Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Peut-on demander un deuxième crédit avec un crédit conso en cours ?

En cas de nouveau projet ou d’un besoin de trésorerie, un emprunteur peut tout à fait réaliser une demande de crédit conso affecté ou un prêt personnel en ayant déjà un crédit en cours. En effet, il n’existe aucune règle qui indique une limite sur le nombre de crédit qu’un emprunteur peut détenir.

Une banque qui étudie une demande de financement doit cependant vérifier systématiquement que l’emprunteur peut rembourser une nouvelle mensualité sans mettre en danger son équilibre budgétaire. C’est pour cette raison que les professionnels calculent toujours le taux d’endettement du foyer, soit la part des revenus qui sert à payer les charges récurrentes, qui ne doit pas dépasser 33 %. Un accord après une demande d’un deuxième crédit conso est plus que probable en respectant ce genre de conditions financières.

Inclure un deuxième crédit conso dans un rachat de crédit

Demander un deuxième crédit conso est-il possible avec un taux d’endettement qui flirte ou qui dépasse déjà 33 % de taux d’endettement ? En règle générale, ce n’est pas possible puisque seuls les foyers avec des revenus élevés en ont la possibilité.

Dans cette situation, pour emprunter un deuxième crédit, il est possible d’obtenir cette enveloppe financière grâce à un regroupement de crédit avec nouveau projet. Le fonctionnement de cette opération est relativement simple : le crédit conso en cours est regroupé avec un nouveau prêt personnel sans justificatif qui peut servir de trésorerie libre d’usage ou une bien une somme dédiée à un projet (auto, travaux, etc…).

Pour que les finances du ménage restent saines et que les charges pèsent moins de 33 % des revenus du foyer, la banque va également réduire le montant des mensualités pour que le taux d’endettement reste en dessous du seuil recommandé. Pour ce faire, la durée de remboursement est prolongée ce qui peut en revanche alourdir le coût de l’opération.

Le foyer disposera ensuite des fonds d’un deuxième crédit inclus dans l’opération tout en remboursant un seul prêt avec un taux d’intérêt unitaire. Le rachat de crédit peut donc permettre de financer une trésorerie sans justificatif tout en facilitant le pilotage du budget de l’emprunteur avec un seul prélèvement chaque mois.