• Si l’emprunteur est en CDI avec une période d’essai, cette situation reste plus favorable que la détention d’un CDD. Néanmoins, les établissements prêteurs accordent plus facilement les demandes de crédit immobilier, de prêt personnel ou de rachat de crédit si la mise à l’épreuve est finalisée et que le CDI est entièrement validé par l’employeur. Explication.

Souscrire un prêt immobilier avec un CDI en période d’essai : c’est possible ?

Vous venez de décrocher un emploi avec un contrat à durée indéterminée (CDI) et vous souhaitez en profiter pour financer l’achat d’un bien immobilier avec un prêt bancaire ? Bonne nouvelle, votre situation professionnelle va vous aider à présenter un dossier solide. Toutefois, il est recommandé d’attendre que la période d’essai de votre CDI prenne fin avant de faire une demande de crédit immobilier, quel que soit l’établissement bancaire.

En effet, le financement d’un projet à l’habitat est un engagement important qu’une banque va généralement accorder sur 10 à 25 ans. Pour qu’elle s’assure que vous soyez solvable et en capacité de rembourser vos mensualités, elle va vérifier que vous disposez de revenus stables et réguliers. Bien qu’en étant en CDI, en vous retrouvant en période d’essai vous êtes exposé au risque que votre employeur ne valide pas votre contrat de travail. Si l’employeur ne la valide pas, vous pouvez donc vous retrouver au chômage du jour au lendemain et ne plus avoir une capacité de remboursement suffisante pour verser sans difficulté une mensualité de prêt immobilier.

Il est donc préférable d’attendre la fin de votre période de mise à l’épreuve, d’une durée comprise entre 3 à 6 mois, et la validation définitive de votre CDI pour souscrire un crédit immobilier. Vous pouvez en tirer deux avantages :

  • d’une part, cela vous permettra de négocier plus facilement et plus rapidement un accord ;
  • d’autre part, il est probable que vous décrochiez un meilleur taux d’intérêt si votre période d’essai est terminée, ce qui va réduire le coût total de l’opération.
Bon à savoir :

Si vous êtes à la fois en période d’essai et en CDD, il vous sera très difficile de recevoir une offre de prêt immobilier. La seule solution est de présenter un dossier avec un co-emprunteur en CDI dont la mise à l’épreuve est achevée. Toutefois, pour calculer la capacité d’emprunt ainsi que le budget d’achat de votre foyer, seuls les revenus de votre conjoint seront comptabilisés.

Est-il possible d’obtenir un crédit consommation en période d’essai ?

A l’issue de votre période d’essai, vous aurez beaucoup plus de simplicités à trouver une banque pour financer vos projets d’achat de biens et de services à la consommation.

En effet, la souscription d’un crédit à la consommation réclame de présenter une bonne situation professionnelle à la fois pour augmenter vos chances d’avoir un retour positif d’une banque et profiter du taux d’intérêt le plus bas.

Que vous souhaitiez emprunter un prêt personnel sans justificatif, un crédit auto, un prêt travaux ou encore un crédit renouvelable, il est préférable de patienter durant les quelques mois que va durer votre période d’essai avant d’effectuer une demande de crédit conso.

Sinon, il est conseillé de posséder un co-emprunteur ayant un contrat en CDI et dont la période est finie pour effectuer une demande de crédit consommation. En effet, les banques seront plus rassurées de voir qu’au moins un des deux emprunteurs dispose d’une situation professionnelle stable et des revenus réguliers assurés par son contrat de travail.

La période d’essai pour un rachat de crédit : qu’en est-il ?

Que vous fassiez un regroupement de crédit à la consommation ou hypothécaire, il faudra que vous soyez en CDI avec une période de mise à l’épreuve terminée si vous êtes seul ou qu’au moins votre conjoint soit pleinement en CDI pour emprunter cette opération.

En ce qui concerne la situation professionnelle, les modalités d’octroi du rachat de crédit sont donc similaires à celles du crédit immobilier ou d’un crédit consommation. Il est par conséquent vivement conseillé d’attendre la fin de la période d’essai puis de réaliser votre demande.

Si votre dossier n’est pas recevable dans l’immédiat par nos partenaires bancaires spécialisés dans le regroupement de prêts, il peut être ajourné pour être représenté dans un délai minimum de 3 mois. Évitez ainsi d’en faire la demande au 2ème ou au 3ème mois de votre période d’essai par exemple car cela risque d’occasionner un ajournement. Attendez plutôt de confirmer votre CDI.

Souscrire un crédit en période d’essai : quelles sont les conditions à respecter ?

Qu’il soit question d’un prêt immobilier, un crédit consommation ou encore un rachat de crédit, l’obtention d’un accord peut être complexe si vous êtes en période d’essai. En effet, le manque de stabilité dans le profil professionnel de l’emprunteur peut refroidir certaines banques, car si ce dernier ne parvient à valider définitivement son embauche, cela peut affecter ses revenus et donc augmenter le risque d’une défaillance lors de la durée de remboursement.

Toutefois, si le fait d’être en période d’essai rend plus difficile la négociation d’un prêt, cela n’est pas forcément impossible. Dans ces conditions, il est recommandé de monter un dossier solide en respectant un certain nombre de critères essentiels aux yeux de la banque :

  • Avoir des revenus réguliers et suffisants pour honorer les mensualités futures ;
  • Ne pas présenter de découvert bancaire ;
  • Avoir un taux d’endettement faible, ne pas dépasser 35 % après cette opération ;
  • Détenir une gestion irréprochable de ses comptes ;
  • Avoir une capacité d’épargne ;
  • Présenter un apport personnel ;
  • Avoir un co-emprunteur en CDI.

Si vous respecter la majorité de ses conditions alors il est envisageable de convaincre une banque en vue de souscrire un prêt conso ou un crédit immobilier, mais également de négocier des conditions d’emprunts plus attractives comme un taux d’intérêt bas.

Faire un crédit pendant la période d’essai : pourquoi contacter un courtier ?

Quelle que soit votre situation personnelle, il est recommandé de comparer les conditions de faisabilité et les taux proposés par plusieurs banques concurrentes pour espérer signer la meilleure offre de prêt.

Prochainement en CDI et un taux d’endettement raisonnable, vous allez bénéficier d’une offre rapide et au meilleur taux par rapport à votre profil. Pour faciliter ce travail de recherche de la proposition la plus favorable, vous pouvez passer par un courtier comme Solutis. Maitrisant les conditions de chaque offre, nos experts seront en mesures de trouver la solution adaptée à chaque profil et à leurs spécificités comme le fait d’être en période d’essai.

Grâce à notre intervention, vous aurez une offre dans un délai bien plus rapide et sans démarche puisque nous nous occupons du montage de votre dossier, de son examen puis de son envoi aux banques.

Bon à savoir :

L’intervention d’un courtier expert peut vous aider à trouver plus simplement une banque aux critères plus souples qui accepterait de financer votre demande de prêt même en étant en CDI avec une période d’essai non finalisée.

Les questions fréquentes sur l’obtention d’un crédit en période d’essai

Je viens de signer un CDI, puis-je obtenir un crédit ?

La stabilité de la situation professionnelle de l’emprunteur est un facteur important aux yeux des banques. Ainsi, si vous venez de signer un CDI, alors vous aurez plus de chances d’obtenir une réponse positive de la part du prêteur pour souscrire un crédit, surtout si vous avez validé votre période d’essai.

Avant d’entamer des démarches auprès d’un établissement bancaire, il est conseillé de vérifier si votre budget peut supporter une augmentation des charges avec le remboursement d’une mensualité supplémentaire.

Au bout de combien de temps de CDI peut-on souscrire un crédit ?

Vous venez d’être embauché en CDI et vous vous posez la question : quand sera-t-il possible de souscrire un emprunt ? La réponse est simple, les banques exigent de fournir généralement les 3 dernières fiches de paie pour constituer le dossier de l’emprunteur. De ce fait, après la signature d’un contrat en CDI, il est nécessaire d’attendre au minimum 3 mois pour pouvoir faire un prêt consommation (prêt auto, crédit travaux, prêt personnel), ou un crédit immobilier.

Est-il possible d’emprunter avec une promesse d’embauche en CDI ?

Légalement, rien n’empêche un emprunteur ayant reçu une promesse d’embauche de faire la demande d’un prêt. Néanmoins, les banques demanderont d’envoyer un document prouvant la prochaine embauche, et dans certaines situations exigeront qu’un co-emprunteur en CDI soit inclus dans le contrat de prêt. 

Combien de temps en CDI pour acheter une maison ?

Comme dans le cadre d’un crédit classique, la banque analysera le dossier de l’emprunteur et sa situation sur les 3 derniers mois pour calculer son éligibilité à un prêt immobilier. C’est pourquoi, il est recommandé d’attendre 3 mois après la signature de son CDI pour présenter un dossier solide et augmenter ses chances d’obtenir une réponse positive. 

Rédigé par Mathieu Dubuffet - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 07/06/2024

Financez vos projets personnels au meilleur taux

Demande de crédit conso

Votre offre rapide en moins de 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience