Paiement sans contact, comment le désactiver ?

Paiement sans contact, comment le désactiver ?

Les cartes bancaires avec paiement sans contact sont pratiques. Mais tout le monde n’est pas adepte de cette option. Est-il pour autant possible de la rendre inactive ?

Le paiement sans contact, l’allié des consommateurs

Au fil des ans, la carte bancaire a su se rendre indispensable dans le portefeuille des Français. Très simple d’utilisation, la carte bleue évite aux usagers de transporter des liquidités qui peuvent être facilement dérobées puis utilisées de manière frauduleuses.

Le chéquier peut, lui, sembler daté d’un autre âge mais il a toujours cours.  En revanche, il devient de plus en plus compliqué de l’utiliser dans les enseignes. Les commerçants font face à de nombreux impayés et des chèques qui s’avèrent sans provisions. Pour s’en prémunir, ils sont de plus en plus nombreux à refuser ce moyen de paiement privilégiant l’argent liquide ou la carte de paiement.

Selon que la carte soit à débit différé ou immédiat, le terminal de paiement du commerçant va interroger la banque du client afin de savoir si le compte est approvisionné ou non, la suite de la transaction dépendra du résultat.

L’usage de la carte bleue s’est davantage démocratisé avec l’arrivée du paiement sans contact. En pratique, la carte électronique embarque une puce utilisant la technologie sans fil. Cela permet de valider des transactions d’un montant maximal de 30 euros sans renseigner son code secret. Pour les achats du quotidien, le sans contact est devenu l’allié des consommateurs. Cependant, son usage n’est pas sans risque.

Une désactivation en 2 temps

En effet, en cas de vol de la carte, le malfaiteur pourra l’utiliser facilement si la carte n’est pas rapidement bloquée. De plus, l’actualité s’est fait écho de l’inefficacité de l’opposition sur le sans contact.

D’ordinaire, le vol ou la perte d’une carte nécessite de faire opposition auprès de sa banque pour rendre la carte inactive. L’usager malintentionné n’est donc plus en mesure de l’utiliser. L’arrivée des banques en ligne et des banques sur mobile a changé la donne. Grâce à leur application sur smartphone, il est possible de faire opposition à distance.

Les banques connectées vont plus loin en laissant le choix d’activer ou non le sans contact. Sur le papier, cette option est intéressante mais en pratique, elle ne se révèle pas totalement véridique. Pour s’assurer que la désactivation est bien prise en compte, il est nécessaire de se rendre auprès d’un guichet automatique. La simple désactivation via l’application en ligne n’aura qu’une valeur informative. A l’instar des mesures qui existent pour les autres moyens de paiement, il est nécessaire de faire preuve de prudence et de vigilance lors de l’utilisation d’une carte bancaire.


Dernières actualités Banque
Les banques invitées à augmenter leurs fonds propres Les banques invitées à augmenter leurs fonds propres 20/03/2019 - Le haut conseil de stabilité financière demande aux établissements bancaires d’augmenter leur coussin de fonds prop
Vers la fin de la domiciliation bancaire obligatoire ? Vers la fin de la domiciliation bancaire obligatoire ? 15/03/2019 - Les députés pourraient revenir sur la domiciliation bancaire des revenus obligatoire lors d’un crédit immobilier. Favoriser...
Frais bancaires à l’étranger : vers une harmonisation européenne Frais bancaires à l’étranger : vers une harmonisation européenne 09/03/2019 - Bruxelles a décidé que les transactions à l’étranger doivent être facturées au même prix pour la zone Sepa et en...
Les agrégateurs de comptes bancaires sont-ils sécurisés et dignes de confiance ? Les agrégateurs de comptes bancaires sont-ils sécurisés et dignes de confiance ? 03/03/2019 - Les agrégateurs de comptes fournissent un service intéressant pour le pilotage des comptes bancaires. Et l’Union européenne...
Changer de banque : quels effets de la loi Macron sur la mobilité bancaire ? Changer de banque : quels effets de la loi Macron sur la mobilité bancaire ? 26/02/2019 - La loi Macron permet à la population de changer bien plus facilement de banque. Retour sur ses effets depuis deux ans.