• Pour souscrire un crédit, la banque peut demander à l’emprunteur de fournir des documents. Ces différents éléments vont permettre au prêteur de juger la situation de l’emprunteur pour accorder ou non le financement. Selon le crédit souscrit et la situation du demandeur, les documents nécessaires à la constitution du dossier peuvent être différents.

La constitution du dossier, une étape importante lors d’un financement ?

Toute demande de crédit prend son départ dans la constitution du dossier de financement. Pour un rachat de prêt ou tout autre emprunt, elle reste une étape indispensable pour le demandeur comme pour le prêteur, elle mérite une attention toute particulière. Du côté de l’emprunteur, elle lui permet de formuler sa demande de crédit auprès des organismes bancaire. Pour les banques, son importance repose sur l’évaluation de celui-ci. Il permet aux prêteurs d’apprécier la situation d’un demandeur sous plusieurs aspects et qui se baseront sur ses justificatifs pour apporter la réponse adéquate.

Pour que la demande de financement soit accordée, l’élaboration du dossier doit se faire avec sérieux pour rassembler toutes les pièces pouvant jouer en la faveur de l’emprunteur. Si les banques sont rassurées sur les capacités du souscripteur à rembourser son emprunt, alors les chances d’obtention seront plutôt favorables.

La constitution du dossier est importante mais pas seulement

Une fois le dossier réceptionné par votre organisme de crédit, il n’est pas assuré qu’une réponse positive aboutit à votre demande. Fourni par l’emprunteur, la banque va analyser minutieusement les documents pour un crédit consommation, un rachat de crédit ou un crédit à l’habitat…. Certains éléments peuvent remettre en doute l’octroiement d’un crédit.

Parmi les motifs de refus, la situation professionnelle peut être décisive. En effet, les organismes bancaires sont regardants sur votre capacité de rembourser l’argent emprunté. Elle peut émettre des doutes si les sources de revenus sont jugées instables notamment pour les contrats dits « précaires » comme les CDD ou les intérimaires. Il peut être plus difficile d’obtenir un financement comme un prêt immobilier sans un CDI, car ce contrat assure un revenu fixe et une sécurité de l’emploi.

La composition de votre budget peut influencer la décision de la banque. L’emprunteur doit détenir un reste à vivre décent afin de pouvoir vivre convenablement. De ce fait si le niveau de charge de crédit est bien supérieur au reste à vivre, alors la banque peut juger risqué, pour elle comme pour le demandeur, d’accorder le prêt. Le taux d’endettement de l’emprunteur est important, le prêteur se base sur le niveau d’endettement du demandeur dans sa décision d’octroyer le crédit. Ainsi il est peu probable que la banque accepte la demande si la part allouée au remboursement des créances accapare une grande partie du budget.

A savoir que le taux d’endettement maximum est souvent fixé à 35%. Concrètement, le remboursement des mensualités peut représenter au maximum un peu plus d’un tiers du budget du demandeur.

Pour finir, le comportement du souscripteur joue un rôle dans la décision de la banque. Elle sera peu encline à octroyer un financement à une personne qui présente régulièrement des incidents de paiement car ces irrégularités représentent un risque important de défaut de remboursement.

information-button
Obtenez rapidement un résultat de faisabilité pour regrouper vos prêts
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Faire appel à un courtier : un atout pour la constitution de votre dossier ?

Vous pouvez mandater un professionnel en opération bancaire, aussi appelé courtier, pour s’occuper de la constitution de votre dossier. Formé pour accompagner les clients, de la demande de crédit à la signature du contrat, ses capacités d’expert lui permettent de comprendre vos besoins et de s’assurer que l’offre soit adaptée à votre situation. En charge de votre dossier, il mettra en avant les points forts et négociera les meilleures conditions possibles.

Avoir recours au service d’un courtier entraine des coûts supplémentaires que sont les frais de mandat, ou frais de courtage. Il est conseillé de prévoir cette dépense avant de faire appel à ce professionnel en opération bancaire.

Rédigé par Mathieu Dubuffet - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 09/10/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits