Depuis le début de l’année, le même scénario se répète. Les taux d’intérêt immobiliers sont toujours orientés à la baisse. En ce mois de juillet, la moyenne a franchi un nouveau plancher, mais les taux records sont réservés à un profil emprunteur bien déterminé. Qui sont ces emprunteurs ?

Selon les dernières données de l’Observateur Crédit Logement/CSA, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont atteint un nouveau plancher historique en ce mois de juillet. Dans ce contexte favorable aux emprunteurs souhaitant acheter un bien immobilier ou racheter leurs encours, les intermédiaires bancaires parviennent à décrocher des offres plus attractives que la moyenne affichée.

Selon les dernières publications de la Banque de France et des intermédiaires bancaires, le taux de croissance annuelle des prêts accordés aux particuliers est en hausse, sous l’effet de la hausse des demandes de rachat de crédit et de l’attractivité des conditions actuelles de financement.

Depuis plusieurs semaines, les professionnels de l’immobilier, les banques et leurs intermédiaires constatent un regain de l’activité immobilière en France et par conséquent une forte augmentation des demandes de financement, mais aussi des demandes de rachat de crédit.

Contrairement au mois de mai et d’avril, la baisse continue des taux d’intérêt des crédits immobiliers a repris un rythme soutenu en juin 2016. C’est ce que montrent les dernières publications de l’Observatoire du Crédit Logement/CSA.

Selon un récent baromètre, la baisse continue des taux d’intérêt immobilier s’est accentuée en juin 2016, en raison de la concurrence acharnée que se livrent les banques. Cependant, il est désormais possible d’obtenir un taux record dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier.