Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Rachat de prêt : Pourquoi il peut y avoir un trop perçu ?

Le rachat de crédit est une opération de banque permettant de solder par anticipation le capital restant dû d’un ou plusieurs financements afin de mettre en place un nouvel emprunt. Les sommes accordées à l’emprunteur par un ou plusieurs créanciers sont donc remboursées par anticipation.

Pour déterminer les montants à rembourser aux différents créanciers, la nouvelle banque se base principalement sur les derniers tableaux d’amortissement au moment de l’étude du projet. Et pendant ce temps l’emprunteur continue de rembourser ses échéances et donc le capital restant dû baisse.

Des nouveaux tableaux d’amortissement peuvent être demandés si le nouveau prêteur le juge nécessaire afin de mettre à jour le dossier avant le déblocage de fonds.

Toutefois, dans certains cas, la nouvelle banque peut se contenter uniquement des premiers éléments pour solder par anticipation les différents crédits en cours.

L’importance du tableau d’amortissement

Conséquence : les montants remboursés aux différents créanciers peuvent être plus importants par rapport aux montants que l’emprunteur doit réellement à ses créanciers. C’est le trop perçu..

Comme l’emprunteur continue à payer ses échéances même pendant le délai de traitement de son projet de rachat de prêt, le tableau d’amortissement n’est plus actualisé. Il faut donc bien conserver tous ces documents et preuves que les échéances ont été payées.

A noter que Solutis propose un outil de calcul gratuit qui permet de visualiser rapidement l’état en cours de l’amortissement du crédit concerné.

Rachat de crédit : que faire en cas de trop perçu ?

En cas de trop perçu dans le cadre d’un rachat de prêt, les anciens créanciers doivent rembourser la différence. En général le remboursement est effectué de manière automatique.

En cas de retard dans le remboursement nous vous conseillons sans attendre et par écrit de contacter votre ancien établissement bancaire. Vous devez envoyer une lettre recommandée avec tous les justificatifs en demandant de rembourser les montants prélevés en trop.

Vous pouvez aussi contacter votre courtier Solutis qui a traité et suivi votre dossier pour obtenir de l’aide.

Pas de délai légal prévu

Même s’il n’y a pas de délai légal pour rembourser un trop perçu dans le cadre d’un remboursement anticipé, l’emprunteur qui n’obtient pas gain de cause après deux mois, peut solliciter l’aide du médiateur de son ancien établissement prêteur.  Il y en a un médiateur dans chaque banque.