Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Comment fonctionne une assurance de prêt immobilier pour policier ?

Une banque qui finance l’achat d’un bien exige systématiquement une assurance de prêt immobilier pour garantir l’emprunt, quelle que soit la profession d’un emprunteur. Ce contrat permet effectivement d’assurer le remboursement du capital emprunté. Une assurance de prêt comporte des garanties obligatoires qui couvrent au moins le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

Toutefois, les contrats sont modulables puisqu’il est possible de souscrire des garanties facultatives pour renforcer le niveau de protection (perte d’emploi, incapacité au travail…). Les emprunteurs peuvent donc adhérer à une assurance de prêt immobilier personnalisée qui tient compte de leur âge et leur état de santé, de leurs activités et profession et plus globalement du risque qu’ils encourent dans leur vie courante.

Policier : un métier à risque pour assurer son prêt immobilier

Un policier est un fonctionnaire chargé de maintenir l’ordre publique et de veiller à la protection des individus. La profession conduit donc les agents à intervenir sur des situations potentiellement dangereuses pour leur intégrité physique : conflits entre plusieurs personnes (bagarre, dispute…), contrôles routiers, actes terroristes, etc… De même, les policiers ont accès à une arme de service qui est un facteur aggravant.

Le métier de policier est, pour ces raisons évoquées, reconnu par les assureurs comme une profession à risque. C’est-à-dire que le risque de décès est plus élevé que la moyenne, tout comme le risque de blessure pouvant entrainer une incapacité au travail ou une invalidité.

Le risque accru conduit l’assureur à imposer des garanties optionnelles aux agents de la fonction publique et donc à appliquer une tarification plus élevée. Un policier va par conséquent payer une cotisation d’assurance de prêt immobilier avec une surprime. Les dépenses dédiées à garantir le prêt vont augmenter de façon significative et peuvent représenter près d’un tier du coût total d’un prêt à l’habitat.

Comment changer d’assurance de prêt immobilier en étant policier ?

La législation française a assoupli les règles en matière de couverture de crédit avec l’adoption de la loi Lagarde (2010), la loi Hamon (2014) et de l’amendement Bourquin (2018). En clair, il est dorénavant possible pour tous les emprunteurs comme pour les policiers :

  • soit de changer d’assurance emprunteur d’un crédit immobilier en cours de remboursement,
  • soit de souscrire un contrat chez un autre établissement que l’organisme prêteur juste avant de signer une offre de prêt.

Opter pour un autre assureur que l’organisme bancaire est un principe appelé la délégation d’assurance de prêt immobilier.

Quand un policier peut-il résilier son contrat d’assurance de prêt pour un nouveau au meilleur prix ? Deux réponses à cette question :

  • à la date de son choix durant toute la 1ère année du prêt immobilier et 15 jours au maximum avant la date anniversaire de la signature de l’offre de prêt,
  • ou chaque année en prévenant son conseiller au moins deux mois avant chaque date anniversaire du contrat.

Comment trouver le meilleur contrat d’assurance de prêt immobilier pour un policier ?

Assurer son crédit immobilier ailleurs que chez la banque prêteuse permet de réaliser des économies sur toute la durée du crédit. Ce marché qui leur était autrefois réservé est maintenant ouvert. Cette ouverture à la concurrence du marché est une aubaine pour les personnes qui exercent une profession à risque telle que les policiers. En mettant en concurrence les propositions d’assurance de prêt immobilier, ils peuvent négocier pour obtenir une meilleure offre que le contrat de base des banques, appelé l’offre de groupe.

Bon à savoir : si quelques euros de moins à payer chaque mois sur la cotisation de l’assurance individuelle présentée par un nouvel assureur peuvent paraître anodins, le cumul de la somme sur la durée totale de l’emprunt peut être significatif.

Plus tôt la délégation d’assurance est effective et plus l’économie est importante. En effet, en changeant de contrat, le montant de la cotisation de l’assurance de crédit ne va plus s’indexer sur le montant total du crédit, une méthode retenue par les banque, mais sur le capital restant dû que le policier doit encore rembourser. Chaque année, le coût mensuel va par conséquent être revu à la baisse. Sachant qu’une surprime est à prévoir, les policiers ont donc tout intérêt à aller chercher le prix le plus bas pour leur couverture, tout en veillant à bien se protéger eux et leurs proches, en comparant les offres d’assurance de prêt immobilier.