Hébergés à titre gratuit : c’est possible de racheter vos crédits

Que l’on soit hébergé à titre gratuit par son concubin de façon durable ou par sa famille, cela n’empêche pas de faire racheter ses crédits en cours. Les établissements bancaires s'adaptent à la situation de chaque emprunteur, en leur proposant des offres de regroupement de prêts ajustées en respectant certaines conditions.

Attention : certains établissements de crédit sont très attentifs dans l’étude du dossier au fait d’être hébergé par un tiers (type concubin ou ami) ou par la famille (parents) et ne proposent pas alors les mêmes solutions.

Rachat de crédit hébergé : quelles sont les conditions requises ?

Pour bénéficier d’un rachat de crédit quand on est hébergé, il faut être salarié en CDI depuis plus d’un an et de ne pas être inscrit au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP).

Quelle est la contrepartie de l’absence de loyer pour les banques ?

Les établissements de crédits prennent en compte la situation d’hébergé dans leur évaluation et appliquent aussi un loyer fictif, c'est-à-dire un montant de loyer que l'emprunteur devrait avoir à payer s'il était locataire.

Cet élément est pris compte pour évaluer la réelle capacité de remboursement du demandeur. En somme si l’emprunteur devait payer un loyer, arriverait-il à rembourser aussi la mensualité du crédit ?

L’évaluation du loyer fictif pour un hébergé est différent en fonction des établissements bancaires, variant entre 300 et 500 euros fourchette haute (dans une grande ville comme Paris par exemple). D’autres établissements bancaires optent pour une part en pourcentage des revenus.

Une attestation d’hébergement sera demandée

Lors d’un rachat de crédit l’organisme bancaire demande une attestation d’hébergement à titre gratuit pour les hébergés. Ce document doit être rédigé et signé par l'hébergeur. Celui-ci certifie sur l'honneur que l'hébergé est domicilié chez lui. Pour être valable, cette attestation doit être accompagnée d'un justificatif d'identité de son signataire.

Être hébergé par son employeur

Il est possible de racheter les crédits des hébergés par l’employeur qu’il soit public ou privé, avec les mêmes conditions que les hébergés à titre gratuit. Un employé peut être logé par son employeur, qu’il soit public ou privé (comme les militaires, sapeurs-pompiers, gendarmes, concierges, jardiniers, gardiens de résidence logé ou encore les employés en restauration-hôtellerie …). L’employeur prend en charge intégralement ou en partie le loyer.

Ce logement « gratuit » est considéré par le fisc comme un avantage en nature ou en espèces. Le montant du loyer payé va entrer en compte dans le calcul du revenu imposable au titre de l'impôt sur le revenu.

information-button
Réduisez vos mensualités en regroupant vos crédits et financez vos projets
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›