Suivez les tendances de consommation, les nouveautés et les informations pratiques.

Certaines mesures concernant le crédit à la consommation du nouveau projet de loi engagé par le gouvernement portant sur la suppression de surtransposition des directives Européennes soulèvent de vives oppositions. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir.

Le géant du commerce en ligne lance un nouveau service de crédit nommé PayMens, qui permet de bénéficier de facilités de paiement avec un crédit à la consommation.

Le géant du e-commerce noue un partenariat avec un assureur français. Des offres d’assurance auto et habitation seront proposées aux internautes adeptes des achats en ligne.

Selon les premières estimations de l’Insee publiées ce mardi, l’économie française a enregistré une croissance de 0,4 % au troisième trimestre.

En ce jour de Toussaint et de visites des cimetières, la question de la gestion de ses propres funérailles est opportune et bienvenue. Car en la matière, il vaut mieux prendre les devants.

L’année 2018 n’a pas été conciliante avec le pouvoir d’achat des Français. Le retour d’une période inflationniste à plus de 2% a particulièrement contribué à affaiblir leur budget. Maintenant, retour sur les prévisions pour 2019 après l’annonce des différentes mesures destinées à redonner un boost aux portefeuilles des ménages.

Selon les chiffres publiés par l’Association française des sociétés financières (ASF), la production de nouveaux prêts à la consommation a été encore soutenue par les opérations de location avec option d’achat  (LOA).

La consommation des ménages a stagné au cours du mois de juillet. Du côté des financements, le prêt conso est boosté par la LOA des véhicules d’occasion.

La rentrée universitaire s’annonce plus chère de 1,31 % pour les étudiants. Selon le syndicat Unef, les loyers restent trop élevés dans les grandes villes de l’Hexagone.

Ce 1er août, les charges des Français vont être révisées. Pour les consommateurs, des hausses des dépenses sont à attendre.

Le marché des crédits à la consommation conserve son dynamisme, selon plusieurs courtiers. En décembre 2017, en France, le volume des crédits accordés augmentait de 5,9 % en rythme annuel. Les Français ont de plus en plus recours au crédit à la consommation. Cela s’explique par la baisse des taux et les offres attractives régulièrement proposées par les établissements.

Selon l’Association Française des sociétés financières, la production du crédit à la consommation a progressé de 3,2 % au premier trimestre 2018 par rapport à la même période de l’année dernière pour s’établir à un peu plus de 10 milliards d’euros.

Une banque traditionnelle propose désormais une souscription rapide à un crédit à la consommation en ligne. Les banques sur internet ne sont donc plus les seules à proposer des prêts express.

Obtenir un crédit à la consommation en quelques clics sera bientôt possible. Certains grands acteurs de ce type de financement misent désormais sur le digital pour distribuer leurs offres. Cependant, quel est l’enjeu de ces offres digitales ? Qui sera concerné ?

Si les résultats de l’enquête sur le surendettement des ménages en 2017 de la Banque de France font état d’une baisse de 4,7 % du nombre de dossiers déposés, ils montrent également que la part des ménages défavorisés au sein de la population surendettée est en hausse.

Dominée par les banques des constructeurs, la location avec option d’achat qui dope les ventes de voitures neuves et favorise la production des crédits auto à destination des particuliers, pourrait menacer les banques de détail d’ici à 2020. Explications.

Pour la quatrième année consécutive, grâce principalement au financement automobile, le crédit à la consommation a progressé en France, selon les publications de l’Association française des sociétés financières (ASF).

Selon la dernière publication de la Banque de France, les encours de prêts à la consommation ont augmenté de 6,4 % en novembre 2017. La production mensuelle de ce type de crédit a même atteint un pic historique.

Tiré par les locations avec option d’achat (LOA), le secteur du crédit à la consommation a continué sa progression au 3ème trimestre 2017. La production cumulée sur un an est revenue à son niveau de septembre 2009, malgré une nette stagnation des prêts renouvelables.

De plus en plus nombreux sur le marché du crédit à la consommation, les sites comparatifs se vantent de proposer des offres sur mesure à tous les candidats à ce type de financement. Qu’en est-il exactement ? Que faut-il comparer avant de choisir ? Voici quelques éléments de réponse.

La production et les encours des prêts à la consommation se portent bien. Les résultats du premier semestre sont notamment stimulés par les financements auto et en particulier la LOA.

La possibilité de régler rapidement ses achats à l’aide du paiement sans contact fait des émules. Le nombre de transactions connait une véritable progression.

Les crédits auto ont boosté la production des prêts à la consommation cette année, notamment avec les nouveaux produits bancaires qui permettent à un automobiliste de louer puis d’acheter sa voiture.

Le départ à la retraite a concerné en 2016 plus de 600 000 personnes, un passage compliqué pour bon nombre de Français qui doivent faire face à une baisse de leurs revenus, une équation financièrement pas simple à résoudre pour certains d’entre eux.

Avec les beaux jours d’été, de nombreux propriétaires envisagent des travaux pour l’installation d’une piscine, un projet qui nécessite des fonds et bien souvent la souscription d’un crédit. Voici un tour d’horizon des crédits envisageables pour financer une piscine.

L’accumulation de prêts à la consommation (auto, personnel, renouvelable) peut conduire à des déséquilibres financiers, réduisant ainsi le reste pour vivre du foyer. Il existe une solution efficace permettant de se sortir de tous ces crédits et retrouver une situation stable, c’est le regroupement de prêts.

Portée par les opérations de location avec option d’achat (LOA), l’activité du prêt à la consommation a connu une nouvelle progression de plus 6 % sur un an au premier trimestre, atteignant ainsi près de 10 milliards d’euros.

La production de crédit « conso » a augmenté au cours du mois de mars 2027. Il faut toutefois noter qu’elle est fortement boostée par les prêts auto et en particulier par la LOA.

Les consultations médicales ont augmenté au 1er mai. Dans le même, le prix du gaz réglementé est revu à la baisse. Enfin, il est temps de remplir sa déclaration de revenus sur 2016.

L’activité des prêts dédiés aux biens de consommation affiche une légère baisse pour le mois de février. Les financements automobiles et en particulier la location avec option d’achat stimule toujours ce secteur bancaire.

Selon les récentes publications de l’Association des sociétés financières (ASF), le prêt à la consommation (personnel, renouvelable, affecté..) a progressé de plus de 6 % en 2016 confirmant ainsi son redressement.

Dernières actualités Consommation
Projet de loi portant sur la suppression de surtransposition des directives Européennes :... Projet de loi portant sur la suppression de surtransposition des directives Européennes : des mesures sur le prêt à la consommation ne font pas l’unanimité 03/12/2018 - Certaines mesures concernant le crédit à la consommation du nouveau projet de loi...
Vers des financements « verts » pour les crédits auto Vers des financements « verts » pour les crédits auto 02/12/2018 - Pour renouveler le parc automobile, les banques vont introduire plus de souplesse...
La LOA plébiscitée pour les autos neuves La LOA plébiscitée pour les autos neuves 21/11/2018 - La location avec option d’achat est devenue un incontournable des financements...
PayMens : Amazon lance son crédit à la consommation PayMens : Amazon lance son crédit à la consommation 12/11/2018 - Le géant du commerce en ligne lance un nouveau service de crédit nommé PayMens,...
Amazon va proposer de l’assurance en France Amazon va proposer de l’assurance en France 10/11/2018 - Le géant du e-commerce noue un partenariat avec un assureur français. Des offres...