Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

L’agriculteur peut faire un rachat de ses crédits personnels

Un agriculteur peut demander un rachat de crédits mais les dettes personnelles et professionnelles seront bien dissociées. Dans ce cas Il est possible de reprendre les crédits personnels : consommation, immobiliers, LOA, LLD, crédit renouvelable, défiscalisation, travaux….

Le traitement de la demande de rachat de crédits personnels de ce professionnel de l’agriculture sera très classique : il sera demandé de présenter les trois dernières déclarations de bénéfices agricoles. Mais attention les revenus issus de l’exploitation ne seront pas pris en compte par les banques, ni même les garanties.

Le rachat de crédit des prêts personnels permettra d’équilibrer les finances en diminuant les mensualités.

Il est parfois demandé que le conjoint de l’agriculteur ait des revenus pérennes et non liés à l’exploitation pour obtenir plus facilement l’accord de la banque.

Qu’en est-il des crédits professionnels ?

Qu’ils soient cultivateurs, viticulteurs ou éleveurs, les agriculteurs sollicitent très souvent les emprunts bancaires afin de financer l’achat de leur matériel ou tout simplement pour renouveler leur part de machines agricoles. Pour financer ces types d’achats, les banques ont développé des offres spécifiques aux besoins des agriculteurs et des professionnels de l’agriculture. Ainsi, ces profils d’emprunteurs bénéficient des conditions de financement particulières.

Les différents crédits professionnels d’un agriculteur sont :

  • des prêts bonifiés avec l’aide de l’Etat comme les prêts moyen terme spéciaux jeunes agriculteurs pour des jeunes entre 18 et 40 ans, cofinancés par un fonds européen (FEADER) ; les prêts moyen terme spéciaux Cuma ou Gaec, les prêts calamités pour perte de récolte ou de fonds…
  • le crédit-bail pour financer le matériel agricole. C’est une location à durée déterminée assortie d’une option d’achat
  • des prêts pour l’investissement agricole (renouvellement et acquisition de matériels, modernisation de l’exploitation ou de l’équipement professionnel…)
  • des crédits à court terme pour faire face à des besoins de trésorerie et aux besoins d’exploitation
  • Des garanties seront demandées par la banque comme une caution personnelle ou une garantie réelle (hypothèque, nantissement pour véhicules et matériels, warrant agricole)

Agriculteurs : le rachat de crédits avec Solutis

La situation de chaque personne étant unique, un conseiller personnel étudiera en détail votre demande et vous accompagnera à chaque étape de votre regroupement de crédit.

La simulation et l’étude de votre dossier sont totalement gratuites et sans engagement. N’hésitez pas à nous contacter.