Qualifiées de passoires énergétiques, nombreux sont les biens qui sont à l'origine d'un gaspillage d'énergie et souvent responsables d'un trou dans le budget des ménages. Afin d'y remédier, des travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés. Avant de modifier votre maison, il est conseillé de se renseigner sur le budget à mobiliser, son financement ainsi que les aides proposées.

Rénovation énergétique dans sa maison : quels travaux réaliser ?

Prépondérant aux habitations construites il y a plusieurs décennies, il est aisé de constater que la plupart aujourd'hui ne répondent plus aux critères de consommation énergétique. La principale conséquence pour les ménages vivant dans ce type de logement, est l'impact de ce dernier sur leurs finances. Lors de périodes difficiles comme les hivers froids, la douleur est double. D'une part, par l'inconfort thermique et d'un autre côté, le porte-monnaie souffre de cette inefficacité énergétique. De manière forcée, cet écart de température est généralement compensé par une augmentation du chauffage, qui se traduit directement sur la facture à la fin du mois.

Si vous vous retrouvez dans ce genre de situation, le déménagement de votre résidence principale n'est pas toujours l'unique réponse à ce problème. Il existe aujourd'hui des alternatives visant l'augmentation des performances énergétiques, concrètement il est question de rénovation du bien. Avec les années, de multiples mesures politiques vont dans ce sens et ont fait de la rénovation une priorité, pour atteindre l'économie d'énergie.

DEMANDE DE RACHAT DE CREDIT

Ainsi, de nouveaux procédés et équipements se sont démocratisés portant notamment sur l'amélioration de l'isolation avec des isolants biosourcés (liège ou chanvre), minéraux, (laine de roche ou laine de verre) et synthétique (polystyrène), la rénovation thermique (exemple : chaudière biomasse, chauffe-eau solaire, pompe à chaleur…) et la ventilation (l’installation d’une VMC double flux).

Appréhender des travaux de rénovation énergétique avec le rachat de crédit

Cet investissement pourrait se révéler profitable pour vous, car cela permettrait d'empêcher un refroidissement non souhaitable du logement lors de températures basses ainsi que la préservation de la fraicheur de l'habitat durant les fortes chaleurs.

Si la nécessité de modifier son bien n'est plus à prouver, un financement plus ou moins conséquent selon les besoins sera requis, afin de mener à bien votre nouveau projet. Généralement, la banque est sollicitée afin d'acquérir des fonds pour la réalisation de travaux. Pouvant s'élever à plusieurs milliers d'euros, cela peut représenter un investissement important pour certains ménages qui, par manque d’argent, privilégieront un emprunt à la banque.

Néanmoins, il est nécessaire d'identifier l'opération bancaire répondant le mieux aux critères de vos travaux. Pour la rénovation énergétique de son logement, il est possible d'avoir recours au regroupement de prêts, le crédit conso pour les petits budgets ou encore le crédit immobilier pour les chantiers coûteux.

Améliorer la performance énergétique de son logement en regroupant ses prêts

Est-il possible de rénover sa maison lorsqu’on a trop de crédit ?

Le financement de votre projet énergétique par votre banque ne sera pas automatiquement accepté. Avant le déblocage des fonds, chaque demande est soigneusement étudiée afin d'apprécier le profil de l'emprunteur. Ce dernier doit rentrer dans les conditions d'emprunt du prêteur s'il souhaite obtenir le montant nécessaire pour son projet. Le dossier sera analysé en fonction de plusieurs critères comme le taux d'endettement, le reste à vivre, la capacité d'emprunt, les crédits en cours ou encore la situation professionnelle et personnelle du ou des emprunteurs.

Parfois, quelques semaines ou mois d'habitation, au sein de votre nouvelle résidence principale ou secondaire, vous feront prendre conscience que cette dernière se révèle particulièrement énergivore. La réalisation de travaux énergétiques fera le plus grand bien à votre maison comme à vos finances. Cependant, le parcours pour détenir une meilleure performance énergétique pourrait rapidement se complexifier. En effet, il est probable que pour acquérir ce bien immobilier, vous ayez eu recours à un emprunt bancaire. Naturellement, vous vous êtes endetté pour devenir propriétaire et cela a pour principale conséquence l'augmentation de votre taux d'endettement et la diminution de votre reste à vivre afin de rembourser les échéances.

Comment remplacer les équipements énergétiques de son logement avec un endettement important ?

Pour le bien de votre ménage, il peut être urgent de mettre en place la rénovation énergétique de votre logement. Or, la souscription d'un énième crédit pourrait venir dégrader l'équilibre budgétaire de votre foyer. Au lieu d'attendre la fin du remboursement de votre prêt immobilier pour réemprunter, il existe une opération bancaire permettant de regrouper ses crédits et d’allouer une somme supplémentaire pour donner vie à votre projet : c'est le rachat de prêts.

Concrètement, un établissement de crédit va s'acquitter du restant dû de votre ménage (crédit conso, prêt immobilier, dettes) et proposer un seul et nouvel emprunt. L'avantage pour son souscripteur est que dorénavant il détiendra un seul contrat, c'est-à-dire un taux unique, et une seule mensualité fixée en fonction des capacités de remboursement du foyer.

En plus d'obtenir une situation plus vivable avec la baisse du montant des mensualités et du taux d'endettement, les travaux de rénovation énergétique de votre logement peuvent être au cœur de votre projet de regroupement de crédits. L'objectif est double : alléger vos finances et améliorer les performances énergétiques de votre résidence principale. Pour cela, une enveloppe peut être allouée pour financer un nouveau projet.

information-button
Rassemblez vos encours et améliorez la performance énergétique de votre logement 
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT

Les financements alternatifs dans le cadre d’une rénovation énergétique de son bien immobilier

Le prêt personnel

Relativement facile à obtenir, le prêt personnel permet d'avoir à disposition une somme d'argent pour financer de nombreux projets comme des travaux de rénovation énergétique de son logement. En effet, votre banquier ne demandera pas de justifier la raison de cet emprunt (facture, ou devis). Concernant l'enveloppe, elle peut s'élever jusqu’à 75 000 €.

Le prêt immobilier

Destiné à des chantiers d'une valeur supérieure à 75 000 €, le crédit immobilier permet une rénovation globale des équipements énergétiques de son logement dans le but de faire des économies d'énergie. Ainsi, grâce à ce montant, il est possible d'opter pour des matériaux à la pointe de la technologie afin de réaliser des économies d'énergie importantes.

À savoir, son obtention se fait sous réserve d'une expertise du profil de l'emprunteur par le prêteur. Si celui-ci entre dans les critères (taux d'endettement, capacité d'emprunt, charges, revenus, etc...) alors les fonds seront débloqués. Également, il sera nécessaire de présenter des devis pour les matériaux et la main d’œuvre ainsi qu’un apport personnel évalué entre 10 à 20 % de la somme empruntée.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Ce type de prêt peut être sollicité notamment dans le cadre d'un achat d'un bien immobilier ancien et nécessitant une rénovation sur le plan énergétique. Le prêt à taux zéro a pour particularité qu'aucun intérêt ne sera exigé par le prêteur lors de son remboursement. Généralement, il est associé à un autre emprunt tel un crédit immobilier.

À savoir : Pour pouvoir bénéficier d'un prêt à zéro intérêt, il est nécessaire de respecter certains critères notamment en termes de revenu et également l'objet de votre achat doit devenir votre résidence principale sauf exception.

L'Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce prêt à taux zéro est uniquement destiné à la réalisation de travaux de rénovation énergétique. En effet, un montant maximal de 50 000 € peut être mis à disposition pour changer une chaudière à charbon, remplacer l'isolation ou le toit de votre logement par exemple. Toutefois, pour espérer financer une nouvelle efficacité énergétique, il convient de cocher plusieurs conditions.

Tout d’abord, que vous soyez bailleur ou propriétaire, les travaux devront être réalisés par des professionnels homologués (le label Reconnu garant de l’environnement). De plus, les biens construits il y a moins de 2 ans ne sont pas éligibles à l’éco prêt à taux zéro.

JE DÉMARRE MON ÉTUDE EN LIGNE

Travaux d’amélioration énergétique d’une maison ancienne : quelles subventions et aides de l’état en 2022 ?

Ma Prime Rénov'

C'est une prime versée au foyer souhaitant engager des travaux de rénovation énergétique dans leur habitat. Seules les résidences principales bâties depuis 15 ans peuvent faire l'objet de cette demande. Les bénéficiaires de MaPrime Rénov' recevront un virement bancaire mensuel pour aménager leur bien. Quant au montant de l'aide, il sera déterminé par un calcul entre les revenus du ménage et le coût des travaux à entreprendre.

Ma Prime Rénov' Sérénité

Destiné aux foyers modestes, MaPrime Rénov' Sérénité permet la prise en charge une partie des travaux de rénovation. Les plus modestes peuvent bénéficier d'une aide à hauteur de 50 % de la valeur des travaux à engager, dans la limite de 30 000 €. Quant aux moins précaires, ce dispositif prend en charge 35 % du coût des travaux.

Les aides financières des collectivités territoriales

Selon la localisation de votre logement, la région ou le département peuvent vous accompagner financièrement dans la rénovation énergétique de votre habitat. Pour cela, il est conseillé de se rendre auprès de votre mairie pour obtenir des informations complémentaires.

Rédigé par Jonathan Hector - Rédacteur confirmé de Solutis

Mis à jour le 03/11/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits