Carte bancaire : les raisons d’un refus d’un paiement sans contact

Carte bancaire : les raisons d’un refus d’un paiement sans contact

Retour sur les règles du paiement sans contact qui peuvent expliquer un refus chez un commerçant.

Des paiements quelquefois refusés

Le paiement sans contact avec la carte bancaire a fait sa niche en France. La technologie qui permet de payer en seulement quelques secondes en approchant une carte compatible près d’un Terminal de paiement électronique (TPE) fait un véritable tabac. Et les consommateurs de l’Hexagone se montrent très satisfaits de son utilisation au quotidien, notamment pour leurs petits paiements qui n’exigent plus de rentrer la carte et de taper le code confidentiel.

Mais parfois, il peut arriver que le dispositif de paiement du magasin affiche un refus, ce qui oblige à payer avec la carte bancaire de manière plus traditionnelle pour terminer la transaction. Le problème, c’est que les usagers n’ont pas toujours conscience des règles qui régissent le paiement sans contact, alors qu’il existe bien une limite d’opérations à son utilisation et un montant plafond.

Pourquoi un paiement sans contact est refusé ?

Concrètement, un sans contact qui ne fonctionne pas peut s’expliquer par plusieurs éléments au-delà d’un dysfonctionnement du terminal du professionnel. Déjà, il faut de toute évidence que la carte du titulaire intègre le sans contact, ce qui n’est pas systématique suivant le package détenu. Généralement, ces paiements rapides ne pas sont pas inclus sur les cartes à interrogation systématique du solde lors des opérations.

Il faut alors se tourner vers les cartes dites « classiques » qui possèdent des numéros crantés et dorés. Bien évidemment, le sans contact sera désactivé temporairement si le conseiller procède au blocage de la carte en cas d’un incident de compte, comme un solde négatif par exemple, au même titre qu’un paiement réalisé avec le code secret.

Si le titulaire a demandé expressément que le sans contact ne soit pas activé sur sa carte lors de sa fabrication, alors celle-ci devra être remplacée par une nouvelle compatible s’il souhaite y recourir. Grâce au développement des fonctionnalités dans les applications mobiles bancaires, les usagers sont cependant de plus en plus nombreux à pouvoir désactiver puis réactiver cette option à leur guise directement sur leur smartphone ou sur le web. En cas de refus, il faut donc vérifier que le sans contact n’a pas été désactivé manuellement auparavant.

Quel est le plafond pour un paiement sans contact ?

Dans un souci de sécurité, les établissements bancaires limitent le montant des paiements à 30 € par opération. Si le terminal affiche un palier supérieur, alors il faut obligatoirement insérer la carte pour rentrer le code. Toutefois, ce plafond de 30 € est appliqué pour toutes les cartes bancaires fabriquées depuis le 1er octobre 2017. Toutes les autres émises avant cette date sont soumises à un plafond de 20 € par opération.

Bon à savoir : depuis le 11 mai 2020, le plafond par paiement via le sans contact d'une carte bancaire est réévalué à 50 €, suite aux recommandations de l'Autorité bancaire européenne qui a réagi avec la crise sanitaire pour protéger davantage les consommateurs.

Aussi, les banques ont opté pour une limite d’utilisation. Un usager peut en l’occurrence payer jusqu’à 5 opérations à la suite avec son sans contact ou jusqu’à ce qu’un cumul de 150 € soit atteint. Au-delà, les paiements avec la technologie seront automatiquement bloqués. Pour contourner cette situation, le titulaire de la carte doit alors payer de façon ordinaire avec son code secret, une action qui va réinitialiser le quota du paiement sans contact.

Si le sans contact échoue malgré le respect des limites d’usage, alors il est possible que la faute revienne tout simplement à la carte bancaire. Il n’est d’ailleurs pas rare que les puces s’abîment avec le temps et qu’elles deviennent muettes sur les terminaux dans les magasins. C’est ce qui est appelé la démagnétisation de la carte bancaire.

Spécificités du paiement sans contact mobile

Attention, les limites du paiement sans contact avec un smartphone, grâce à la technologie NFC comme pour les cartes bancaires, sont différentes. Etant donné que son utilisation nécessite de s’authentifier par un code ou par un dispositif biométrique (empreinte, visage ou rétine), il n’existe pas de plafond et de contraintes similaires.

C’est aux banques qu’il revient de fixer des limites d’utilisation. De ce fait, le paiement mobile par puce NFC dispose d’un usage plus ou moins identique à un paiement classique avec le code de la carte bancaire insérée dans un terminal. Il demeure toutefois bien plus souple que le sans contact des cartes de paiement et peut tout à fait convenir à des transactions supérieures à 50€.