Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur (PAC) ?

Aussi appelée PAC, une pompe à chaleur est un système permettant de produire de l’énergie pour chauffer son logement, et son eau sanitaire suivant les modèles, voire refroidir la température en été via une fonction de climatisation. Son fonctionnement repose sur un principe d’extraction de l’énergie calorifique générée par l’air extérieur ou le sol, sous l’effet de la chaleur émise par le noyau terrestre.

C’est le changement d’état régulier d’un fluide réfrigérant qui contribue à injecter de l’énergie dans le système. Il peut se condenser, lorsque la température est ambiante, et s’évaporer lorsqu’elle diminue fortement.

Prenant de l’élan avec le développement d’appareils de chauffe moins énergivores et moins polluant, la pompe à chaleur peut se décliner en plusieurs types :

  • aérothermique ;
  • géothermique ;
  • aquathermique.

Les modèles aérothermique et aquathermique sont les pompes à chaleur dites sol-eau, tandis que celles reposant sur l’aérothermie sont qualifiées de PAC air-eau ou air-air.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur air-eau ou sol-eau ?

Le coût total de l’électricité pour le fonctionnement d’une PAC et pour son entretien annuel est très souvent moins cher que le budget annuel avec un chauffage électrique, au gaz ou au fioul. Ce système permet donc de réaliser jusqu’à plusieurs centaines ou milliers d’euros d’économies par an sur ses factures d’énergie, les travaux peuvent donc être rentabilisés au bout de quelques années. La PAC contribue aussi à l’amélioration du DPE de son logement, très utile en cas de vente immobilière pour majorer son prix.

De plus, l’autre avantage de la pompe à chaleur air-eau ou sol-eau est d’être écologique puisqu’elle ne rejette pas de CO2 dans l’atmosphère. Son emprunte carbone se limite donc uniquement à sa fabrication et son installation.

Étant donné qu’elle fonctionne avec l’énergie du sol ou de l’air, la pompe ne nécessite pas non plus de stocker du combustible, comme cela peut être le cas avec un poêle à granulé, un insert à bois ou une cuve à fioul.

Notre conseil : Attention à bien prendre le temps de la réflexion en listant les possibles inconvénients d’une PAC pour chauffer votre maison  :

  • les travaux d’installation peuvent être coûteux et dépasser 10 000 à 20 000 € ;
  • tous les modèles n’ont pas la même fiabilité et résistance dans la durée ;
  • une PAC peut produire des nuisances sonores à l’extérieur ;
  • vous devez disposer d’un terrain suffisamment grand pour une PAC géothermique ;
  • toutes les entreprises ne disposent pas des compétences nécessaires pour son installation, cette raréfaction peut accroître les tarifs des prestations ;
  • en fonction de la région de résidence et des températures moyennes, l’efficacité d’une pompe à chaleur est très variable.

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur dans son logement ?

Le coût d’achat et d’installation de ce système de chauffage dépend principalement du type de pompe à chaleur. Il faut néanmoins compter sur un budget débutant à environ 5 000 € et jusqu'à plus de 20 000 € en moyenne, selon le type de PAC. Explication.

Le prix moyen des modèles de pompes à chaleur géothermiques (sol-eau)

Une PAC géothermique sol-eau reste le modèle le plus onéreux, il faut compter sur un investissement compris généralement entre 10 000 et 20 000 €. Le prix final est corrélé au type de captage qui peut être horizontal ou vertical.

Le premier est le moins cher, les capteurs de calories sont alors enterrés entre 80 et 120 cm dans le sol. Il est cependant moins efficace au niveau des performances énergétiques. La solution à la verticale consiste à creuser jusqu’à 100 mètres sous terre pour y insérer la sonde. Le rendement énergétique est alors meilleur, mais l’installation est plus chère.

Enfin, il existe un type de pompe à chaleur sol-eau qui peut être installé dans une nappe phréatique, il faut cependant qu’elle se trouve en dessous de votre logement. Il s’agit sans contexte de la solution la plus performante, mais le forage est aussi très coûteux.

Le prix moyen des modèles de pompes à chaleur aérothermiques (air-eau et air-air)

Plus accessible, et utilisant les colories générées par l’air extérieur de la maison, la pompe à chaleur air-eau représente un investissement moins important que le système géothermique. Bien souvent, il est estimé entre 8 000 et 16 000 €. Ce modèle permet de chauffer sa maison, en étant raccordé à tous les radiateurs, et d’assurer la production d’eau chaude sanitaire.

La PAC air-air, qui produit uniquement de la chaleur diffusée par une sortie unique, est le système le plus accessible en matière de prix. Effectivement, son installation nécessite de débourser en moyenne entre 5 000 et 10 000 €, il est cependant le moins performant.

Bon à savoir :

Outre le type de pompe à chaleur que vous allez acheter et les prix proposés par les différents fabricants, ce sont essentiellement la superficie de votre logement et la puissance de la machine qui vont faire varier le coût total de cette technologie de chauffe.

Quelles sont les aides pour acheter et installer une pompe à chaleur chez soi ?

Un projet d’installer une pompe à chaleur dans votre domicile peut vous rendre éligible à divers dispositifs d’aides financières vous permettant d’alléger le coût global que vous devez investir.

En effet, vous pouvez bénéficier :

  • d’une aide via le dispositif MaPrimeRénov’ proposé par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) ;
  • d’aides versées par les collectivités locales ;
  • de la TVA réduite à 5,5 % ;
  • de l’éco-prêt à taux zéro ;
  • d’une prime via votre fournisseur d’énergie avec les Certificatifs d’économie d’énergie.

Vous pouvez réclamer l’ensemble de ces aides et les cumuler pour réduire davantage la somme totale à investir pour poser une pompe à chaleur dans votre bien immobilier.

Bon à savoir :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) n’existe plus depuis le 1er janvier 2021. Cette aide a été supprimée suite à la mise en place de MaPrimeRénov’ qui est un versement direct, à l’inverse du crédit d’impôt.

Fonctionnement, conditions d’obtention et montant de MaPrimeRénov’ pour une PAC

MaPrimeRénov’ est une aide versée sous la forme d’une prime qui permet de réduire le coût d’installation d’une pompe à chaleur air-eau ou sol-eau. Elle est attribuée par l’Anah, son montant est calculé en fonction des revenus de votre foyer.

Pour permettre de financer une PAC, la prime peut atteindre plusieurs seuils :

  • MaPrimeRénov' Bleu : 5 000 euros ;
  • MaPrimeRénov' Jaune : 4 000 euros ;
  • MaPrimeRénov' Violet : 3 000 euros.

Ces différentes catégories sont attribuées selon vos revenus annuels, le montant le plus élevé étant réservé aux foyers les plus modestes. Pour profiter de ce dispositif, il suffit d’aller sur le site dédié à MaPrimeRénov’.

Les plafonds de revenus annuels pour les foyers habitant en Île-de-France :

Nombre de personnes par foyer MaPrimeRénov' Bleu MaPrimeRénov' Jaune MaPrimeRénov' Violet
1 21 123 € 25 714 € 38 184 €
2 31 003 € 37 739 € 56 130 €
3 37 232 € 45 326 € 67 585 €
4 43 472 € 52 925 € 79 041 €
5 49 736 € 60 546 € 90 496 €
Par personne supplémentaire + 6 253 € + 7 613 € + 11 455 €

 

Les plafonds de revenus annuels pour les foyers habitant en province :

Nombre de personnes par foyer MaPrimeRénov' Bleu MaPrimeRénov' Jaune MaPrimeRénov' Violet
1 15 262 € 19 565 € 29 148 €
2 22 320 € 28 614 € 42 848 €
3 26 844 € 34 411 € 51 592 €
4 31 359 € 40 201 € 60 336 €
5 35 894 € 46 015 € 69 081 €
Par personne supplémentaire + 4 526 € + 5 797 € + 8 744 €
Bon à savoir :

Il est impératif d’en faire la demande auprès de l’Anah avant de débuter vos travaux de renouvellement de votre système de chauffe. De plus, elle est versée exclusivement si vous faites appel à un artisan ayant le label « Reconnu garant de l’environnement (RGE) ».

La TVA réduite à 5,5 % et les aides locales

L’installation d’une pompe à chaleur est intégrée dans les projets éligibles à la TVA diminuée à 5,5 % depuis 2014. Cette aide permet de payer une taxe moins importante et donc de baisser de 14,5 % le coût des matériaux et de la prestation pour les travaux et la pose d’une PAC.

À savoir que la baisse de la TVA peut être couplée avec la prime versée par l’Anah, mais aussi avec les aides qui peuvent être mises en place au niveau local, département et régional. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre municipalité pour demander conseil et savoir si des primes complémentaires sont prévues pour encourager l’achat d’une pompe à chaleur.

L’éco-prêt à taux 0 % pour financer une pompe à chaleur

L’éco-PTZ est un emprunt bancaire permettant de financer jusqu’à 50 000 € des travaux de rénovation énergétique sans payer le moindre intérêt bancaire. Étant donné qu’une pompe à chaleur est un appareil plus écologique que les systèmes à énergie fossile, son financement est possible via cette solution accommodante.

