• Pour faire l’acquisition d’un nouveau véhicule neuf ou d’occasion, le prêt auto est souvent l’option préférée par les emprunteurs. Néanmoins, pour des raisons financières ou personnelles vous souhaitez faire machine arrière et revenir sur votre décision. Mais est-il possible de se rétracter voire d’annuler tout simplement le contrat de crédit auto une fois signé ? Voici quelques éléments de réponse.

Quel est le délai de rétraction pour un crédit auto ?

Si vous venez de signer votre contrat de prêt auto, vous engageant alors à rembourser le capital emprunté, sachez que vous possédez une courte période pour vous désengager : il s’agit du délai de rétractation. Dans le cadre d’un crédit auto, vous pouvez invoquer le droit de vous rétracter concernant le financement de votre voiture. Mis en place grâce à la loi Hamon votée en 2014, un emprunteur possède un délai de 14 jours dit calendaires pour contacter la banque et évoquer son souhait de se rétracter.

Attention, ce droit n’est que temporaire et ne peut être exercé qu’à partir du moment où votre prêteur a réceptionné votre contrat de prêt auto. Au-delà de cette période, c’est-à-dire des 14 jours passés, vous ne serez plus en mesure de vous rétracter concernant le remboursement de votre voiture et devrez alors honorer les mensualités prévues dans l’échéancier.

Le délai de rétraction permet à un emprunteur, rencontrant un imprévu de dernière minute compromettant sa capacité à rembourser le prêt auto en question, d’annuler les termes du contrat et donc de ne plus être soumis à l’amortissement du capital. Qui plus est, cette procédure est souvent sans frais.

Notre conseil d'expert :

Si des intérêts étaient prévus après la signature du contrat et le moment où vous décidez de vous rétracter notamment si un déblocage des fonds a eu lieu, la banque peut demander qu’ils soient dus.

Quelles sont les raisons d’une annulation d’un contrat de crédit auto ?

La souscription comme l’annulation d’un contrat de crédit auto ne doit pas être prise à la légère. En effet, ces procédures engagent la responsabilité de l’emprunteur notamment d’un point de vue financier. Cependant, lors de scénarios bien spécifiques la résiliation peut être nécessaire dans l’intérêt de son souscripteur.

Tout d’abord, suite à un incident la santé financière du demandeur peut se dégrader, dans ces conditions maintenir le remboursement du prêt auto en question pourrait entrainer des difficultés à honorer ses mensualités. À juste titre, la rétraction est préférable dans ce cas de figure. Ainsi, l’emprunteur ne posséderait plus aucune obligation financière vis-à-vis de l’établissement prêteur. Il pourra alors envisager un nouvel emprunt une fois sa situation personnelle rétablie et plus en adéquation avec la souscription d’un crédit auto.

Sinon, la rétractation peut être une alternative pour revenir sur sa décision si vous considérez qu’elle mérite de l’être. Plusieurs raisons peuvent mener à ce choix : une incertitude sur le véhicule choisi, une meilleure opportunité chez un autre concessionnaire ou tout simplement une envie de renoncer à un achat que vous ne jugez plus nécessaire.

De la même manière, si vous considérez que l’enveloppe accordée est insuffisante pour couvrir l’acquisition mais aussi les frais annexes (comme l’entretien, la livraison, l’assurance auto, le carburant ou encore l’installation d’une borne pour un modèle électrique ou hybride), alors il peut être préférable d’annuler ce contrat et prévoir un emprunt plus important.

Attention :

Pour tout financement bancaire comme un crédit auto, il est conseillé de bien budgétiser son projet en amont afin d’éviter les mauvaises surprises. Un conseiller Solutis peut vous aider à la constitution de projet ainsi qu’à la réalisation de plusieurs simulations pour mieux visualiser les effets de cette future opération.

Impossible d’annuler un crédit auto : comment faire ?

Comme expliqué précédemment, une fois les 14 jours calendaires écoulés, il vous sera impossible d’exercer un quelconque délai de rétractation et de vous désengager des termes du contrat de prêt auto. Si des difficultés économiques apparaissent, pouvoir se substituer au remboursement de cet emprunt pourrait être essentiel. Si l’annulation du contrat n’est plus possible, vous avez tout intérêt à envisager à le regrouper dans un rachat de crédit.

Cette opération consiste à rassembler les différents encours bancaires d’un emprunteur, laissant ensuite la place à un seul prêt avec de nouvelles conditions de remboursement. L’objectif derrière ce montage est que son bénéficiaire n’est plus à honorer plusieurs échéances mais une mensualité unique, révisée et adaptée à la situation budgétaire de l’emprunteur ayant sollicité le rachat de ses crédits.

Une fois le regroupement effectué, le contrat de prêt auto est alors clôturé, le souscripteur n’est donc plus tenu de rembourser son crédit auto conformément aux modalités signées. Une sortie face aux difficultés économiques est envisageable grâce à cette nouvelle optimisation et répartition du budget.

Vous souhaitez faire racheter le plus rapidement possible vos prêts en cours dont votre crédit auto, Solutis s’occupe de toutes les démarches. En effet, spécialiste du rachat de crédit, un conseiller peut prendre en charge votre demande et préparer votre dossier en vue de le présenter à notre réseau de partenaires. Celui-ci défendra vos intérêts et négociera en votre faveur les meilleures conditions pour regrouper vos crédits.

Pour être contacté dans les moindres délais, la complétude d’un formulaire de demande est nécessaire, cette étape prend moins de 3 minutes à finaliser.

Jonathan Hector

Rédigé par Jonathan Hector - Rédacteur confirmé de Solutis

Publié le 12/04/2023

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite Demande de rachat de crédit

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience