Livret A : le taux d’intérêt pourrait baisser en février 2020

Livret A : le taux d’intérêt pourrait baisser en février 2020

Le taux du placement préféré des Français devrait être recalculé à 0,50 % au 1er février 2020.

Une baisse de 0,25 % par rapport au taux actuel

La rémunération des épargnants titulaires d’un Livret A va-t-elle diminuer ? Le livret réglementé le plus populaire de l’Hexagone pourrait effectivement voir son taux d’intérêt chuter à 0,50 % dès le 1er février 2020 d’après les projets du ministère de l’Économie et des finances. C’est ce que soutient le gouverneur de la Banque de France (BdF), François Villeroy de Galhau, pour qui le taux actuel fixé à 0,75 % n’est plus compatible ni avec la conjoncture économique ni avec la nouvelle méthode de calcul.

Ces déclarations sont d’ailleurs soutenues par les établissements bancaires qui estiment ne plus pouvoir maintenir le niveau de rendement actuel du Livret A. Pour eux, le contexte des taux de crédit des emprunts immobiliers extrêmement bas égratigne déjà suffisamment leur rentabilité. La réduction du taux du placement est par conséquent cohérente pour stabiliser la décaisse que les banques doivent consentir pour rémunérer leurs épargnants.

Un taux d’intérêt négatif pour le Livret A

La baisse du taux est évidemment un point qui inquiète le pouvoir d’achat des épargnants. La principale problématique vient du fait que sa rémunération va s’éloigner un peu plus encore de l’inflation calculée à 1,2% par l’INSEE en 2019. Concrètement, cela signifie que le prix des biens de consommation a tendance à progresser plus rapidement que les intérêts distribués aux épargnants qui perdent donc en pouvoir d’achat. C’est ce phénomène qui caractérise l’appellation de taux d’intérêt négatif du Livret A.

Or, après que Bercy ait décidé de geler le taux à 0,75 % depuis 2015, une réactualisation à la baisse en février prochain accentuerait un peu plus la perte de vitesse de l’intérêt économique du placement. Les effets ne sont pas à prendre à la légère puisque la population se montre fidèle au Livret A. La BdF dénombrait ainsi 55 millions de livrets ouverts en 2018 et la collecte continue de poursuivre des encours records ces derniers mois. La Caisse des dépôts et consignations indique que les Français ont versé près de 13,63 milliards d’euros d’argent frais sur leur livret entre le début de l’année et octobre dernier, tandis que l’encours global s’approche des 300 milliards d’euros.

Si le rendement réel du Livret A est donc négatif, par rapport à l’inflation, le gouverneur de la BdF affirme que le taux restera bien positif. A l’avenir, l’indicateur ne pourra pas descendre sous 0,5 %, seuil plancher décidé par les autorités. Reste que la décision de diminuer le taux n’est pas encore formellement validée, même si l’appui du gouverneur du régulateur bancaire tricolore est un poids supplémentaire dans la balance qui devrait conduire vers cette direction.