Le crédit à la consommation progresse au 2ème trimestre 2016

Le crédit à la consommation progresse au 2ème trimestre 2016

Les encours des prêts à la consommation sont en hausse au deuxième trimestre 2016.  Notamment grâce aux nombreuses ventes de véhicules en location avec option d’achat.

La location avec option d’achat booste le crédit à la consommation

La période entre avril et juin 2016 a profité au crédit à la consommation selon les chiffres de l’Association française des sociétés financières (ASF).  En effet, durant le 2e trimestre, sa progression a été de 6,7 % par rapport à la même période de l’année précédente. Toutefois cette évolution est ralentie par une baisse des souscriptions aux prêts personnels. En effet, si ce type d’emprunt  affichait une hausse de 12,6 % au premier trimestre, il progresse seulement de 3,5 % durant le deuxième trimestre. A l’échelle du 1er semestre 2016, les prêts personnels progressent tout de même de 7,7 %.

Au total, ce sont quelques 3,57 milliards d’euros qui ont été accordés, en juin, via les crédits à la consommation.

Parmi ces prêts, l’emprunt auto tire son épingle du jeu en affichant une évolution de 21,8 % entre avril et juin. Sur les six premiers mois de 2016, l’emprunt destiné à l’achat d’un véhicule se développe de 21,1 %. Il faut souligner que la location avec option d’achat (LOA) fait figure de locomotive dans les transactions automobiles. Les ventes en LOA enregistrent une hausse de 40 % sur les six premiers mois de 2016 par rapport à la même période de 2015.

En Europe, le prêt à la consommation progresse de 2,9 %

Pour sa part, le crédit renouvelable (ou revolving) affiche une timide hausse avec seulement 0,9 % au deuxième trimestre contre 1,8 % au premier. Sur l’ensemble du premier semestre, le prêt renouvelable évolue de + 1,3%. A noter que l’emprunt renouvelable  est en retrait depuis 2009 et son encadrement plus strict par la législation.

En conclusion, si tous les types d’emprunts à la consommation n’affichent pas les mêmes résultats, la hausse globale de ce mode de financement est 8,3 % pour la moitié de l’année écoulée. Au 30 juin 2016, ses encours représentaient une enveloppe de 19,25 milliards d’euros accordés.

Si le crédit à consommation progresse doucement en 2016 en France, il suit la tendance de l’échelle européenne. En effet, durant l’année 2015, ce crédit est en hausse de 2,9 % soient 1 124 milliards d’euros accordés en Europe. A 20 milliards d’euros près, le prêt à la consommation retrouve son niveau de 2010.

Cependant, cette progression se confine dans les pays dont le poids économique est le plus important (France, Allemagne, Grande-Bretagne et Espagne).