La Banque de France annonce que le nombre de dossiers traités pour du surendettement a diminué l’année dernière. Cela s’inscrit dans une tendance baissière observée depuis plusieurs années.