Définition balance bancaire

La balance bancaire, basée sur l’étude des derniers relevés de compte, se révèle être le moyen le plus efficace pour un établissement de rachat de crédit ou une banque d’évaluer la solvabilité de l’emprunteur.

Le calcul de la balance bancaire

Très souvent utilisée par les établissements spécialisés en regroupement de crédits, la balance bancaire va principalement porter sur l’analyse des comptes et des derniers relevés de l’emprunteur.

Le but est de définir l’écart entre les recettes et les dépenses, en analysant les opérations créditrices et débitrices dans le compte de l’emprunteur sur les derniers mois. Avec ces données, l’établissement prêteur pourra déterminer si l’emprunteur est capable de faire face aux dépenses courantes et exceptionnelles, ainsi qu’au remboursement de ses mensualités. Pour définir cette balance, on applique aux 3 derniers relevés de compte de l’emprunteur la formule suivante :

Balance bancaire = Solde début de mois + revenus réguliers + revenus exceptionnels – dépenses courantes – dépenses exceptionnelles – solde fin de mois

La balance bancaire est-elle un critère bloquant ?

Les établissements prêteurs accordent une importance certaine à la balance bancaire de l’emprunteur car l’opération de regroupement de crédit doit avant tout permettre de retrouver des mensualités adaptées aux revenus.

Dans certains cas, la banque peut envisager un financement si la balance bancaire est négative. Cependant, le montage du dossier devra être irréprochable car il peut influencer la décision du prêteur. C’est pourquoi il est intéressant de déléguer son rachat de crédit à un intermédiaire bancaire spécialisé qui s’occupera de toutes les démarches et qui possèdent des relations de confiance avec ses différents partenaires bancaires.


Comprendre le regroupement de crédits en vidéo
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
On parle de nous dans la presse
Les Echos
Le Figaro
L'express
France Culture
Challenges
La voix du nord