Les entreprises peuvent aussi demander à faire racheter leurs prêts

La majorité des demandes de regroupement d’emprunts provient de la clientèle des particuliers. Certaines banques, expertes dans ce genre de financement, sont néanmoins en capacité de racheter les crédits et les dettes des professionnels et entreprises de tout type dans le but de les regrouper en un emprunt unique. Le rachat de crédit n’est donc pas une offre qui se destine seulement aux particuliers puisqu’il est bel est accessible à toutes les sociétés. L'opération peut répondre à un large panel de besoins comme la réduction du taux d'endettement de l'entreprise, la réalisation de nouveaux projets pour développer l'activité et le déblocage

Les établissements en mesure d’accompagner ce type de clientèle acceptent la plupart des profils (dirigeants d’entreprise, auto-entrepreneurs, commerçants, agriculteurs…). Mais les banques peuvent se spécialiser au financement de dossiers plus spécifiques. Tout dépend des critères de chacune d’entre-elles. Cela peut se référer au secteur d’activité, à l’organisation de la société, au type de projet à réaliser et aux garanties apportées. Par exemple, une banque qui propose du rachat de prêts peut accepter plus facilement de financer les auto-entrepreneurs ou les artisans que les agriculteurs et inversement.

C’est pour cette raison qu’il est recommandé aux sociétés de se rapprocher d’un courtier en rachat de crédits professionnels. L’objectif est de simplifier la comparaison de plusieurs offres en un temps réduit. En effet, un dirigeant d’entreprise va par exemple mettre plus de temps à faire de lui-même le tour des banques par rapport à un intermédiaire bancaire. Un courtier sera capable de mobiliser son réseau de partenaires bancaires pour trouver l’offre la plus adaptée au projet de l’entreprise.

Une étude de faisabilité plus complexe pour les demandes de rachat de crédit des sociétés

Pour les demandes de regroupement de prêts pro, et afin d'établir la faisabilité ou non d'un dossier, il est nécessaire pour la banque de récolter des éléments supplémentaires par rapport aux demandes formulées par les particuliers. Des documents complémentaires, justifiant l’état des finances et la situation globale de l’activité de la société, seront ainsi indispensables. Le secteur d’activité a également son importance car les banques peuvent refuser de financer la demande de rachat de prêts, notamment s’il est jugé trop risqué et fortement concurrentiel.

Enfin, l’étude se penchera également sur d’autres informations relatives à la situation du professionnel : la date de création de son activité, sa forme juridique, la répartition de son capital social, la présence de biens ou de stocks ainsi que tout autre élément pouvant apporter une garantie financière en mesure d’améliorer la qualité de son dossier.

information-button
Faites une demande et regroupez vos crédits professionnels 
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir