Domotique, crédit d’impôt et financement

Domotique, crédit d'impôt

L’installation d’équipements pour la domotique peut faire l’objet d’un crédit d’impôt, le ménage peut également recourir à des financements classiques comme le prêt à la consommation mais aussi à d’autres inattendus comme le regroupement de prêts. Point sur le financement de la domotique.

Les aides financières pour la domotique

Les équipements de la domotique apportent un certain confort de vie dans la gestion de ses équipements mais permet également de réaliser des économies d’énergie en ayant une meilleure gestion du chauffage, de l’éclairage ou encore de la sécurité de la maison.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est en lien direct avec certains équipements de domotique, le site du gouvernement fournit justement une liste complète des appareils concernés. Ce crédit permet de bénéficier d’une réduction d’imposition de 30%.

L’éco prêt à taux zéro répond également à ce besoin de financement puisque les conditions d’accès sont sensiblement proches du crédit d’impôt, les intérêts étant cependant payés par l’état.

Enfin, les travaux concernés par la réalisation d’économie d’énergies sont éligibles à la TVA réduite, c’est-à-dire une taxe de 5,5% au lieu de 20%. C’est uniquement valable pour de l’installation d’équipements domotiques faisant l’objet du crédit d’impôt (chauffage, volets, etc…). A savoir que la FFD (Fédération Française de Domotique) tente de favoriser l'accès aux aides financières et de répertorier les professionnels pouvant réaliser les travaux (en savoir plus).

Les financements classiques et alternatifs de la domotique

Si les aides permettent de financer une partie des équipements de la domotique, il faut bien souvent compléter par ses propres moyens (épargne, revente d’un bien) ou par le biais d’un prêt bancaire. Pour cela, il existe deux solutions, la première est de recourir au crédit à la consommation ou prêt personnel, cela permet de lisser l’investissement et de bénéficier d’un montant adapté aux travaux.

L’autre solution, moins connue, est de se tourner vers le regroupement de crédits car avec des emprunts en cours de remboursement (notamment le prêt immobilier), il peut être compliqué de cumuler une nouvelle mensualité. Le regroupement de prêts permet de rassembler les différents emprunts en un seul et d’ajouter un montant affecté à un projet comme par exemple l’installation d’équipements de domotique.

Le recours à un crédit ou un regroupement de crédits reste sous réserve d’acceptation par l’organisme financier.


Comprendre le regroupement de crédits en vidéo
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis