Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Cerberus sur le point de racheter GE Money Bank en France


De sources concordantes, Cerberus, un fond d’investissement privé est entré en négociations exclusives pour reprendre les activités bancaires en France de General Electric. Si l’opération se conclut, ce serait une première en France.

Après 20 ans General Electric démantèle ses activités financières en France

Dans le cadre de son recentrage sur ses activités industrielles, GE (General Electric) a lancé un vaste démantèlement de ses activités financières en Europe, notamment en France.

Présent sur le territoire Français depuis plus de 20 ans, le groupe a annoncé avoir une offre de reprise du fonds d’investissement privé « Cerberus » pour ses activités de banque en France (GE Money Bank).

Si cette reprise obtient l’agrément des autorités compétentes, le fonds d’investissement, Cerberus, mettrait ainsi la main sur environ 6,5 milliards d’euros d’actifs des prêts immobiliers et des financements à la consommation.

Si la transaction se réalise, GE tournerait ainsi plus de 20 ans de présence sur le territoire Français. A savoir que le groupe est présent en France depuis 1995 avec le rachat de crédit de l’Est. En 2004, GE Money Bank avait même complété son offre de regroupement de prêts avec l’acquisition d’une banque pionnière en la matière, la Banque Royal Saint-Georges.

Rachat de GE Money Bank par Cerberus : une première en France

En reprenant les activités bancaires de General Electric en France, le fonds d’investissement Cerberus va mettre la main sur environ 6,5 milliards d’euros d’encours de prêts gérés par près de 900 salariés sur le territoire Français. Environ 40 % des activités de GE Money Bank en France sont concentrées sur le rachat de créances, 15 % sur les financements automobiles et environ 35 % sur des crédits à l’habitat à garantie hypothécaire.

Cerberus mise ainsi sur l’expertise du GE Money Bank (optimisation, réactivité, système de scoring) qui a permis à la banque d’être rentable malgré la crise et des investissements moins importants ces dernières années.

A savoir qu’à ce jour, jamais un fonds d’investissement privé n’est parvenu à racheter une banque avec des dépôts en France. De ce fait, si le fonds d’investissement Cerberus parvient à racheter les activés bancaires de General Electric en France, ça serait une première, mais aussi une ouverture de brèche pour le secteur bancaire tricolore qui pourrait se voir l’opportunité d’élargir le spectre des repreneurs à ses actifs non stratégiques et non rentables.

Les autorités Françaises restent prudentes

Contrairement aux régulateurs des pays anglo-saxon ou encore Belge qui ont accepté la reprise de certains établissements bancaires par des fonds d’investissement sans beaucoup de prudence, la vigilance reste de mise en France. L’ACPR va ainsi se pencher sur le rachat de GE Money Bank par un fonds d’investissement privé.

L’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) va s’assurer de la solidité du repreneur, sa capacité à assurer la liquidité et le niveau de ses fonds propres. Le régulateur va aussi se montrer particulièrement vigilant sur le projet du repreneur et sur son modèle d’affaire, notamment en cas de scénario de crise.

Même si ce projet de rachat est soumis à l’approbation du régulateur, General Electric espère finaliser le deal avant la fin de l’année 2016.

Gueladjo Toure

À propos de Gueladjo Toure

Responsable Webmarketing - Gueladjo est webmarketer, c'est avant tout un spécialiste des sujets très techniques en rapport avec l'économie, la finance et le crédit.