Comment comparer des offres de crédit immobilier ?

Comparer plusieurs offres de prêt immobilier peut s'avérer être une tâche ardue en raison du grand nombre de variables en jeu. Un comparateur d’emprunt à l’habitat peut vous aider à évaluer plusieurs propositions après que vous ayez indiqué informations requises au sujet de votre projet, dont :

  • vos revenus ;
  • votre situation professionnelle ;
  • votre situation familiale ;
  • le prix du bien à acheter ou votre budget immobilier envisagé ;
  • la ville où est situé le logement ou votre zone de recherche ;
  • la durée de remboursement souhaitée ;
  • la présence d’un apport personnel dans l’opération.

Le résultat d’un comparateur de crédit immobilier est indicatif et nécessite une étude approfondie

En fonction de ces critères liés à votre projet, mais aussi et surtout à votre situation financière, le comparateur va calculer automatiquement votre score puis vous proposer différentes propositions de crédit émanent de plusieurs banques. Chacun des établissements bancaires possède ses propres critères de financement, d’où une large gamme de propositions toutes très différentes.

Pour rembourser l’emprunt le moins cher, vous devrez alors confronter le TAEG de chacun des résultats issus du comparateur. Ce taux correspond à l’addition de tous les frais qu’un emprunteur doit payer : le taux d'intérêt nominal, le coût de l’assurance ou encore les frais annexes.

À savoir que les résultats d’un comparateur de crédit immobilier peuvent varier avec l’offre réelle formulée par une banque. Une étude de faisabilité menée par un expert est une étape nécessaire avant qu’une banque ne décide de débloquer des fonds. Cependant, le fait d'avoir une représentation visuelle des effets des propositions de crédits immobiliers sur votre budget peut vous aider à choisir la meilleure solution.

Posez-vous les bonnes questions pour comparer efficacement les offres de prêt à l’habitat

Vous avez ainsi la possibilité de réaliser des simulations de prêt immobilier pour évaluer l’impact de chacune des offres sur vos finances. L’idée est que vous puissiez choisir l’option la plus avantageuse pour vous. Il ne suffit pas de comparer uniquement le coût du crédit, mais aussi le montant des mensualités, la durée, votre taux d’endettement après opération et votre reste à vivre.

Gardez à l'esprit les éléments suivants lorsque vous comparez plusieurs offres de prêt immobilier :

  • Demandez-vous de quelle manière votre prêt immobilier va affecter votre budget mensuel.
  • Choisissez une durée qui vous permet de rembourser une mensualité sans peine chaque mois tout en maintenant le coût du crédit à un niveau raisonnable.
  • Déterminez le capital à emprunter non pas en fonction d’un budget immobilier que vous vous êtes fixé, mais selon vos capacités financières réelles.
  • Trouver un juste équilibre entre le fait d’augmenter votre apport personnel pour réduire le taux nominal proposé et la possibilité de conserver assez de vos économies pour anticiper les coups durs et financer vos futurs projets.

Quels sont les indicateurs à comparer rapidement entre plusieurs offres de prêt immobilier ?

La durée du prêt, le TAEG et votre situation auront une incidence sur le calcul de vos versements mensuels jusqu’au terme de l’amortissement. Pour vous donner le résultat le plus proche de la réalité, le comparateur immobilier va récapituler des offres de plusieurs établissements bancaires en fonction des variables que vous aurez renseignées dans l’outil.

Comparez les effets de l’ajustement de la durée de remboursement souhaitée

La durée d’un crédit immobilier permet de déterminer le montant de votre mensualité jusqu’à la fin du contrat. Le nombre de mois a aussi une incidence sur la totalité des intérêts que vous paierez à l’organisme prêteur.

Plus la durée est courte, plus le remboursement sera rapide et moins vous paierez d'intérêts bancaires et de cotisation d’assurance par la même occasion. Cependant, le montant de la mensualité sera plus important. Un crédit immobilier d’une durée plus longue va alléger la mensualité, mais vous finirez par payer beaucoup plus d'intérêts au fil du temps.

Un comparateur de prêt immobilier vous aidera alors à choisir la durée de remboursement optimale. Elle permet de respecter votre capacité d’emprunt sans remettre en question votre stabilité budgétaire.

Comparez le coût du crédit en recherchant le meilleur TAEG

Les intérêts bancaires que vous verserez au prêteur, en guide de rémunération, sont calculés à l’aide du taux d’intérêt nominal. Les intérêts sont exprimés en pourcentage du capital restant dû, c’est pour cette raison que leurs parts dans chaque mensualité a tendance à diminuer à mesure des années.

Dans un comparateur, l’objectif est d’obtenir le taux le plus faible. Mais attention, pour sélectionner le crédit immobilier le moins cher, il faut comparer le TAEG et non pas seulement le taux d’intérêt nominal.

Comparez le taux d’assurance emprunteur (TAEA) et les frais de dossier

Dans le détail, le TAEG se constitue aussi du taux d’assurance et de frais complémentaires. Souvent reléguée au second plan, le coût de l’assurance peut pourtant représenter jusqu’à un tier du coût total de l’opération de crédit. Prenez donc le temps d’étudier chaque proposition d’assurance pour couvrir votre prêt immobilier au meilleur prix et avec des garanties adaptées à votre famille. Si l’offre de la banque vous semble excessive, vous pouvez souscrire un contrat chez la concurrence en comparant au préalable plusieurs devis.

Les frais de dossier, qui rémunère la banque pour le temps consacré au montage du financement, peuvent atteindre jusqu’à 1 % du capital emprunté. N’hésitez à comparer les différentes propositions pour trouver celle qui minimise ce coût annexe qui peut représenter jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Sachez aussi que vous êtes en droit de négocier ces frais avec la banque, bien qu’elle ne soit pas dans l’obligation de vous accorder un rabais.

Comparez les offres en fonction du montant de l’apport renseigné

L’apport dans un crédit immobilier joue un rôle central dans la formulation d’une offre de financement. Si bien que, actuellement, il est devenu très difficile d’emprunter sans verser un apport personnel dans l’opération. Cette liquidité doit être présente pour payer les frais de transaction, après l’acquisition d’un logement (frais de notaire, frais d’agence…), soit environ à hauteur de 2 % du prix d’achat d’un bien neuf et de 8 à 10 % pour un bien ancien.

Étant donné que chaque banque a ses exigences sur le pourcentage d’apport que l’emprunteur doit réaliser, les offres de prêt ne sont donc pas uniformes. De ce fait, soyez sûr de porter une attention particulière sur les effets d’un ajustement à la hausse comme à la baisse de votre apport. Plus il sera faible, plus le capital à financer par le prêteur sera élevé, ce qui va augmenter le taux nominal proposé. À l’inverse, un apport conséquent va réduire le montant du crédit, diminuer la proposition de taux et alléger le coût du financement.

Pourquoi opter pour un comparateur de crédit immobilier en ligne ?

Un comparateur de crédit immobilier sur internet prend en compte toutes les informations relatives à votre projet. Il va ensuite vous formuler un résultat indicatif en seulement quelques clics. Le résultat se compose de plusieurs offres en provenance d’un grand nombre de banques.

Grâce à cet outil en ligne, comparer des offres n’a jamais été aussi simple pour concrétiser votre projet immobilier :

  • Il vous aidera à trouver quelle est la meilleure option financière selon vos finances.
  • Il permet de comparer des offres de prêt en un temps record grâce à un algorithme performant.
  • Il vous fait gagner un temps précieux en évitant de vous déplacer dans plusieurs agences bancaires.
  • Il vous soulage de contacts multiples avec des enseignes qui proposent, finalement, des conditions de crédit peu attractives.
  • Il vous permet d’identifier une offre au meilleur taux par rapport à votre situation.
  • Il permet de faciliter le calcul d’une proposition en affichant clairement le coût du crédit.

Les avantages de faire appel à un courtier pour comparer des offres de crédit immobilier

Par définition, le rôle d’un courtier, ou plus précisément d’un intermédiaire en opération de banque, est de mettre en relation ses clients avec les banques avec lesquelles il est partenaire. Sa mission est d’être au côté du client en négociant pour lui dans le but qu’il puisse bénéficier des meilleures conditions de financement possibles.

Avant cela, il peut intervenir dès le début du projet immobilier. En effet, l’expert peut donner des indications précieuses en vous conseillant et en calculant votre capacité d’emprunt pour connaître ensuite votre budget d’achat maximal. Une fois que vous avez trouvé le logement, le plan de financement peut se mettre en marche.

Le courtier en immobilier va alors monter votre dossier pour pouvoir par la suite l’envoyer à ses partenaires. Ce professionnel est habitué aux critères bancaires, il saura donc sur quel levier appuyer pour que vous obteniez une offre de crédit immobilier répondant à vos attentes. Une fois les propositions de financement réceptionnées, votre expert va les comparer, les négocier et vous les soumettre. Le choix final vous reviendra, mais le courtier sera toujours à vos côtés pour vous accompagner vers la proposition la plus cohérente selon votre situation.