Pour en faire la demande, il faut passer par un établissement bancaire qui a signé une convention avec l’État. Solutis peut vous accompagner vers une offre dédiée. À noter que vous pouvez cumuler un éco-prêt à taux 0 % pour une PAC avec le dispositif MaPrimeRénov’.

Bon à savoir :

Si l’emprunt est dit « gratuit » car son coût est nul, une assurance peut en revanche être demandée pour couvrir le capital prêté.

Les Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Le dispositif des Certificatifs d’économie d’énergie est attribué en remplaçant par exemple une chaudière vieillissante et énergivore par un système plus vert, à l’instar d’une pompe à chaleur.

Il permet d’obtenir une prime via son fournisseur d’énergie en justifiant une rénovation éligible. Généralement, il s’agit de plusieurs centaines d’euros de bonus.

Pour faire simple, vous serez logiquement éligible au CEE si l’Anah vous autorise à bénéficier de MaPrimeRénov’.

Quelles sont les solutions de financement pour installer une pompe à chaleur ?

En complément des aides qui peuvent vous être accordées pour réduire la facture totale pour acquérir et poser une pompe à chaleur, vous devrez certainement emprunter une opération bancaire pour financer le restant dû que vous devez payer.

L’installation d’une PAC est un projet qu’il est possible de financer à l’aide de plusieurs offres de crédit, dont Solutis est en mesure de vous proposer :

Obtenir une trésorerie pour une pompe à chaleur dans un rachat de crédits

Si vous remboursez déjà des mensualités de crédit, il est possible que votre taux d’endettement ne puisse pas vous permettre de renouveler une demande de financement auprès d’une banque. Solutis peut, dans ce cas présent, financer votre projet en vous proposant de regrouper vos crédits en cours et de diminuer votre nouvelle mensualité afin de baisser votre niveau d’endettement.

Ce montage va vous rendre éligible à la demande d’une somme supplémentaire dans l’opération qui vous permettra d’acheter votre pompe à chaleur et de prendre en charge le coût de la pose par un artisan. Votre projet travaux sera alors solutionné et la gestion de votre budget deviendra ensuite bien plus facile.

Le prêt personnel pour financer les travaux d’installation d’une pompe à chaleur

Il s’agit d’un crédit à la consommation qui a l’avantage d’être emprunté rapidement. Après une demande sur notre formulaire, notre équipe est effectivement réactive et est capable de vous faire une proposition sous 24h. Si vous acceptez la durée et le taux d’intérêt proposés, adaptés à votre situation financière, vous serez en mesure d’obtenir les fonds sur votre compte au bout du 8ème jour après que vous ayez signé l’offre de prêt.

Vous pourrez alors mobiliser la somme empruntée pour payer votre nouvelle pompe à chaleur et pour prendre en charge le coût des travaux et de la pose du système complet dans votre maison. À savoir que les conditions de remboursement d’un prêt personnel pour rénover votre chauffage sont les suivantes :

  • La durée de remboursement est comprise entre 3 mois et jusqu’à 12 ans pour les besoins les plus importants.
  • Le taux nominal est calculé selon vos revenus, la durée du contrat, les critères et barèmes de chaque établissement bancaire partenaire ainsi que les seuils de l’usure de la Banque de France.
  • La prise d’une assurance emprunteur est facultative, mais fortement recommandée pour protéger votre famille si votre demande dépasse plusieurs milliers d’euros.
Notre conseil :

Souscrire un prêt personnel pour financer une pompe à chaleur est un bon moyen d’étaler le remboursement de votre projet sur plusieurs mois/années et de conserver vos économies. Ce financement va de ce fait vous rendre plus accessible la réalisation de votre projet.

Les conditions du crédit renouvelable

Le crédit renouvelable peut s’avérer utile dans le cadre de votre projet d’installer une PAC. Toutefois, il est possible d’emprunter jusqu’à 6 000 €, il ne pourra donc pas permettre de financer une grande partie d’une pompe géothermique, qui chiffre souvent à plus de 10 000 €, ou les modèles les plus hautes gammes parmi les pompes air-eau.

En revanche, il est possible de mobiliser cette réserve de trésorerie pour acquérir une PAC aérothermique air-air, qui peut ne coûter que quelques milliers d’euros. Dans tous les cas, sachez que la souscription d’un prêt personnel pour financer la rénovation du système de chauffe de votre logement reste plus avantageuse. Effectivement, les taux et le coût du crédit sont moins élevés par rapport aux conditions insérées dans une offre de prêt renouvelable.

Rédigé par Mathieu Dubuffet - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 25/11/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits