Crédit pour des travaux de 10 000 euros

Travaux

Le financement des travaux à hauteur de 10 000 euros peut s’opérer de trois façons, soit en intégrant la somme dans le prêt immobilier lors de la souscription, soit en souscrivant un prêt à la consommation, soit en regroupant ses crédits actuels et en ajoutant le montant des travaux à réaliser.

Financer ses travaux pour un montant de 10 000 euros

Les Français sont nombreux à réaliser chaque année des travaux dans leur habitat, des travaux nécessaires pour améliorer le confort ou tout simplement pour gagner de l’espace de vie. Pour cela, deux méthodes sont utilisées, la première consiste à faire les travaux soi-même avec ou sans proches et la seconde méthode est de recourir à un professionnel, ce qui peut faire gonfler la facture mais avec une garantie de résultat (si tout se passe bien).

Le coût des matériaux souvent élevé implique pour la plupart des ménages de recourir à un financement, c’est-à-dire un crédit bancaire qui permettra de rembourser les sommes dues sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Pour les foyers n’ayant pas encore acheté le bien (maison, appartement, terrain), ils peuvent demander à la banque d’inclure des travaux réservés dans le contrat de crédit, ce qui permet de rembourser une seule mensualité. Pour les autres, deux solutions sont envisageables : soit cumuler une nouvelle mensualité, soit regrouper les crédits existants, la seconde solution offre plus de stabilité financière pour réaliser les travaux.

Regrouper ses crédits et inclure le prêt travaux

L’idée du regroupement de crédits est simple, on rassemble les prêts en cours pour bénéficier d’une mensualité unique, qui se réajuste à la capacité actuelle de remboursement du ménage. On peut regrouper aussi bien des prêts immobiliers que des prêts à la consommation et la durée de remboursement finale sera définie en fonction de la mensualité souhaitée.

Cette méthode implique de réaliser une demande de financement auprès d’un établissement spécialisé, lequel aura besoin des justificatifs de factures pour les travaux concernés afin de justifier la somme à débloquer (exemple : 10 000 euros) au moment du financement. Concrètement, c’est l’organisme financier qui se charge de tout dans ce type de dossier, il rembourse les crédits en cours et met en place le nouveau contrat, l’emprunteur a tout simplement besoin de fournir les documents  nécessaires au dossier. L’étude est gratuite et sans engagement.


Comprendre le regroupement de crédits en vidéo
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
On parle de nous dans la presse
L'express
France Culture
La voix du nord
Challenges