Le 16 janvier dernier, le gouverneur de la banque de France (Christian Noyer) a appelé les établissements de crédit à développer la titrisation des prêts à l’habitat. Quels seraient les effets de ce nouveau projet sur le crédit immobilier ?

Selon les chiffres de l’Association Française des sociétés financières (ASF), le crédit à la consommation a enregistré un repli de 1,3 % en 2013, soit une cinquième année de baisse consécutive.

Si le coût du prêt immobilier apparaît particulièrement bas pour les consommateurs qui y voient un indéniable avantage, ces taux reflètent malheureusement une situation économique qui demeure fragile.

Un dossier de regroupement de prêt peut être statué d’un refus, mais un délai d’attente peut être bénéfique pour obtenir un accord ultérieurement.

En ce début d’année, les taux des prêts à l’habitat affichent un niveau très attractif avec des conditions d’octroi plus souples. Quelles sont les raisons de cette tendance baissière commencée depuis plusieurs mois ? Voici quelques explications.

La fiscalité s’alourdit de plus en plus dans l’hexagone et ce principe s’applique aussi aux transmissions en général ainsi qu’aux successions dont les régimes sont plus fiscalisés aujourd’hui qu’il y a quelques années.

Nous vous proposons une infographie sur la renégociation du prêt immobilier d’un ménage, opération très intéressante lorsque les taux sont, comme actuellement, particulièrement bas.

Même s’il est désormais rentré dans les mœurs de réaliser un éventuel rachat de crédit lorsque sa situation financière l’exige, il est souvent peu connu du grand public pour quelle raison précise certains ménages recourent à ces pratiques.

Le regroupement de crédit est aujourd’hui un type de financement qui fait partie intégrante de l’appareil bancaire traditionnel. A tel point qu’avec la Loi Lagarde entrée en vigueur il y a quelques années, le législateur a tenu à encadrer de façon rigoureuse ces opérations qui représentent désormais un nombre conséquent de dossiers dans l’Hexagone.

Si le crédit à taux capé a une bonne réputation auprès des Français, il est souvent très défavorable aux emprunteurs surtout quand les taux sont au plus bas historique.

Le rachat de crédit étant la solution la plus efficace pour rééquilibrer son budget, 2014 sera signe de mensualité unique pour de nombreux emprunteurs.

De nombreux emprunteurs disposent de mensualités inadaptées à leurs besoins, c’est-à-dire une mensualité présentant un montant trop élevé par rapport aux capacités de remboursement du ménage.