Quand faut-il vendre en viager ? À partir de quel âge ?

La vente en viager est une opération immobilière qui connaît un nombre d’adeptes grandissant chaque année. Le principe est le suivant : le vendeur, aussi appelé crédirentier, accepte de céder sa propriété à un acheteur, assimilé à un débirentier. Selon le type de viager, généralement, un capital initial appelé bouquet est versé à l’acte de vente puis une rente, souvent mensuelle, est également due, durant la période de vie du vendeur.

Si la vente en viager est plutôt prédisposée pour les personnes à la retraite et d’un certain âge, faut-il vendre en viager à 65 ans ou plus, vers ses 85 ans par exemple ? En effet, la limite maximale ou encore le bon moment pour mettre votre maison en viager peut paraitre flou à vos yeux. Ainsi, la rentabilité optimale pour une opération de viager est obtenue vers le 70ème anniversaire du vendeur. En effet, à cet âge, le viager est intéressant pour deux raisons :

  • Le premier est qu’en procédant à une vente en viager à 70 ans, le vendeur pourra suffisamment profiter de sa rente pour améliorer sa situation personnelle ou encore disposer d’une somme d’argent pour un besoin identifié. Aussi, elle ne sera imposée qu’à hauteur de 30 %.
  • Le second est quant à lui est en lien avec l’acheteur, plus facile à trouver. En principe, à cet âge, l’opération sera suffisamment rentable et intéressante financièrement pour qu’un débirentier se place et souhaite faire l’acquisition du bien immobilier en question.

Quel est l’impact de l’âge sur une vente en viager ?

Bien que le cadre légal n’impose aucun âge maximal ou minimal, cela signifie que cette transaction pourrait, en principe, être effectuée à 65 ans comme à 90 ans. Néanmoins une vente en viager réalisée trop tôt ou trop tard, pourrait ne pas permettre au propriétaire vendeur de profiter du plein potentiel des avantages de cette opération et limiter les chances de vente.

Une mise en viager avant 65 ans impliquerait le versement d’une rente sur une période importante et donc peu incitatif pour trouver un investisseur. De la même manière, une vente viagère réalisée à un âge avancé sera tout aussi dissuasive car le taux de rente viagère, c’est-à-dire le coût de la rente sera particulièrement élevé.

Pour rappel, le coût d’un viager est calculé à partir de l’espérance de vie du vendeur. Ainsi comme expliqué juste avant, plus l’âge est considéré comme avancé plus la rente est élevée. Naturellement, cela se justifie en grande partie par la période de vie estimée beaucoup plus courte pour verser le capital dû. Dans ce sens, une vente en viager se basant sur une espérance de vie plus longue aura pour effet de diminuer le montant de la rente versée.

En considération de ces différents paramètres, une vente en viager exige de trouver le bon compromis autant pour le crédirentier comme le débirentier. C’est pourquoi, la plupart des personnes envisagent et décident de mettre leur bien en viager à l’âge de 70 ans.

Notre conseil d'expert :

Cependant, toute situation est propre à chacun. Si bien souvent un viager est préférable entre 70 et 80 ans, il est tout à fait possible de procéder à une vente viagère à partir de 65 ans. Solutis et ses partenaires sont en capacité de proposer une vente en viager sur-mesure et adaptée à tous vos besoins. N’hésitez pas à prendre contact avec nos experts en la matière pour être conseillé et orienté sur les meilleures modalités pour votre opération immobilière.

Quels sont les avantages de mettre son bien en viager à 70 ans ?

En résumé, la vente en viager permet à un propriétaire, souvent sénior, d’accéder à un coup de pouce financier notamment quand le coût de ses besoins augmente. En effet, ce dernier peut décider de rendre liquide son patrimoine immobilier, grâce à un acheteur qui versera, selon les modalités et les besoins, en seule fois un bouquet représentant 100 % de la valeur de bien ou alors selon une répartition entre un bouquet plus faible et une rente mensuelle.

En général, la vente en viager est considérée plus adaptée pour les propriétaires de 70 ans car elle peut prendre plusieurs formes en fonction des attentes et des souhaits de celui-ci. En ce sens, 3 types de viager sont possibles :

  • Le viager occupé, où le vendeur continue de vivre dans son logement jusqu’à son décès ;
  • Le viager libre, où l’acheteur est libre d’emménager dans ce dit bien ou de le proposer à la location ;
  • Le viager à terme, où la durée de la rente est fixée avant le décès du vendeur et sera effective jusqu’à son terme.

 L’un des avantages de la vente en viager à 70 ans est que le propriétaire vendeur est libre de privilégier plus une forme que l’autre en fonction de sa situation.

Pour ainsi dire, le réel levier de cette opération immobilière est la capacité de restaurer un certain niveau de ressources financières en rendant liquide sa maison ou son appartement. Grâce au renouveau de sa santé financière, le sénior profitera d’un confort de vie bien meilleur au quotidien grâce au versement d’une rente chaque mois.

Ces fonds pourront servir par exemple à payer une aide à domicile pour aider dans les tâches de tous les jours, un voyage comme une croisière ou encore le financement de travaux pour rénover le bien en question et le rendre donc plus adapté à la santé et au vieillissement du vendeur.

Comment mettre en place un viager à l’âge de 70 ans facilement ?

Vous souhaitez procéder à la mise en vente en viager de votre bien, alors vous pouvez faire confiance à Solutis. Courtier avec plus de 20 ans d’expérience, nous sommes en capacité de proposer des solutions adaptées à vos besoins pour permettre la concrétisation de tous vos projets.

Les étapes d’une vente en viager par un de nos partenaires sont simples et rapides. La première est la rédaction d’un acte notarié pour valider la vente du bien auprès d’un notaire, avec qui nous vous mettrons directement en relation. De cette manière, les fruits de la vente, c’est-à-dire le bouquet et la rente seront versés sous peu. À ce moment, vous êtes libre d’user du bien comme des fonds comme vous le souhaitez, tout en respectant les modalités du contrat signé au préalable. Le bien reviendra à l’acheteur à votre décès ou lors de votre départ.

Pour entamer dans les moindres délais l’étude de votre projet de viager, alors une demande sur notre formulaire avec vos informations permettra à un conseiller de vous recontacter. Après un point sur votre situation, votre dossier sera envoyé à nos partenaires spécialisés dans la vente viagère.  

Jonathan Hector

Rédigé par Jonathan Hector - Rédacteur confirmé de Solutis

Publié le 06/03/2023