Assurance de crédit

Votre couverture sur-mesure

Une expertise certifiée & un accompagnement 100 % à distance

J'obtiens mon devis personnalisé

Renégociez votre assurance emprunteur en cours ou souscrivez un nouveau contrat qui vous correspond.

Simulation gratuite & sans engagement
Simulation gratuite &
sans engagement
Votre résultat affiché en moins de 3 min
Votre résultat affiché
en moins de 3 min
Demande sécurisée & confidentielle
Demande sécurisée &
confidentielle

Assurance de prêt pas chère

Assurance de prêt pas chère

L’assurance emprunteur permet de couvrir le titulaire d’un crédit en cas d’incapacité temporaire, permanente ou de décès. Il est possible de souscrire, par le biais de quelques astuces, une couverture moins chère mais avec des garanties suffisantes.

Le coût d’une assurance peut peser

Lorsqu’un emprunteur souscrit un prêt (consommation ou immobilier), il lui est fortement recommandé de souscrire un contrat d’assurance emprunteur, c’est-à-dire une garantie qui va permettre de couvrir le remboursement des fonds dus en cas d’incapacité de la part de l’emprunteur. Les garanties minimales concernent le décès, l’incapacité permanente et temporaire, il est possible de les compléter avec d’autres garanties comme la perte d’emploi par exemple.

L’assurance peut donc représenter un coût important sur la mensualité d’un foyer, notamment en ce qui concerne les prêts immobiliers qui sont contractés sur des durées plus longues que pour des prêts à la consommation. Plus la durée sera longue, plus le coût sera important.

Simulation assurance emprunteur
Votre besoin*
Renégocier mon assurance de prêt
Garanties souhaitées *

Merci de vous référer aux exigences de l’organisme prêteur

PTIA – Perte Totale et Irréversible d’Autonomie
IPP – Invalidité Permanente Partielle
IPT - Invalidité Permanente Totale
ITT – Incapacité Totale de Travail
Prêt concerné par l'assurance
Mois
%
Y a-t-il un co-emprunteur ? *
Quotité à assurer
%
%
La quotité d'assurance de prêt correspond à la part du capital à garantir.
Quotité minimum requis : 100 % pour 1 ou 2 têtes, maximum : 200 %.
Exemple : couverture à 75 % pour Monsieur et 25 % pour Madame, si Monsieur décède,
l'assureur remboursera 75 % du capital restant dû à l'organisme bancaire, si Madame décède, 25 % du capital restant dû.
Profession emprunteur
Profession co-emprunteur
Mieux vous connaitre
Emprunteur
Co-emprunteur
Non-fumeur : ne pas avoir fumé au cours des 24 mois précédant la date de souscription, y compris des cigarettes électroniques.
Vous contacter
(*) Champs obligatoire

Trouver une assurance de prêt moins chère

Il est possible de trouver une assurance de prêt moins coûteuse, par le biais de quelques astuces simples et efficaces. La première consiste à solliciter une compagnie d’assurance plutôt que d’accepter le contrat d’assurance du prêteur. Les banques proposent des assurances « groupes », des couvertures parfois coûteuses. L’idée étant de démarcher un organisme tiers en s’assurant de lui demander une assurance avec des garanties équivalentes à celles du prêteur, il est ainsi possible de trouver une assurance de prêt moins chère, cette pratique se prénomme la délégation d’assurance.

La délégation est également possible après signature du contrat, notamment grâce à la loi Hamon qui offre un délai de 12 mois pour changer de couverture emprunteur. Depuis mars 2017, les emprunteurs français peuvent également changer leur assurance de prêt à chaque date d’anniversaire du contrat et cela grâce à la résiliation annuelle.

Les facteurs déterminants sur le coût d’une assurance

Au-delà des garanties demandées et de la tarification des compagnies d’assurances ou banques-assureurs, il y a des facteurs déterminants qui peuvent impacter le coût d’une assurance emprunteur. Il s’agit des frais inhérents au contrat, c’est-à-dire les frais de dossiers et éventuellement les frais de courtage.

Le coût annuel d’une assurance est exprimé par le TAEA (taux annuel effectif de l’assurance), il permet de comparer plusieurs offres et donc de choisir l’assurance de prêt la moins chère. Il est important dans une étude comparative d’ajouter les frais de dossiers ainsi que les frais de mandat ou de courtage (courtier en assurance) qui peuvent peser dans la balance. Ils sont précisés lors d’une offre de couverture, dans le contrat d’assurance de prêt.