La difficulté d’obtenir un crédit immobilier sans apport personnel

Obtenir un prêt immobilier sans apport, c’est un peu ce que beaucoup d’acheteurs désirs. De nos jours, les banques sont de plus en plus frileuses à l’idée d’accorder un prêt à une personne qui ne dispose pas d’une certaine somme d’argent. En effet, l’apport représente une garantie pour l’organisme bancaire ou de crédit, c’est, en quelque sorte, un signe de sérieux qui montre l’engagement de l’emprunteur.

La plupart des gens pensent qu’il est impossible d’obtenir un crédit immobilier sans verser de l’argent, pourtant sachez que c’est possible, à condition, bien sûr, d’avoir un dossier solide. Votre profil emprunteur doit donc être de qualité. Par ailleurs, il faut également vérifier votre taux d'endettement et votre capacité d'emprunt pour savoir si vous êtes éligible à un crédit immobilier ou non. Si vous avez un dossier de surendettement en cours ou que vous êtes fiché à la Banque de France, vous ne pourrez tout simplement pas souscrire de financement.

Mais au final, que représente un apport exactement ? Concrètement, il s'agit d'une somme d'argent économisée servant à réduire le capital que doit débloquer la banque. Sa constitution est un signal positif montrant qu’un foyer a été en capacité d’épargner sur plusieurs années. Cet apport personnel doit représenter environ 10 % du coût d’achat d’un logement.

Cet argent sert surtout à payer les frais d'opération, qui sont compris entre 8 et 10 % du prix d'achat d'un bien immobilier ancien ou aux alentours de 2 % d'un bien neuf. Pour les banques, cet apport est donc très important. D'ailleurs, à ce propos, sachez qu'il existe des prêts immobiliers à 110 % qui permettent de financer à la fois le bien immobilier et les frais de notaire. Il s’agit tout simplement du principe d’un crédit sans apport.

Négocier son crédit immo sans apport grâce à une situation financière stable et de hauts revenus

Le meilleur moyen de pouvoir obtenir un prêt immobilier sans débourser d’argent au départ est de toucher des revenus réguliers et plutôt élevés. Être en CDI est souvent une obligation pour que les établissements bancaires puissent avoir confiance en vous, surtout si vous n’avez pas d’apport. Se voir accorder un crédit immobilier à 110 % avec une situation professionnelle qui n’est pas stable est donc peu envisageable.

Par conséquent, si vous voulez augmenter vos chances d’avoir un accord, vous devrez absolument avoir une situation financière et professionnelle régulière et stable. L’ancienneté du CDI est aussi un plus pour votre demande de crédit à l’habitat sans apport. Une banque fera certainement plus confiance à un couple en CDI depuis plusieurs années dans les mêmes entreprises qu’à un foyer où les membres sont en CDD ou en intérim. Ce sont des critères bancaires qui vont réduire les risques de non-remboursement d’un emprunt. Avec une bonne gestion de ses comptes en banque, des revenus réguliers et un contrat pérenne, ces éléments vont rassurer les organismes de crédits et les établissements bancaires. Si votre situation est concordante avec ces exigences au niveau de la qualité du profil emprunteur, vos chances d’obtenir un prêt immobilier sans apport vont augmenter.

Les établissements bancaires sont aussi très sensibles au taux d'endettement et à la capacité d'emprunt d'un foyer. En effet, depuis le 1er janvier 2022, pour souscrire un crédit destiné à l’achat d’un logement, le taux d'endettement d'un foyer ne doit pas dépasser 35 %. Ainsi, plus ce taux est faible, en tenant compte dans le calcul de la mensualité du prêt demandé, plus les banques seront susceptibles de vous accorder le financement. En cas de baisse des revenus du foyer après avoir emprunté le prêt sans apport, un faible taux d’endettement contribue à atténuer les difficultés à rembourser les mensualités a posteriori.

Pourquoi opter pour un crédit immobilier de courte durée pour emprunter sans un apport ?

Une autre méthode, qui permet d’accroître les chances d’obtention du prêt immobilier sans avoir versé un apport personnel, est de choisir une durée de remboursement assez courte. Généralement, un crédit immobilier se rembourse sur 15, 20 ou 25 ans. En choisissant une durée plus courte, les banques et les organismes de crédits seront plus susceptibles de vous accorder votre prêt puisqu’ils ne s’engageront pas avec vous sur le long terme. Leur exposition au risque sera effectivement réduite.

Si votre dossier n’est pas parfait, choisir un prêt immobilier avec une courte durée de remboursement peut être une solution envisageable pour vous. De cette manière, vous aurez plus de certitudes à pouvoir rembourser votre crédit jusqu’à la fin du contrat. D’un autre côté, l’établissement prêteur prendra moins de risques sur votre dossier, même si vous n’avez pas d’apport à effectuer dans l’opération.

Négociez la souscription d’autres produits bancaires à défaut d’avoir un apport personnel

C’est un fait, lorsque vous faites un achat, quel qu’il soit, la plupart des commerçants vont vous proposer de faire un achat complémentaire, que ce soit une coque pour le smartphone que vous venez d’acheter, une extension de garantie pour votre nouvelle télévision… Pour les crédits immobiliers, c’est un peu le même principe.

Si vous vous tournez vers une banque, le fait de souscrire d’autres produits bancaires et d’assurances peut faire pencher la balance en votre faveur. Le conseiller peut parfois conditionner l’accord d’un prêt immobilier sans un apport personnel si vous signez un contrat d’assurance auto, une MRH ou tout autre placement d’épargne par exemple. Ces produits vont permettre à la banque de bénéficier de possibles revenus complémentaires, tout en vous fidélisant davantage.

Bien évidemment, il ne faut pas prendre pour prendre. Si vous acceptez les propositions du banquier, assurez-vous qu’ils vous seront réellement utiles et avec un bon tarif. Il ne sert à rien de payer des frais pour des produits dont vous n’avez pas l’usage.

Comment comparer les offres de prêt immobilier sans apport avec un courtier ?

Si vous voulez trouver un prêt immobilier sans mettre d’apport personnel dans l’opération, mais que vous ne savez pas trop vers quel établissement vous tourner, vous avez toujours la possibilité de faire appel à un courtier. Quand on veut souscrire un crédit pour une transaction immobilière, il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte : la gestion des comptes, le taux d’endettement, votre capacité d’emprunt, la durée de remboursement, le TAEG, les frais d'opération… Si vous n’avez pas le temps ou les connaissances dans ce domaine, le courtier peut s’en charger à votre place.

Le rôle du courtier est de comparer toutes les offres afin de vous trouver le prêt immobilier avec le meilleur taux, tout en faisant son maximum pour faire passer votre dossier auprès de ses partenaires bancaires. Le courtier se porte, en quelque sorte, garant pour vous. À savoir que le métier de courtier a gagné en popularité depuis quelques années et de plus en plus de personnes font appel à leurs services.

En faisant appel à un courtier en crédit immobilier, vous gagnerez ainsi beaucoup de temps et vous vous épargnerez toutes les démarches administratives fastidieuses et rébarbatives. Chaque établissement peut avoir ses propres conditions de financement, en comparant les offres le courtier peut trouver une banque qui accepte de financer votre prêt immobilier sans apport.

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir