• Après une crise sanitaire liée à la Covid-19, les foyers français doivent maintenant faire face à des turbulences budgétaires durant cette période où l’inflation est grandissante. Ces derniers ont vu plusieurs de leurs postes de dépense exploser, plongeant les plus modestes dans une précarité et une incertitude financière à la fin du mois. Pour faire face à ce défi touchant toutes les catégories de la population, Solutis vous dévoile plusieurs leviers à activer et points d’attention pour augmenter son pouvoir d’achat et réduire ses dépenses.

Gérer attentivement son compte bancaire pour optimiser son pouvoir d’achat

Durant cette période, où l’augmentation continue des prix impacte directement les finances des personnes vivant au sein de l’hexagone, la prudence est de rigueur afin de ne pas se retrouver dans le rouge une fois l’ensemble des factures soldées. Ainsi, avant de voir son pouvoir d’achat reprendre des forces, il est nécessaire de faire une évaluation précise de votre quotidien budgétaire. Il est déconseillé d’effectuer des actions sur ses finances, sans savoir comment celui-ci est constitué.

Dans un premier temps, il va falloir établir un relevé régulier de vos comptes. Au moins une fois par mois, vous allez répertorier vos sorties et vos entrées d’argent, que vous allez dater. Que ce soit sur un cahier, sur un ordinateur ou via une application sur votre téléphone, vous êtes libre de choisir la méthode qui vous correspond le mieux.

Autrement dit, vous allez instaurer un suivi quotidien de vos comptes dans l’objectif d’augmenter votre argent disponible à la fin du mois. Grâce à ce relevé, vous disposerez d’une vision réaliste de vos dépenses. De cette manière, vous pourrez identifier plus facilement les failles dans votre budget, mais aussi remarquer les charges non essentielles. En effet, dans un contexte où vos différentes factures flambent au détriment de vos revenus, il est recommandé de prioriser la gestion de son argent versé tous les mois sur son compte bancaire.

Par exemple, vous avez un abonnement à la salle de sport qui court toujours, malgré le fait que cela fait plusieurs mois que vous n’y êtes pas rendu, sa résiliation pourrait soulager votre budget mensuel. C’est à vous de considérer quelles sont vos dépenses indispensables et lesquelles sont non nécessaires et donc supprimables dans la perspective de réaliser des économies.

Pouvoir d’achat insuffisant : comment réduire le montant de ses factures ?

Avec la raréfaction de certaines ressources non renouvelables, ainsi que d’autres facteurs externes comme les conflits, la limitation à l’accès aux produits primaires comme l’eau, l’électricité et le gaz, cela peut se répercuter rapidement sur vos factures à la fin du mois. Si certaines dépenses sont secondaires, d’autres sont vitales pour les ménages français. Que ce soit le carburant pour aller travailler, l’électricité pour se chauffer ou encore l’eau pour les besoins de base. Mais comment continuer à vivre correctement sans pour autant sacrifier son pouvoir d’achat ?

La première chose est de veiller à tous les détails pouvant conduire à du gaspillage d’énergies. C’est-à-dire, vérifier qu’il n’y ait pas de consommation inutile au sein de votre logement. Une pièce éclairée sans que cela soit nécessaire par exemple, ou les appareils qui restent énergivores malgré la mise en veille. Il faut faire attention à toutes ses petites dépenses qui finalement contribuent à une augmentation conséquente de la facture énergétique à la fin du mois.

Notre conseil :

Pour l’utilisation de certains appareils comme une machine à laver, des économies peuvent être réalisées notamment grâce aux heures creuses. En effet, les fournisseurs d’électricité facturent moins cher les personnes ne consommant pas de l’énergie durant les grandes heures. De ce fait, une lessive effectuée la nuit est moins coûteuse pour votre budget.

De la même manière, si le tarif pour lequel vous avez donné votre accord ne vous convient plus, libre à vous de changer de fournisseur. Aujourd’hui, plusieurs lois et textes facilitent le changement rapide, et souvent non tarifé, pour un autre contrat. C’est l’occasion de comparer les acteurs du marché et d’opter pour celui qui répond à vos critères. 

Renégocier vos assurances pour un gain de pouvoir d’achat

Autour de vos assurances, plusieurs leviers existent pour réaliser des économies et retrouver un pouvoir d’achat plus important. L’un d’eux est de faire jouer la concurrence et donc de privilégier une offre de contrat concurrentielle et bien moins onéreuse. Avec la loi Hamon et dernièrement la loi Lemoine, la mobilité au sein du secteur de l’assurance de prêt est plus importante pour les clients.

Ainsi, vous êtes en position de force pour restaurer votre pouvoir d’achat en changeant votre assurance liée à votre emprunt immobilier. Concrètement, vous pouvez, à tout moment, décider de résilier la protection souscrite, généralement au sein de votre banque, et signer pour une assurance chez un organisme externe. Cette procédure relève de la délégation d’assurance. Des organismes comme Solutis sont capables de proposer une assurance de prêt conçue spécialement pour vous et votre famille. En effet, une protection individualisée restera toujours moins chère et mieux adaptée à votre profil, étant donné que les garanties ne seront pas mutualisées.

Baisser ses mensualités de crédit pour augmenter son pouvoir d’achat

Si pour conserver votre pouvoir d’achat, vous pouvez agir sur vos dépenses du quotidien, une charge souvent la plus importante de votre budget reste intouchée : vos mensualités de crédit. Pour faire l’acquisition de votre logement, acheter votre voiture, réaliser des travaux ainsi que tout autre projet, il est courant d’avoir recours à sa banque pour obtenir les fonds nécessaires.

Néanmoins, la contrepartie est que vous vous êtes engagé à rendre l’argent à votre banquier, en honorant chaque mois une échéance, soit la mensualité du crédit. Toutefois, les conditions d’emprunt initiales peuvent ne plus concorder à la réalité économique que vous faites face. De ce fait, votre budget se retrouve fortement déséquilibré notamment si vos revenus sont restés fixes, mais pas vos charges. Comment résoudre ce problème ? Retrouver un pouvoir d’achat acceptable en diminuant vos mensualités de crédit en les regroupant avec un rachat de crédit.

Pour faire simple, Solutis peut solliciter son réseau de partenaires, pour racheter vos encours de crédits auprès de votre banque. Une fois le solde effectué, nous prévoyons le remboursement du capital restant dû sur une nouvelle période plus longue. Avec un rééchelonnement de la période accordé, il est possible d’obtenir une diminution de vos charges de crédit. De cette manière, vous obtenez une réoptimisation de vos finances en lien avec votre souhait de gain de pouvoir d’achat.

Pour réduire drastiquement vos mensualités conso et immobilier en cours, prenez contact avec un conseiller Solutis. Un de nos experts pourra vous aider et vous conseiller dans la réalisation de votre dossier de regroupement de crédit afin de le soumettre à nos banques partenaires. Une offre de rachat fera suite à cette démarche, il ne restera plus qu’à la signer pour diminuer vos dépenses mensuelles liées à vos emprunts et voir votre pouvoir d’achat retrouver un état plus confortable pour vivre.

Rédigé par Jonathan Hector - Rédacteur confirmé de Solutis

Mis à jour le 08/10/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits