèle à la concurrence, les banques sont prêtes à mettre en place des taux canons.

Comment profiter d’un taux bas avec un ancien prêt en cours ?

Les nouveaux contrats de prêts profitent donc à leur titulaire. Il est compréhensible que ces taux bas donnent envie aux emprunteurs d’avant les années 2016, où les taux frôlaient le seuil de l’usure pour certains profils d’acquéreur. Pour ces milliers d’emprunteurs, il est possible de profiter de la baisse des taux immobiliers en ayant recours à une renégociation de leur taux de crédit à l’habitat. En négociant avec leur banque, cette dernière peut leur proposer un taux révisé à la baisse.

Si le taux obtenu permet de réaliser de belles économies, les emprunteurs peuvent en espérer plus en se lançant dans un rachat de crédit immobilier. Avec cette opération, il s’agit de faire racheter l’emprunt en cours par un autre établissement bancaire à un taux plus intéressant sur nouvelle durée de remboursement. Mais attention car dans ce cas, la première banque va facturer des pénalités de remboursement anticipé en fonction du type de contrat. Il est donc nécessaire de les prendre en compte durant l’opération. De plus, le changement de banque devient alors nécessaire.

Pour cela, il faut que la différence entre l’ancien et le nouveau taux soit d’au moins de 1 % pour les économies restent intéressantes. En revanche, avec un crédit récent, une différence de 0,7 point de base peut suffire à gommer les indemnités de remboursement anticipé. En respectant ces critères, l'emprunteur observera alors une baisse du côut total de son crédit immobilier après que ce dernier soit racheté.

Obtenir de meilleures conditions de crédits avec Solutis

Dans le contexte actuel, marqué par la montée de l’inflation dans le monde et la hausse des taux directeurs de la BCE, obtenir les meilleures conditions de financement est plus complexe. Pour mettre toutes les chances de son côté et bénéficier d'un taux situé dans les tranches basses des barèmes des banques, dans le cadre d’un prêt ou d’un rachat de crédit, il est recommandé de confier son dossier à un intermédiaire bancaire comme Solutis. Les conseils de ce spécialiste sont nécessaires. Son expertise des critères des prêts et des contrats d’assurance emprunteurs, est un véritable atout pour ses clients.

Fort de son réseau de partenaires bancaires, Solutis a une bonne connaissance du marché du crédit et des taux d’intérêt éventuels accordés pour chaque types crédits et pour chaque profil emprunteur, il pourra ainsi comparer les offres pour trouver un taux bas. L'idée est de financer le montant du projet à l'habitat avec un coût du crédit au rabais. Un taux d'intérêt très faible va  effectivement permettre d'emprunter avec des mensualités au montant peu élevé , ce qui va réduire le taux d'endettement du foyer après opération. Un moyen d'optimiser ses chances d'avoir un accord de financement, car depuis le 1er janvier 2022, et sous les recommandations du HCSF (Haut conseil de stabilité financière), il est très difficile d'obtenir un crédit immobilier avec un taux d'endettement supérieur à 35 %

Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, Solutis permet de réaliser des économies d’argent et du temps grâce à ses partenaires bancaires, avec qui ce spécialiste a établi une véritable relation de confiance.

Fort de son expérience, Solutis propose de réaliser gratuitement et sans engagement une simulation de rachat de crédit permettant d’évaluer ses mensualités et son taux d’endettement après l’opération de rachat de prêt.

Rédigé par Gueladjo Toure - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 17/10/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits